Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Bangaly Fofana_Lauriane Dolt_2
Actualités Bangaly Fofana : « on aura une équipe compétitive »

Bangaly Fofana : « on aura une équipe compétitive »

Des fourmis dans les jambes ! C’est peut-être ce qui caractérise le mieux les SIGmen en ce début de mois d’août. Après Paul revenu très tôt, Romain, qui avait besoin de prendre de l’avance dans sa pré saison, c’est au tour de Bangaly Fofana de rechausser les baskets en avance pour un décrassage de fin de vacances.

Bangaly Fofana_0001

Bangaly Fofana est de retour

Il fait (très) chaud à Strasbourg et l’historique salle du Tivoli n’est clairement pas un des lieux privilégiés pour y trouver un frais salvateur. Mais cela n’empêche pas certains de se donner à fond et de montrer l’envie liée à une nouvelle saison de basket qui se profile. Après deux heures d’entraînement pour Paul (interview ici) en compagnie de Lauriane, durant lesquelles l’intensité et la chaleur auront eu raison de deux tenues détrempées de sueur pour ‘‘l’energizer’’ de la SIG, c’est l’heure des ‘‘bigmen’’. Romain avait soif de reprendre (interview ici) et depuis la semaine dernière, il a de l’adversité et du répondant avec le retour de Bangaly. Évidemment le temps n’en est pas encore à parler systèmes et autre tactiques comme le confie coach Dolt: « C’est avant tout une reprise du basket, des fondamentaux et des repères : les basics en quelque sorte ». Bien sûr, Bangaly passe aussi quotidiennement entre les mains du préparateur physique, Terrick Nerome, pour relancer la machine et bosser le physique, et partage la salle de muscu’ avec Paul et Romain, mais sur le terrain c’est une autre histoire comme le confirme Lauriane : « Bien sûr le travail est spécifique à son poste. C’est pour cela que je le fais travailler avec Romain. On est sur du travail de mains, capter des ballons, dos au panier… reprendre ses marques dans la raquette ». Profitant d’une pause hydratation dans la fournaise du Tivoli, Bangaly donne ses premières impressions concernant son retour au travail.

 Franklin Tellier : Comment se sont passées tes vacances? Qu’as-tu fait ?

Bangaly Fofana: J’ai totalement coupé. Je me suis reposé mentalement et physiquement. J’en ai profité pour voir ma famille et présenter ma petite fille à ceux qui ne l’avaient pas encore vue. J’ai fait un peu le tour de la France ; j’ai été au Mans, Paris et à Annemasse. La dernière semaine avant de revenir j’ai un peu couru quand même pour garder la forme physiquement.

F.T : Tu as repris toi aussi un peu plus tôt. C’est quoi le programme ?

B.F : Et oui c’est déjà la reprise. J’ai repris depuis la semaine dernière avec Terrick et Lauriane. On va bosser dans la continuité de ce que j’ai pu faire l’année dernière pour continuer à progresser. On a commencé en bossant le physique et l’aérobie. C’est assez classique mais c’est nécessaire. Mais, malgré tout, on mêle tout cela avec des séances de pratiques de basket pour retrouver des sensations.

F.T : Un petit mot sur l’équipe qui se dessine ?

Bangaly Fofana_Romain Duport_2

Bangaly et Romain retrouvent leurs marques ensemble

B.F : C’est une très belle équipe. Je la trouve plutôt cohérente. On a gardé un noyau dur de l’année dernière, c’est important pour la continuité et avoir rapidement une cohésion d’équipe. C’est évident que l’on aura une équipe très compétitive en France… Après en Euroleague, c’est une autre histoire! On a hérité d’une poule très difficile, ça va être compliqué… De toute façon, on sait que c’est une compétition difficile. Mais on va travailler pour être performant. On espère que l’on aura un aussi bon esprit d’équipe que la saison dernière.

F.T : Justement, un petit mot sur les recrues actuelles ?

B.F : Rodrigue, pas la peine de le présenter, tout le monde connaît ses qualités. On sait tous de quoi il est capable. C’est un très fort joueur, capable de très grandes choses sur le terrain. Kyle Weems, la France l’a découvert avec Nanterre en poste 4 mais avant ça il avait montré qu’il pouvait très bien jouer ailier. C’est un shooteur redoutable mais il sait aussi faire de très bonnes passes. Mardy Collins, je le connais un peu moins mais de ce que j’ai vu et de ce que j’ai entendu, c’est un fort joueur, complet et polyvalent. Il est capable de driver, de passer, de créer du jeu… Ses références parlent pour lui. Cette équipe sera très forte.

 Interview réalisée par Franklin Tellier

Le retour à l'entraînement de Bangaly en images: