Basket
170623_playoff_finale.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Nymburk
Actualités Eurocup : la SIG avec Saint-Pétersbourg et Nymburk

Eurocup : la SIG avec Saint-Pétersbourg et Nymburk

A l’issue de la 10e et dernière journée d’Eurocup, la SIG connaît deux des trois adversaires du second tour. St-Pétersbourg et Nymburk croiseront la route des Strasbourgeois. Le perdant de Novgorod – Kazan dans le dernier match d’Euroligue, sera le troisième adversaire.

NymburkLe verdict, prévisible, est tombé lors de la 10e journée d’Eurocup. Battu au Khimki Moscou (90-68) après une première mi-temps tenue (45-46), le Zenit Saint-Pétersbourg pourtant fort de quatre Américains n’a pas pu échapper à la quatrième place de la poule D qui l’envoyait dans les grilles de la SIG. De leur côté, les Tchèques de Nymburk, déjà vus en septembre à Ostende au Tournoi de qualification pour l’Euroleague où ils avaient cédé en quart face à l’Hapoel Jérusalem, avaient fait l’essentiel en battant mardi soir les Espagnols de Séville (91-87) après prolongation. Il leur fallait toutefois attendre le résultat de Nancy pour savoir s’ils héritaient de la seconde ou de la troisième place. Le succès des Lorrains sur Charleroi (87-62) scellait les positions dans le groupe C.

Il est donc établi à coup sûr que la SIG mettra le cap à l’Est à trois reprises en janvier et février. En effet, après la République tchèque, il faudra aller deux fois en Russie, puisqu’outre Saint-Pétersbourg, le dernier adversaire sera le perdant d’un match entre deux formations russes, Novgorod et Kazan, le vainqueur du QR d’Ostende, emmené par Langford et Jerrells. De beaux chocs en perspective.

Saragosse et Bonn finissent en beauté

Dans la poule A, celle de la SIG, les deux derniers matches ont vu Bonn et Saragosse s’imposer dans des rencontres sans enjeu. Festival offensif à Bonn qui menait déjà 56-49 au repos contre Reggio Emilia, condamnant les Italiens à la cuiller de bois. 65% à deux points, 52% à trois points, Caloiaro (19pts), Veikalas (18), Mädrich (17) et Lawrence (14) n’ont laissé aucune chance à Della Valle (30 pts et 33 d’évaluation), trop esseulé, et à ses équipiers.

Enfin, secoué en première mi-temps à Saragosse (37-31 à la pause), Bamberg a pris feu dans le 3e quart (29-13) mais a perdu toute son avance dans la dernière période cédant sur le fil (78-76) face au trio Robinson (19pts), Jelovac (14) et Katic (14). Le différentiel aux fautes (31 à 17) et plus encore aux lancers-francs (34 tentés contre… 10) a pesé lourd dans la balance !

J.C.F.

Le classement final

J10 EC final