Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_fin de saison 2014 2015_cérémonie des trophées_Equipe
Actualités Strasbourg a rendu hommage à la SIG

Strasbourg a rendu hommage à la SIG

A l’initiative de la Ville de Strasbourg et de l’Eurométropole, les supporters de la SIG ont eu une dernière occasion de saluer, ce soir, place Kléber, l’équipe strasbourgeoise au grand complet. Hommages, ovations et séances de dédicaces ont mis un point d’orgue a une saison exceptionnelle et riche en émotions.

SIG_fin de saison 2014 2015_cérémonie des trophées

Ils étaient quelques centaines à ovationner leurs héros.

Les visages étaient encore marqués, autant par la déception d’une finale perdue samedi à Limoges, que par la fatigue des 70 matches accumulés cette saison. Les quelque 300 personnes massées devant le podium dressé sur la place centrale de la capitale européenne, ne leur en ont cependant pas tenu rigueur. Les élus, Roland Ries, maire de la Ville et Robert Herrmann, président de l’Eurométropole non plus. Ils se sont succédés pour les féliciter, avant que Martial Bellon, le président du club, n’en profite pour remercier le public venu en masse au Rhenus – 10 rencontres à guichets fermés, une premier dans l’histoire –, et désormais partie intégrante des victoires de la SIG. Puis, un à un, les joueurs ont accédé à la tribune, follement acclamés. De petites vidéos ont retracé les victoires de la Leaders Cup et de la Coupe de France et le public a une nouvelle fois vibré aux plus belles actions…

Antoine Diot a rappelé ce « souvenir inoubliable d’une victoire acquise avec une bande de potes », Louis Campbell s’est fendu d’un délicieux « Merci beaucoup », en français s’il vous plaît, avant d’ajouter « We love you » (NDLR : « On vous aime ») et Paul Lacombe a lui aussi évoqué « les émotions qu’ont procuré ces deux trophées ».

SIG_fin de saison 2014 2015_cérémonie des trophées_Ali traoré Paul Lacombe et Bangaly Fofana

La saison s'est achevée par une séance de dédicace.

Vincent Collet, lui aussi très applaudi, a eu du mal à cacher sa déception. « C’est un sentiment d’inachevé, celui d’avoir raté quelque chose. Et 48 heures après, la déception domine encore. Mais on fera tout pour décrocher le titre l’an prochain ».

Dans la foulée, les fans ont pu saluer une dernière fois ce groupe exceptionnel qui va forcément éclater, avant de profiter de la séance d’autographes. Car dans les coulisses et depuis ce lundi matin, le staff et les dirigeants s’activent déjà pour constituer la prochaine équipe. Certains resteront, d’autres partiront, de nouveaux arriveront : c’est le lot de toutes les équipes professionnelles. Quant aux fidèles supporters, ils continueront à prendre le chemin du Rhenus !

J.C.F.