Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Leaders Cup-SIG-Dijon-Matt Howard
Actualités Une finale avant la lettre ?

Une finale avant la lettre ?

Le vainqueur de la demi-finale de Coupe de France entre la SIG et Dijon (ce mardi à 20h au Rhenus, live score sur sigbasket.fr) affrontera le 3 mai prochain à Paris, la surprenante équipe du Portel, entraînée par Eric Girard. Autant dire que le club de ProA qui se qualifiera, aura déjà une main sur le trophée. Voilà de quoi motiver les Strasbourgeois, prêts comme à chaque rencontre avec les Bourguignons, à une féroce empoignade…

Le Portel est la sixième équipe de ProB à atteindre la finale de la Coupe de France. A deux reprises, en 1994 et 1999, le Petit Poucet s’appelait… la SIG. Mais jamais une équipe du deuxième niveau n’a pu décrocher le trophée. C’est dire que Strasbourgeois et Dijonnais feront tout ce mardi soir pour rejoindre la capitale début mai.

Une défense « made in Dijon »
Leaders Cup SIG Dijon_Axel Toupane et Erving Walker

Le retour d'Axel Toupane ne sera pas de trop pour stopper ce diable d'Erving Walker.

Ce choc sera le quatrième cette saison entre les deux équipes. Et si la SIG l’a emporté trois fois (63-56 et 70-74 en ProA, 79-72 en ½ finale de la Leaders Cup), ce furent toujours des rencontres acharnées qui ne se sont décidées que dans les dernières secondes. « Lors de la précédente demi-finale, à Disneyland, si Harris n’avait pas fait 0 sur 2 aux lancers francs dans le final, c’eut été très dur ». Vincent Collet est conscient du danger qui attend sa troupe et ce n’est pas la baisse de régime des hommes de Borg qui va le rassurer. Il est vrai que depuis le début des matches retour, la JDA, alors solide quatrième, a enchaîné… huit défaites de suite en championnat avant de stopper l’hémorragie au bout de trois interminables prolongations, vendredi dernier, contre Bourg-en-Bresse (117-113). « Offensivement, l’équipe marque un peu plus cette saison, environ 78 points par match, encaisse aussi un peu plus que par le passé avec près de 77 points, mais elle a gardé une défense organisée, structurée, explique Collet. Et à trois reprises face à nous, ils ont élevé leur niveau défensif. Autant dire qu’il faudra encore s’attendre à une défense made in Dijon ! »

Toupane et Howard de retour

Avec son équipe, que réintégreront Toupane et Howard – l’Américain jouera sans doute, même diminué par sa blessure au pouce –, mais pas Louis Campbell, insuffisamment remis de son entorse, l’entraîneur de la SIG a méticuleusement préparé ce qu’il considère comme « le match le plus important jusqu’au 20 mai ». « Il faudra être prêt à défendre beaucoup d’actions de un contre un, avec des virtuoses en face. Car contre Dijon, il ne suffit pas de stopper les systèmes ». Allusion évidente à ce diable de petit bonhomme insaisissable qu’est Erving Walker, que l'on dit pourtant incertain (43pts contre Bourg, record de la saison en ProA), à Steven Gray, capable de transformer des tirs venus de nulle part, ou à Andre Harris, qui revient bien (28pts lors des deux derniers matches), après un coup de fatigue consécutif à l’élimination en Eurocup. Et si Kervin Bristol n’a pas totalement remplacé Ferdinand Prenom, blessé, si Dijon s’est qualifié sur le fil à trois reprises en Coupe de France – 66-63 contre Châlons/Reims, 77-78 à Vichy, 72-75 à Nancy –, il n’y a pas là de quoi déstabiliser l’impétueux Jean-Louis Borg et sa bande.

« Nous devrons avoir la même approche qu’à la Leaders Cup, martèle Collet. Ne rien laisser de facile, même si on sait qu’ils peuvent réussir des choses très difficiles. De toute façon, nous n’avons pas le droit à l’erreur. C’est la même situation que face à Saint-Pétersbourg et à la Leaders Cup. Soit on ira en finale, soit on la regardera à la télé ».

Et à choisir, on préfère de loin l’issue de Disneyland que celle du 10 février contre les Russes !

Jean-Claude Frey

Toutes les places à 5€

Pour combler le Rhenus au maximum, la SIG a mis tous les atouts de son côté en proposant toutes les places à 5€. Une occasion à ne pas manquer.

Réservez vos places sur le site sigbasket.fr ou directement aux caisses du Rhenus. Venez porter votre équipe jusqu’en finale !