Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_Espoirs_Lauriane Dolt et ses joueurs
Actualités Le « Futur » pour les espoirs, le titre pour les cadets ?

Le « Futur » pour les espoirs, le titre pour les cadets ?

Dans le basket français, c’est l’année de la SIG. Victorieuse de la Leaders Cup et de la Coupe de France, l’équipe professionnelle est encore en course pour le titre avant les demi-finales de play-offs qui débutent demain. Les espoirs sont champions de France, les cadets ont gagné la Coupe. Et à partir d’aujourd’hui, le Centre de formation alsacien courre deux nouveaux lièvres à Cholet : le Trophée du Futur pour les espoirs, le titre de champion de France pour les cadets !

cADETS3

Vainqueurs de la Coupe de France, les cadets viseront le doublé à Cholet !

Les aînés entreront en lice dès ce soir, en quart de finale, contre le SLUC Nancy. En saison régulière, écrasée par les Strasbourgeois (30 victoires, 4 défaites), les deux équipes l’ont emporté chacune dans sa salle. « C’est une nouvelle compétition qui commence, se méfie Lauriane Dolt, l’entraîneure. Tomber sur Nancy, privé de Delourbas, le deuxième marqueur du championnat derrière Antony Labanca, peut être dangereux. Quand une équipe est amputée de son meilleur élément, elle peut se surpasser… » Les pros en ont eu la preuve récemment avec l’absence de Jason Rich à Chalon.

Les Strasbourgeois, forts de 12 éléments, et avec une solide ossature, notamment dans le jeu intérieur – Xavier François, Cédric Bah, Luidgy Laporal –, et avec Antony Labanca, MVP du championnat espoir, Damien Bouquet ou Tanguy Nicolas, vont aborder le match « avec la plus grande concentration possible, en donnant le maximum », poursuit Lauriane. Avant de partir sous d’autres cieux, atteints par la limite d’âge, cette bande de potes voudra vivre de derniers moments d’émotions fortes autour de leur coach et soulever un trophée.

Ils pourront aussi, parce que les deux compétitions ont lieu au même endroit, compter sur l’appui des cadets, Frank Ntilikina bien sûr, mais aussi et surtout David Ekembe, Marc Kwedi et Samuel Eber, nés en 1997, qui n’avaient pas pu disputer la Coupe de France.

Quant aux plus jeunes, drivés par Abdel Loucif, ils mettront tout en œuvre pour faire le doublé. Après le succès à Georges-Carpentier contre Bourg-en-Bresse, ils devront passer demain l’obstacle que représente Cholet, qui sera encouragé par son public. Avec l’expérience acquise lors de la victoire de leur premier trophée en début de mois, ils devraient être en mesure de franchir cet obstacle, en s’appuyant sur la défense de Louis Rucklin, la solidité de Maxime Abah et Xavier Flick, la taille de Clément Kunckler, l’adresse de Hugo Gançarski et bien sûr, le talent de Frank Ntilikina. Sans oublier l’apport de Hugo Danner, Antoine Marx ou Andre Toure, prêts à aider leurs copains. Le coach devra cependant choisir 10 joueurs seulement, l'alternance se faisant entre le match de samedi et celui de dimanche.

Dans l’autre demi-finale, Gravelines, premier de sa poule, se heurtera à Villeurbanne, le favori, que la SIG avait battu en Coupe à Yzeure d’un tout petit point.

J.C.F.

Le programme

Trophée du Futur

Aujourd’hui

¼ finales

  1. 13h : Gravelines – Pau-Orthez
  2. 15h30 : Nanterre – Le Havre
  3. 18h : Paris-Levallois - Cholet
  4. 20h30 : SIG – Nancy

Une retransmission est possible sur Dailymotion via le site de la LNB (ici)

Demain

½ finales

18h : vainqueur 1 – vainqueur 2

20h : vainqueur 3 – vainqueur 4

Dimanche

16h : finale

Championnat de France cadets

Demain

13h30 : Villeurbanne - Gravelines -

15h30 : Cholet – SIG

Dimanche

11h : match pour la 3e place

13h30 : finale