Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Dragicevic_Tadija_Nymburk_B
Actualités Tadija Dragićević : « Faire de mon mieux pour aider l'équipe à gagner »

Tadija Dragićević : « Faire de mon mieux pour aider l'équipe à gagner »

Arrivé cet été avec un CV riche de près de 10 ans de haut niveau, Tadija Dragicevic avait montré en début de saison de bonnes choses, avant “d’être dans le dur” de longues et interminables semaines. En décembre, il dut en plus s’adapter à l’arrivée de Mike Gelabale pour aider l’équipe pendant onze matches. Mais depuis la reprise, il semble aller mieux. Un bon match face à Kazan, un autre intéressant contre Gravelines et surtout celui contre Nymburk la semaine dernière : 24 d’évaluation. Un record pour lui cette saison toutes compétitions confondues. A 48h du match retour décisif à Prague, Tadija a accepté de revenir sur sa saison en répondant à quelques questions. 

Franklin Tellier : Ça fait maintenant six mois que tu es ici. Après 35 matches, peux-tu nous donner ton point de vue sur le club, les coaches et tes coéquipiers ?

Dragicevic_Tadija_Flag

Auteur d'un match exceptionnel contre Nymburk (ici entre Raivio et Washington), Tadija Dragićević espère rééditer sa performance contre ces mêmes Tchèques mercredi.

Tadija Dragicevic : J’avais déjà une bonne image du club avant de venir. Quand j’ai joué contre Strasbourg, l’année dernière, avec Efes Istanbul je m’étais déjà rendu compte de la qualité et de la bonne alchimie qu’il y avait dans cette équipe. C’est l'une des choses les plus importantes pour moi. Nous nous soutenons les uns les autres tout le temps. C’est vraiment agréable. J’ai joué pour beaucoup de clubs mais je n’ai jamais vu une équipe comme Strasbourg, avec une telle alchimie, où chaque joueur soutient les autres et est prêt à aider ses coéquipiers. Forcément comme on gagne, l’ambiance dans l’équipe est encore meilleure alors j’espère que cela va continuer et qu’on va faire une grande saison. Nous faisons un bon travail en ce moment et nous avançons étape par étape, tous ensemble vers des objectifs communs.

F.T : D’ailleurs l’équipe réalise un beau début de saison. Selon toi, quels types de résultats peut-on envisager?

T.D : Je pense que nous pouvons aller loin en Eurocup et en championnat de France. Pour l’instant nous ne sommes pas trop mal. Mais je ne veux pas parler maintenant de la fin de saison, de playoffs, etc… Il y a encore beaucoup de matches à jouer et nous devons avancer et progresser étape après étape. Mais je pense qu’avec cette équipe, nous pouvons aller très loin surtout si nous restons solidaires et concentrés à chaque match. On ne peut pas promettre de titres ou dire que l’on va gagner ceci ou cela, c’est trop tôt. Nous devons prendre les matches les uns après les autres. Par exemple, là, nous sommes concentrés sur Nymburk. C’est le prochain à gagner pour avoir une chance de se qualifier.

F.T : Parlons de ta saison. Tu as connu un début difficile avec des performances inférieures aux attentes du club. Comment expliques-tu cela ?

T.D : Au début je n’étais pas trop mal, j’ai fais quelques bons matches… puis je ne sais pas ce qui est arrivé. J’ai parlé de ça avec le coach, de ma carrière et j’ai essayé de comprendre ce qui n’allait plus dans mon jeu. Ça a duré un long moment et ça m’a préoccupé. Je voulais comprendre. Mais l'équipe gagnait et je pense que c’était la chose la plus importante. Maintenant, je vais tout donner et essayer de revenir à un meilleur niveau; j’espère que tout ira bien. Mais une nouvelle fois le plus important c’est de gagner et comme je l’ai dit avant, tous les gars me soutiennent et se soutiennent mutuellement, c’est aussi très important dans des moments comme ça.

F.T : Quel regard portes-tu sur la venue de Mike Gelabale en décembre?

T.D : Ce n’était pas un problème pour moi, au contraire. C’est un joueur de l'équipe de France, très expérimenté et qui a joué dans les plus grands clubs en Europe. Il y avait beaucoup de matches à jouer en décembre, c’est bien d’avoir eu une rotation de plus durant cette période. Nous échangions tous les deux entre les postes 3 et 4 pour aider au mieux l’équipe. C’est un gars super.

F.T : Néanmoins, depuis la reprise, tu montres un autre visage et tu effectues de meilleures performances, notamment en Eurocup. Qu’est ce qui a changé?

T.D : J’essaye de faire de mon mieux et de me reconcentrer. C’est très difficile lorsque tu es joueur et que tu connais un mauvais passage… C’est parfois très difficile d’en sortir. Tous les joueurs le savent et surtout si ce mauvais passage s’étale sur une longue période. Dans ma carrière, j’ai connu beaucoup d'autres joueurs à qui c’est arrivé mais c’était la première fois pour moi et ça a joué sur ma confiance. Le petit break de janvier m’a fait du bien. J’ai pu me détendre. J’ai pu effacer de ma tête ces moments pour revenir pour la deuxième partie de saison pour jouer comme je sais le faire. J’espère que maintenant tout est ok. Je vais faire de mon mieux pour aider l'équipe à gagner.

F.T : Ce mercredi la SIG se déplace à Nymburk. Au match aller tu as été le leader offensif de l’équipe en première mi-temps. Comment abordes-tu ce match ?

T.D : Bien sûr, lorsque tu joues deux fois la même équipe en sept jours, tu peux faire quelques adaptations. Mais foncièrement, les équipes ne peuvent pas changer beaucoup de choses donc je pense que l’essentiel pour ce match sera de jouer dur dès le début. Je pense qu'il sera crucial de bien commencer le match pour espérer obtenir un bon résultat. Pour Nymburk ce match est très important. S’ils perdent, ils seront éliminés. Ils ont perdu hier contre Riga en VTB League. Et comme ce sera encore un match à domicile, je pense qu’ils auront à cœur de vouloir faire mieux devant leur public. Une chose est sûre, il faudra aller le chercher ce match car ils ne vont pas nous l’offrir !

F.T : Le match de mercredi est important pour la qualification mais il sera aussi spécial pour toi puisqu’il aura lieu le jour de ton anniversaire. Qu’est ce que l’on peut te souhaiter ?

T.D : (rires !) Ce que je me souhaite ? Gagner ce match ! Bien sûr j’aimerais bien jouer, que l’on gagne et l’on se qualifie pour les huitièmes de finales. Mais ça ce n’est pas que mon souhait, c’est celui de toute l’équipe !

Propos recueillis par Franklin Tellier