Basket
bandeau_pub_gauche_final2.jpg
bandeau_pub_droite_final2.jpg
SAISON 2018 / 2019
Abonnez-vous et rejoignez la #SIGARMY !
EDF Gelabale
Actualités La France corrige la Géorgie

La France corrige la Géorgie

Avant le coup d’envoi, Vincent Collet l’avait clairement dit, « ce match contre la Géorgie est un bon match pour se préparer surtout avec l’apport de Zaza Pachulia dans leur secteur intérieur ». En effet, L’homme à plus de 850 matches NBA avait de quoi impressionner. Mais d’une façon générale, c’est le cinq majeur très expérimenté de cette équipe qu’il fallait prendre au sérieux. Et pourtant c’est la France qui s’est facilement imposée 95-53.

La Géorgie ouvrait d’ailleurs le score mais la France ne tardait pas à mettre la machine en route par un Rudy Gobert omniprésent. Au bout de 3min, la Géorgie tentait de déstabiliser la France en passant en défense de zone mais rien n’y fait, l’équipe de France faisait parfaitement circuler la balle pour creuser un premier écart (14-7, 5’). Cet écart de sept points que la France gardera jusqu’à la fin du premier quart temps grâce à un panier au buzzer de Nicolas Batum juste après avoir réussi un alley-oop stratosphérique . Fin du premier quart 22-15.

[video width="480" height="260" mp4="http://sigstrasbourg.fr/wp-content/uploads/2015/08/GIF-Batum-Parker.mp4"][/video]

Dès le début du deuxième quart, la défense française se montre trop laxiste. Elle voyait ainsi une pluie de paniers à 3pts lui tomber sur la tête. Avec, pour la Géorgie, en figure de proue, le sniper Jacob Pullen connu pour son record en ligua espagnol de 12/15 à 3pts lors d’un match. Mais la France profitait des trop nombreuses pertes de balles de la Géorgie pour maintenir l’écart (32-21, 14’). Un temps mort de Vincent Collet pour remobiliser ses troupes en défense permit à son équipe d’atteindre le plus gros écart du match jusque là +12 (41-29, 17’), juste avant de rejoindre le vestiaire sur le score de 41-32 à la mi-temps.

Un 3ème quart cauchemardesque pour la Géorgie !

Au retour des vestiaires, l’équipe de France mettait un gros coup d’accélérateur. Si bien que, sur les dix et onzième points de Nando de Colo, le coach de la Géorgie était obligé de prendre un temps mort pour stopper l’hémorragie (49-34, 22’30). Un 14-2 en 5min pour la France portait même le score à 55-34. Il faudra attendre la 25’ minute pour voir la Géorgie remarquer mais la France déroulait son jeu dans ce quart (63-36, 26’30). Une défense bien en place, une agressivité retrouvée et un jeu d’attaque bien rodé permettent aux Français d’écraser le 3ème quart temps 30-9 pour mener au score à 10 minutes de la fin 71-41.

Certains auraient pu penser que, avec une telle avance, l’équipe de France relâcherait un peu mais ce serait mal connaître l’équipe de Vincent Collet. Une défense de fer et une belle adresse (70% en seconde période !) voyaient la France passer un 12-0 à la Géorgie (83-41, 33’30). Rapidement on sentait que cette équipe géorgienne semblait attendre la fin du calvaire dans un dernier quart quasi anecdotique. Avec sérieux et par respect pour l’adversaire, la France jouait jusqu’au bout, grâce notamment à Charles Kahudi (18 d’évaluation en 18 minutes), lui permettant de remporter ce match sur le score final de 95-53.

Un match sérieux pour la France face à une équipe de Géorgie sans doute fatiguée après son match gagné la veille face à la Belgique… cette même Belgique que la France rencontrera demain soir à Saint-Quentin.

F.T.