Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig-le havre louis campbell (10)
Actualités Sérieux exigé

Sérieux exigé

Dans sa quête de trophées, la SIG joue une partie décisive ce mardi (20h) à Denain, 5e de ProB, pour se rapprocher à un match de la finale de la Coupe de France. Archi-favoris, les Strasbourgeois devront éviter l’excès de confiance. L’obstacle devrait être alors logiquement franchi…

SIG-Cholet_Tony Dobbins et Nick Minnerath

Peu utilisé à la Leaders Cup, précieux à Cholet, Tony Dobbins symbolise le sérieux dont la SIG aura besoin en Coupe de France à Denain.

Vincent Collet a visionné plusieurs rencontres de Denain, club historique dans un fief du Nord qu’on ne présente plus. Et il y a vu « du talent, bien sûr, mais aussi une vraie équipe qui peut se sublimer. Qui se passe la balle, qui est jeune et qui vit bien ». Non pas que le coach alsacien redoute particulièrement ce déplacement, mais il est tout simplement « conscient des dangers qui nous attendent ». Car s’il regarde de près les rencontres en vidéo, « cela nous renseigne sur les systèmes, mais pas sur leur niveau de jeu. Car ils seront mardi trois fois plus forts… » Et si Ouattara, leur top scoreur qui culmine à 9,4pts en moyenne, impressionne davantage par ses qualités physique que par son adresse, le 11e, Giffa, cumule 5,1pts marqués par match. Un ensemble très homogène, on le voit.

« Le match de leur vie »

Car à Denain, Sacha Giffa l’a confié à sigbasket, « ce sera la fête ». « Il faut s’attendre à un match difficile. Ils joueront le match de leur vie en terme d’énergie. Ils auront une pression positive… Et on sera confronté à une véritable résistance », continue le technicien de la SIG. Ravis d’être invités à pareil festin, comblés de recevoir le leader de la ProA, récent vainqueur de la… Leaders Cup, les joueurs de Jean-Christophe Prat ont aussi des arguments à faire valoir. Cinquième du classement après une surprenante défaite à domicile contre Lille samedi, elle est en revanche, deuxième aux passes décisives, troisième aux rebonds, quatrième défense et sixième attaque. Avec aussi quelques pépites… « Cazenobe (NDLR : 2e joueur le plus adroit à 2 pts avec 65,7%), l’ancien de Souffel, a vraiment progressé, Gillet (NDLR : 3e joueur le plus adroit à 3 pts avec 46,3%, 4 sur 6 samedi dans l’exercice) est un bon shooteur, Henri Kahudi défend dur, Bing est un solide poste 4, Ouattara et Fofana sont de bonnes surprises », souligne Collet.

« Être nous-mêmes »

Malgré tout, on ne comprendrait pas que la SIG trébuche sur cette marche après en avoir escaladé tant d’autres, bien plus hautes dans l’hexagone et sur le Vieux continent, « surtout par rapport aux enjeux, quand l’objectif se rapproche… » Pour le coach alsacien, la recette est simple : « être nous-mêmes… » Imposer à une équipe de ProB une défense qu’elle ne rencontre pas souvent en face d’elle, une organisation de jeu sans faille, même si son attaque, « souffreteuse », est encore très perfectible. « Avec trois paniers extérieurs comme ce fut le cas à Cholet, on ne gagne qu’en étant très consistant en défense. Mais il faudra bien aussi retrouver confiance et réussite… », espère-t-il. Sans oublier le contrecoup physique de la Leaders Cup, qui pourrait bien surgir. « L’entraînement a été léger, ce lundi matin, car plusieurs joueurs se sont sentis fatigués, au retour de Cholet, le plus pénible des déplacements de ProA. Et déjà, il faut repartir… », souligne Vincent Collet. Avec un Tadija Dragićević absent du Rhenus pour cause de soucis digestifs, mais qui sera du voyage. « Le manque d’énergie, c’est ce que je redoute le plus. Or, il nous en faudra pour sortir de ce guêpier ».

Rôdé à ces enchaînements, on peut faire confiance au groupe alsacien. Avant de s’offrir quatre rencontres à domicile lors des cinq prochains matches (Paris-Levallois, Chalon, Le Mans et Boulogne pour un seul déplacement à Limoges), la SIG serait bien inspirée de rallier le dernier carré de la Coupe de France. Le printemps n’en sera que plus excitant…

Jean-Claude Frey