Basket
pub_banniere_boutique_en_ligne.jpg
pub_banniere_boutique_en_ligne_v2.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
lacets2
Actualités « Là, c’est gagné »

« Là, c’est gagné »

Le Conseil des jeunes de Strasbourg a choisi le match de ProA SIG – Bourg-en-Bresse, samedi 6 décembre, pour lancer sa campagne de défense des valeurs du sport, « Là, c’est gagné ». Joueurs des deux équipes et arbitres, ont porté des lacets bleus sur lesquels étaient inscrits les 12 mots-clés qui vont rythmer la campagne : exemplarité, collectif, plaisir, dignité, modestie, contrôle de soi, courage, fair-play, bonté, honneur, sincérité, partage.

lacets1

Romain Duport, Aymeric Jeanneau, Mathieu Cahn, Tamar et Yacine présentent la campagne « Là, c’est gagné ».

Peu avant le coup d’envoi, Tamar, Yacine et Arvin, trois membres de la commission Sports et Loisirs du Conseil des jeunes, encadrés par Mathieu Cahn, adjoint au maire, ont été accueillis au Rhenus Sport par Aymeric Jeanneau, manager général chargé du développement, en présence de Martial Bellon, président de la SIG et de François Bey, vice-présidente de la CUS. « La SIG est un des clubs phares de la région et nous souhaitions lancer cette opération avec elle. Nous faisons beaucoup pour les jeunes, mais peu avec eux. L’idée consistait à les laisser mener entièrement ce projet à son terme » a expliqué l’adjoint au maire.

Tamar (15 ans) a résumé l’origine de la campagne : « Nous avons constaté que dans le sport, il y a beaucoup de propos et d’actes contraires au vivre ensemble. Pas seulement chez les professionnels, mais aussi chez les amateurs et les spectateurs. Notre campagne de sensibilisation se poursuivra jusqu’à fin janvier dans les collèges et les lycées, dans les clubs des quartiers, où nous distribuerons 36 000 paires de lacets bleus en espérant améliorer le comportement des joueurs et des spectateurs ».

Romain Duport est venu apporter son témoignage et son soutien aux jeunes. « Je partage le choix des 12 mots, et notamment ceux d’exemplarité et de contrôle de soi. Ce n’est pas toujours facile face à des adversaires ou des décisions des arbitres, mais nous nous devons d’être exemplaires car avec les réseaux sociaux, les informations circulent très vite. La SIG a du poids dans la région et nous sommes heureux de vous aider à faire passer votre message », a insisté le pivot de la SIG.

C’est avec beaucoup d’énergie et de talent, que Yacine (15 ans également) a expliqué le but de cette campagne de sensibilisation au public de Rhenus avant qu’Alvin ne donne le coup d’envoi fictif de la rencontre.