Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
antoinediot4
Actualités Merci Antoine !

Merci Antoine !

Antoine Diot a choisi Valence pour les deux prochaines saisons. A Strasbourg, on n’oubliera pas l’impact qu’il a eu sur l’équipe au cours des deux dernières années, ponctuées par un double succès en Leaders Cup, dont il fut le MVP, et en Coupe de France.

Leaders Cup_Antoine Diot

MVP de la Leaders Cup, un des deux trophées décrochés cette année.

Il avait annoncé depuis quelques mois son intention de partir à l’étranger pour tenter sa chance dans un club européen. Et l’Espagne avait ses préférences. On avait pourtant évoqué le Fenerbahçe, puis Kazan, et enfin Vitoria. C’est finalement à Valence que le meneur international posera ses valises. A 26 ans, le moment était venu pour celui qui a collectionné les titres et les médailles sous le maillot bleu de changer d’horizon.

Après une deuxième saison très accomplie avec la SIG et des performances individuelles de haut niveau à Bamberg ou à Kazan, par exemple, en Eurocup, il avait largement contribué au premier trophée du club depuis 10 ans, la Leaders Cup, dont il fut élu MVP en février. Dans la foulée, la SIG remportait la Coupe de France, puis se hissait jusqu’en finale. Le deuxième passeur de la ProA, MVP de la saison dernière, vice-MVP cette année, devancé par son pote Adrien Moerman, y a réussi des performances de choix, avec en particulier un match 2 de la finale de haute volée, lors de la seule victoire alsacienne contre Limoges. Il a fini très malheureux de ce 3e échec du club en finale, le second pour lui. Fidèle à son projet sportif, il a choisi de partir. Après Toupane, Traoré, Dobbins et Dragićević, la SIG perd ainsi son 5e élément.

SIG-DIJON-181014-01 DIOT

Avec Vincent Collet, en club comme en équipe de France, l'entente est parfaite.

Le président Bellon a tenu à lui rendre hommage au moment de cette décision : « Merci à Antoine pour ce qu’il a fait pour le club pendant deux ans. Il a eu une conduite exemplaire sur et en dehors du terrain. Il a fait un bon choix de carrière en partant à Valence, un club espagnol, dans la Ligue la plus forte d’Europe. Pour peut-être aller plus haut encore… »

Vainqueur de l’Eurocup en 2014, battu en quart par le futur vainqueur, Khimki Moscou, en 2015, demi-finaliste de la Liga ACB battu par le Real, le Valence Basket Club disputera à nouveau la seconde compétition européenne à l’automne. Antoine Diot y affrontera Saragosse, Ulm, Charleroi, Venise et… Nancy avec Florent Pietrus qui, comme beaucoup d’autres Français avant Diot (Hugues Occansey, Mike Gelabale, Nando de Colo, Antoine Rigaudeau, Cyril Julian ou Joffrey Lauvergne) ont porté les couleurs « orange » de son nouveau club.