Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG-BONN-191114-20 CAMPBELL HOWARD
Actualités La SIG remet Nanterre en selle

La SIG remet Nanterre en selle

Mal partie, la SIG avait pris 15 points d’avance dans le deuxième quart, avant de redonner de l’euphorie à Nanterre… Le match avait ainsi basculé dans la 3e période et la SIG s’inclinait une troisième fois de suite (73-69), rejointe par son adversaire du jour…

On attendait bien sûr une réaction, et de préférence dès le début. Quand Nanterre prit nettement l’avantage (9-2, 4e’), il y avait vraiment de quoi être inquiet. Une « gamelle » pour Traoré, deux balles perdues vite exploitées par Riley, et Nanterre avait fait le trou ! Campbell et Gelabale qui venait d’entrer, donnaient une autre dimension à la partie (11-11, 8e’). La SIG avait égalisé et Toupane la plaçait même en tête sur une belle réussite à trois points : 15-16.

La défense relance la partie

C’est en retrouvant ses valeurs défensives que la SIG s’était remise en place. Et c’est sur ce même tempo qu’elle perturbait le bel agencement de l’attaque banlieusarde. Et en retrouvant un peu d’adresse, sur la base d’un ballon bien partagé, Diot, Gelabale et un épatant Fofana qui s’en allait claquer un dunk sur la tête de Passave-Ducteil, filaient à 15-21 et 19-30 (15e’). Donnadieu avait croqué deux temps morts, rien n’y faisait. Nanterre perdait des ballons et… la tête. Mais cinq points concédés sur des rebonds offensifs qui avaient donné des deuxièmes voire des troisièmes chances (23-35, 14e’) engendraient une grosse colère de Vincent Collet au temps mort, rappelant à juste titre que le match n’était pas fini !

Un 11-0 qui change tout

La SIG avait bien achevé la mi-temps (25-39), mais au retour des vestiaires, Nanterre réagissait en bête blessée… Aidés par les pertes de balles strasbourgeoises – Traoré notamment – les Franciliens trouvaient l’euphorie qu’il leur fallait. 11-0 puis 19-4, plus rien ne leur résistait. 7 sur 7 aux tirs dont 5 sur 5 à trois points… Clark, Riley et Shuler s’étaient gavés. La SIG avait pris l’eau et Jaiteh remettait même son équipe en tête : 44-43 (25e’).

Les Strasbourgeois ne baissaient pas les bras, repartaient à l’attaque. Campbell et Toupane retrouvaient un peu de réussite (45-51, 26e’), avant de retomber dans leurs travers. La passe manquée de Lacombe à trois contre un coûtait cher, car la fin de la période sera « verte » : 55-52. Nanterre venait d’inscrire 30 points en 10 minutes alors qu’elle n’en avait marqué que 25 en première mi-temps.

Un final à suspense

Pire, à cheval sur les deux périodes, la SIG concédait un… 16-1 qui compromettait sérieusement ses chances : 61-52 (33e’). Le coup de gueule de Collet, qui avait demandé une défense « match up », sera entendu (61-55), mais la blessure de Traoré (entorse de la cheville) à 4’13’’ de la fin compliquait encore la tâche des Strasbourgeois.

Les coups de sifflet feront le reste, envoyant à chaque fois ou presque la JSF sur la ligne, quand ce n’étaient pas les officiels de la table qui pédalaient dans la semoule ! Campbell redonnait un dernier espoir à l’entame de la dernière minute (67-63), mais Nanterre ne craquait pas (73-69), le cinq initial marquant la totalité des points ! La SIG regrettera ses 21 balles perdues mais on pourrait s’interroger aussi sur les 26 lancers-francs donnés à Nanterre, pourtant très agressif, alors que la SIG n’en aura tenté que 10 !

Jean-Claude Frey

 

Le match en vitesse

JSF NANTERRE – SIG 73-69. 1 500 spectateurs. Arbitres : MM. Chambon, Bretagne et Oliot.

Les périodes : 15-16, 10-23 (mi-temps : 25-39), 30-13 (55-52), 18-17.

Les statistiques

Espoirs

Nanterre – SIG           66-70

Le calendrier de la SIG en Eurocup

L'Eurocup a communiqué ce soir le programme des matches du second tour. Voici les dates et les horaires qui concernent les rencontres de la SIG :

7 janvier : SIG - Kazan                               20h

13 janvier : St-Pétersbourg - SIG            18h

21 janvier : SIG - Nymburk                       20h

28 janvier : Nymburk - SIG                      18h30

4 février : Kazan - SIG                               17h

10/11 février : SIG - St-Pétersbourg         à définir