Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG-ChalonsReims201214-15
Actualités Maintenir Nanterre à distance

Maintenir Nanterre à distance

Antépénultième déplacement pour la SIG qui se rend chez une des équipes surprises de la saison, Châlons-Reims, victorieuse en décembre au Rhenus, lundi (20h30, en direct sur Sport+, live score sur sigbasket.fr). Au delà d’une revanche, c’est la distance avec Nanterre au classement que les Strasbourgeois veulent préserver. Et continuer à bien voyager.

SIG-ChalonsReims201214-09

Michel Morandais (à gauche), le bondissant Darryl Watkins et Tasmin Mitchell qui bloque Ali Traoré, ont bien l'intention de stopper Antoine Diot et la SIG. Lionel Chalmers (8), lui n'est plus là.

Les quatre jours de coupure accordés par Vincent Collet à ses hommes après leur victoire sur Gravelines ont fait du bien. Aux corps et aux têtes. Car désormais, c’est le sprint final qui s’engage et d’ici fin juin, pour peu que le destin de la SIG ressemble à ce que l’on est en droit d’en attendre, il n’y aura plus de temps pour souffler. L’intensité des entraînements de la reprise, jeudi, vendredi et samedi a ravi le technicien strasbourgeois. « C’était très intense, avec beaucoup d’exigence. Aussi bien en explosivité et en musculation avec Terrick Nerôme le matin, que sur le terrain l’après-midi ».

Le match qui suit une période de coupure peut pourtant parfois réserver des (mauvaises) surprises. La SIG l’avait mesuré contre Chalon il y a peu, mais elle sera prête, lundi soir en Champagne. Pour plusieurs raisons…

Châlons-Reims, 3e formation des matches retour

« On va essayer de maintenir Nanterre à deux matches, ce qui serait appréciable. Plus on va gagner, meilleures seront nos chances de finir premiers », dit Collet. La revanche de la défaite de l’aller en revanche, ne l’obsède pas. « Même si elle reste forcément dans la tête des joueurs ». Par contre, le niveau de jeu de l’adversaire le préoccupe davantage : « C’est une équipe qui joue bien et je ne serais pas surpris de la voir en playoffs. De match en match, elle confirme ses qualités avec une belle structure de jeu et qui en plus est athlétique ».

Collet a tout de même noté que c’est en attaque que le CCRB est le plus performant. Avec 80,1pts de moyenne, il n’y a que Nanterre qui score davantage. A l’inverse, la défense n’est que 14e aux points encaissés avec 79,4. Des chiffres assez loin de la réalité du match aller (56-63) où c’est la piètre prestation offensive de la SIG (qui n’avait marqué que cinq points dans le 3e quart temps, et six paniers en deuxième mi-temps !) qui avait provoqué la défaite.

SIG-ChalonsReims201214-13

L'abattage de Matt Howard sera encore précieux à Châlons...

Bien que battue d’une courte tête au Havre, l’équipe coachée par Nikola Antic est une des plus performantes du cycle retour (elle n’était que 15e à l’issue des matches aller) : quatre défaites seulement sur les 12 matches disputés depuis janvier et seules la SIG (une défaite) et Nanterre (trois en attendant sa confrontation avec Nancy jeudi) ont fait mieux. Et pourtant, 10e au classement au moment d’aborder cette 30e journée, à égalité avec le 7e, elle a encore quelques matches à gagner pour se glisser en quart de finale. Mais elle ne manque pas d’atouts pour cela et son calendrier (Pau, Bourg-en-Bresse et Orléans pour finir) plaide en sa faveur. « Ils ont quelques joueurs qui sortent du lot à l’image de Mark Payne, très bon passeur, toujours en mouvement (NDLR : l'Américain n'avait joué que 15 minutes à l'aller avant de se blesser), Watkins, un bon pivot d’impact, féroce et solide, Tasmin Mitchell, leur meilleur joueur de post up, et Curry, le meneur, moins shooteur que Chalmers qu’il a remplacé, mais excellent organisateur. Sans oublier Morandais et Lesca, très réguliers en adresse depuis quelque temps ».

La Coupe de France déjà dans les têtes ?

Pour l’heure, la SIG n’en est pas encore à penser à la finale de Coupe, dans une semaine. « D’ici aux playoffs, le seul match-couperet, c’est celui du Portel, insiste Collet. C’est forcément le plus important de ceux qui arrivent. Mais pas au point de ne penser qu’à ça ». Autant dire que la SIG ne néglige pas ce court déplacement en Champagne. Même si Louis Campbell qui était encore en délicatesse avec un pied, la douleur s’étant brusquement réveillée vendredi, a ajouté un coriace mal de dos qui risque de le priver de cette rencontre. Pas  de quoi empêcher ses coéquipiers de l’envie de décrocher un 14e succès en 15 déplacements. Décidément, cela pourrait bien être pour la SIG la saison de tous les records !

Jean-Claude Frey