Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
ArrivéStrasbourg_CDF2015_050415h
Actualités Le retour des héros

Le retour des héros

Les joueurs de la SIG ont célébré leur victoire en Coupe de France avec les fans venus les accueillir sur le quai de la gare de Strasbourg. Mais, le deuxième trophée de la saison en poche, ils se focalisent déjà sur le dernier obstacle, le plus ardu à franchir, celui des playoffs qui mène au titre de champion de France.

ArrivéStrasbourg_CDF2015_050415gIls ont eu le triomphe modeste, déjà tournés vers la dernière échéance. Mais ils ont savouré. Entre eux, dans les vestiaires, pour quelques selfies et quelques tweets, puis dans un hôtel parisien, avec les dirigeants, les partenaires, institutionnels et privés, ceux qui les soutiennent depuis de longues années, et bien sûr avec leur famille, les tout petits au premier rang.

Ils ont applaudi aux propos de Martial Bellon, qui a bien sûr associé les cadets, vainqueurs également de leur Coupe de France contre Bourg-en-Bresse, à l’hommage qu’il leur a rendu. Puis le président a donné la parole à Robert Hermann, président de l’Eurométropole, qui comme Philippe Richert, le président de la Région Alsace, Serge Oehler, Claude Froehly ou Françoise Bey, fidèle parmi les fidèles, avait fait le déplacement dans la capitale pour représenter le monde politique et apporter son soutien à la SIG.

« Faire du Rhenus une forteresse »

Louis Campbell et Antoine Diot ont exprimé la joie et la fierté qu’ils avaient de faire partie de ce groupe, le respect qui prévalait dans les relations entre cette bande de potes qui rafle tout, avant que Vincent Collet ne prenne la parole à son tour. Saluant la montée en puissance du club, autour de l’équipe bien sûr, mais aussi de ses dirigeants, de ses salariés et de toute son organisation, il s’est aussitôt projeté vers une fin de saison extrêmement prometteuse. Enthousiasmé par la ferveur des supporters du Portel, admirables dans leur soutien, jusqu’à plus d’une heure après le coup de sifflet final, il a reconnu que le public strasbourgeois était lui aussi dans la bonne voie. « Il y a désormais de fortes chances que nous terminions premiers de la saison régulière. Et si nous restons invaincus chez nous, nous serons champions ! Il faut donc faire du Rhenus une forteresse ». Un message qui sera sûrement entendu par la « Red Army » qui avait envahi la halle Carpentier ce dimanche.

Au nom des partenaires, Michel Lefrançois, directeur général du Crédit agricole Alsace-Vosges, a dit tout le plaisir qu’il avait à soutenir ce club, en particulier pour l’effort qu’il fait vis-à-vis de ses jeunes joueurs. Puis, petit à petit, la fête s’est poursuivie ailleurs, dans les endroits branchés de la capitale. Et après un dernier moment de répit et… de sommeil, dans le TGV qui les ramenait ce lundi matin de Paris, les joueurs et le staff ont été chaleureusement accueillis par les fans, sur le quai de la gare de Strasbourg. Tous sauf un, Vincent Collet, qui sera ce soir sur le plateau de « Lundi Basket » pour évoquer le parcours exceptionnel de la SIG mais aussi et surtout pour commenter sa présélection de 24 joueurs pour l’Euro, avant de finir la soirée sur les ondes de RMC pour l’émission « Basket Time » avec Jacques Monclar.

Dès demain, retour sur le parquet du Rhenus pour tout ce petit monde qui attend Orléans de pied ferme mercredi, à 20h, en clôture de la 31e journée. L’occasion de présenter le trophée au public, d’ovationner les cadets et les pros et de hisser une nouvelle bannière au plafond de la salle !

J.C.F.