Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
15_SIG&TerritoireDirectoire et public
Actualités La SIG à la rencontre de ses actionnaires

La SIG à la rencontre de ses actionnaires

L’initiative de SIG & Territoire, l’entité qui réunit les particuliers, actionnaires du club, a connu ce samedi matin un formidable succès. Plus de 150 personnes sont venues découvrir les coulisses, en participant à quatre ateliers, rencontrer les joueurs, le staff et les dirigeants.

 

4_SIG&Territoire_Vincent Collet

Vincent Collet s'est adressé aux actionnaires.

Guy Buchmann, le président de SIG & Territoire, avait le sourire. Pour la deuxième fois, il proposait aux particuliers détenteurs d’une action « SIG », de découvrir le fonctionnement de leur club de l’intérieur. « Le succès est très encourageant. Nous sommes plus de 500 actionnaires et nous avons réussi à en faire venir un nombre vraiment conséquent ». Les participants eux aussi étaient ravis. « C’est super. On voit les choses différemment, on découvre les rouages d’une véritable entreprise et on apprend plein de choses sur le fonctionnement et les projets du club. Vraiment, c’est génial » admettait l’un d’entre eux, venu de Schirrhein.

La première rencontre, à leur arrivée samedi matin, les a mis face à Vincent Collet. Dans les tribunes du Rhenus le jeu des questions/réponses a été animé. Avec, en point d’orgue, l’avenir du coach alsacien et celui de ses joueurs. « Il va être très difficile de garder tous les joueurs français. Il faudrait augmenter la masse salariale d’au moins 30% pour y parvenir, a lâché Collet. Quant à moi, je ne sais pas encore si je serai encore là la saison prochaine. Mais je ne suis pas encore parti non plus… » Une réponse de… Normand, en quelque sorte.

Quatre ateliers captivants
13_SIG&Territoire_Terrick Nerome2

Terrick Nérôme présente le travail de réathlétisation des joueurs.

Répartis en quatre groupes, les actionnaires ont ensuite participé à tour de rôle à quatre ateliers différents. Le premier, présenté par Aymeric Jeanneau, manager général du développement, a permis, pendant la visite des vestiaires et des nouvelles installations de cryothérapie, de se familiariser avec le projet Euroleague dans lequel la SIG veut s’inscrire. Dans le deuxième, Olivier Weissler présentait le Centre de formation, ses objectifs et ses résultats, excellents au demeurant. Dans le troisième, Terrick Nérôme, préparateur physique, accueillait les participants dans la salle de musculation pour leur expliquer comment il sollicitait les joueurs pour les maintenir en forme ou pour faciliter leur retour après une blessure, par exemple. Enfin, dans le dernier, qui a connu un réel succès, Céline Distel, la diététicienne de la SIG, qui est aussi une athlète de haut niveau, vice-championne d’Europe du 4x100m avec l’équipe de France d’athlétisme, a familiarisé ses auditeurs avec le régime alimentaire des basketteurs, afin de prévenir les pépins physiques et accélérer la récupération après l’effort.

Partout, dans chaque atelier, les questions n’ont pas manqué, témoignant de l’intérêt porté par les actionnaires de la SIG au fonctionnement du club dont ils découvraient les rouages de l’intérieur.

Bellon2

En fin de matinée, Martial Bellon et les membres du Directoire ont répondu aux questions des actionnaires.

Enfin, le temps de jeter un œil au « shooting » des joueurs qui avaient pris possession du parquet à quelques heures de la rencontre contre Le Havre, les quelque 150 personnes se sont retrouvées face à Martial Bellon, le président, entouré de Dominique Wendling et Nicolas Moncade, membres du Directoire. Après avoir fait un tour d’horizon de la situation sportive et financière du club, répondu à de nombreuses questions, Martial Bellon a conclu : « Notre projet est collectif et notre réussite sera collective ou ne sera pas. Elle concerne toutes les parties prenantes : le club bien sûr, au premier chef, les collectivités, les partenaires du monde économique, mais aussi le public et vous, fidèles parmi les fidèles ». Le président a ensuite incité chaque auditeur à parler de la SIG, de son basket de haut niveau et de ses excellents résultats, dans son entourage pour drainer encore davantage de public vers la salle.

Première en ProA, qualifiée dans toutes les compétitions (Eurocup, Coupe de France, Leaders Cup), la SIG joue gros cette saison. « Bien sûr nous voulons des trophées, mais il faut aussi dans les mois et les années qui viennent, savoir si nous pouvons inscrire durablement Strasbourg parmi les places fortes du basket européen. Et ce sera l’affaire de tous ».

Message reçu, dont on a encore longtemps débattu autour du pot de l’amitié.

J.C.F.