Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Souffekweyesheim_Rodrigue Beaubois
Actualités Deux visages pour une victoire

Deux visages pour une victoire

La SIG a remporté l’Ain Star Game de Bourg-en-Bresse en battant cette fois Chalon en finale (86-81). Mais après une première mi-temps endiablée, la suite fut plus douloureuse…

Kyle Weems_0008

Kyle Weems a été le meilleur rebondeur de la SIG ce soir contre Chalon.

Si la première journée de l’Ain Star Game à Bourg-en-Bresse avait donné les mêmes résultats que l’an passé – victoires de la SIG et de Chalon face à Villeurbanne et Bourg –, on espérait bien, du côté de Strasbourg, décrocher cette fois le trophée. Auparavant, dans la petite finale, Villeurbanne, menée de six points par les Burgiens à 24 secondes de la fin (67-61), s’en était sortie miraculeusement avec trois ballons gagnés et un panier de Meacham à la sirène (67-68)…

Pierre Tavano lui, attendait de la constance et la confirmation des premières sorties. Il a été servi. Sérieux, très en jambes, les Alsaciens, qui avaient fait débuter Kyle Weems dans le cinq, au côté de Collins, Beaubois, Leloup et Fofana, firent rapidement exploser les hommes de Choulet. 13-2 après moins de quatre minutes, il y avait déjà le feu à la maison chalonnaise… Weems et Beaubois avaient assuré la marque, Fofana déjà transformé son premier alley-oop et Collins inscrit son premier « primé » sous le maillot de la SIG.

 Une attaque fluide, une défense solide

Les changements ne ralentissaient pas le rythme de la SIG qui affichait une belle fluidité en attaque et s’appuyait sur une défense solide. Chalon ne vivait que par le tir à trois points (quatre réussites dans la première période) mais ne pouvait tenir le rythme de Beaubois, puis de Lacombe (cinq points pour son entrée) et Howard : 24-8 (7e’), 32-16 (10e’). Mushidi, lancé au relais de Leloup, défendait dur et se distinguait aussi avec une belle passe dans le dos pour Fofana…

La SIG aurait pu lever le pied, mais elle était en mission. Pour continuer de monter en régime. Collins en percussion, Beaubois qui scorait deux fois derrière l’arc en transition, Lacombe était toujours aussi percutant alors que Weems et Howard étaient associés. Chalon, un moment revenu à 34-22 (13e’), était repoussé à 23 points (53-30) quand Collins manquait un lay-up. Après un moment de flottement en attaque, la SIG repartait de l’avant et bouclait la mi-temps avec 20 points d’avance : 55-35.

Sans Campbell, Fofana ménagé…

La troisième période sera tout autre. Alors que Campbell avait été volontairement laissé au repos, légèrement touché la veille contre l’ASVEL, Bangaly Fofana ne reviendra pas sur le parquet. Il souffre d’une douleur à l’aine après avoir bloqué un appui en première mi-temps. Chalon était monté d’un cran en défense, exhorté par Jean-Denys Choulet, et grappillait son retard d’un 0-12 douloureux : 55-47. Parallèlement, la SIG manquait d’un patron et son jeu était soudain devenu brouillon en attaque. Même les lancers-francs refusaient le cercle et les joueurs de Tavano resteront muets plus de cinq minutes. Weems puis Beaubois, rappelé à la rescousse, stoppaient l’hémorragie mais les Chalonnais avaient trouvé un nouvel élan, dans le sillage de Gradit, se rapprochant à neuf longueurs à l’issue de la 3e période.

Et quand Tyler Kalinoski, à peine sorti de NCAA se mit à enquiller à trois points, bientôt imité par Roberson, l’Élan venait souffler dans la nuque des Strasbourgeois à l’entame du dernier quart : 69-65, 72-69 (35e’). Heureusement Leloup, Beaubois, qui sera élu MVP du tournoi, puis Collins trouvaient l’ouverture, Lacombe transformait ses lancers-francs, car le manque de rotation se faisait cruellement sentir ! Chalon gaspillait ses dernières munitions, Howard s’imposait au rebond et Weems, d’une claquette, puis sur un dunk « offert » par Collins scellait la victoire. Plus laborieuse que ne le laissait prévoir la première mi-temps…

J.C.F.

Le match en vitesse

SIG – CHALON 86-81. Equinox de Bourg-en-Bresse.

Les périodes : 32-16, 23-19 (mi-temps : 55-35), 12-23 (67-58), 19-23.

SIG : 31 paniers sur 56 tirs (55%) dont 6 sur 17 à trois points, 18 LF sur 24, 33 rebonds (Weems 7) dont 6 offensifs, 8 interceptions, 24 passes (Leloup 7), 15 balles perdues, 19 fautes. Collins 13, Beaubois 23, Leloup 11, Weems 12, Fofana 5, puis Lacombe 12, Mushidi, Howard 4, Duport 6.

CHALON : 28 paniers sur 68 tirs (48%) dont 12 sur 32 à trois points, 13 LF sur 17, 34 rebonds (Lessort 7), dont 13 offensifs, 10 interceptions, 16 passes (Brownlee 4), 12 balles perdues, 20 fautes. Kalinoski 16, Hazell 10, Roberson 18, Brownlee 10, Booker 3, puis Michineau 8, Gradit 5, Lessort 8, Evtimov 3.

Les statistiques complètes

AIN STAR GAME

Demi-finales

Villeurbanne - SIG                           54-67

Bourg-en-Bresse - Chalon              65-82

Match pour la 3e place

Bourg-en-Bresse - Villeurbanne     67-68

Finale

SIG - Chalon                                         86-81