Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Souffekweyesheim-Louis Campbell
Actualités La SIG s’impose en deux temps face à l’ASVEL

La SIG s’impose en deux temps face à l’ASVEL

La SIG poursuivait sa préparation, ce week-end, avec le tournoi de Bourg-en-Bresse et pour commencer l’ASVEL qui se présentait sur le chemin de Pierre Tavano et ses joueurs. Ce match, que le coach de la SIG avait caractérisé de “vraie opposition”, était le premier pour les SIGmen face à un cador potentiel de la prochaine saison de ProA, cependant privé de Kahudi et d'Andersen. Et face à une adversité plus forte que le voisin Souffelois, la SIG s’est de nouveau imposée sur le score de 67-54; de bonne augure mais à confirmer dès demain en finale face à Chalon vainqueur de Bourg-en-Bresse (82-65).

SIG_Souffelweyersheim_Paul Lacombe

Paul Lacombe aura apporté une nouvelle fois son énergie dans ce match

Nouveau match mais même cinq de départ pour la SIG qui démarre cette rencontre avec Mardy Collins, Rodrigue Beaubois, Jeremy Leloup, Matt Howard et Bangaly Fofana. Dans un début de rencontre où les deux équipes se cherchent, où les égalités et changements de leaders se succèdent durant 4’ (7-7), la SIG est la première a réaliser un petit ‘run’, 6-0, pour prendre un léger avantage (10-13, 5’20). Mais l’ASVEL tient la corde. La huitième minute voit la 1ère apparition de Kyle Weems sous le maillot de la SIG et sans attendre il se distingue avec un panier à 3pts rapide permettant à la SIG de recoller à 18-18 à deux minutes de la fin du 1er acte. Mais c’est l’ASVEL qui bascule en tête après 10 minutes, portée par une belle adresse à 3pts à 4/6 dans le même temps. Fin du premier quart-temps : 20-18.

Une minute après la reprise Jérémy Leloup score un panier facile à 3pts, seul à zéro degré, pour remettre la SIG en tête (20-21, 11’). Cela a le don de relancer la SIG qui enchaîne et, suite à un autre 3pts mais de Louis Campbell, mène de 5 points grâce à un 8-1 (21-26, 13’). Il n’en faut pas plus pour voir l’ASVEL prendre un temps mort pour stopper l’allant des strasbourgeois. Mais la défense de la SIG est bien en place rendant les verts et noirs à ‘peau de chagrin’ entre la 10’ et la 15’ avec seulement trois points inscrits (23-26, 13’). Et cette défense s’exprimait de mieux en mieux faisant grimper l’avance de la SIG à +9 à 2’30 de la mi-temps sur un sublime alley-oop entre Matt Howard et Bangaly Fofana: 27-36. L’occasion de voir entrer sur le parquet le jeune Kostja Mushidi pour la 1ère fois sous le maillot de la SIG. Durant deux minutes, il participera à l’effort défensif permettant à la SIG de rejoindre les vestiaires en tête. Avec un Bangaly Fofana efficace (8pts, 10 d’évaluation en 10’) la SIG venait de limiter l’ASVEL à 9pts dans le quart temps. Même si les blancs sont dominés aux rebonds (17-12), leur jeu de passes est déjà bien en place (14 passes décisives) lui permettant de mener largement à l’évaluation 53-29. A la mi-temps : 29-37.

La mi-temps faisait du bien à l’ASVEL qui revenait avec de meilleures intentions, notamment en défense. Et comme l’adresse était également au rendez-vous, les Lyonnais se rapprochaient des hommes de Pierre Tavano (36-39, 23’)... Avant d’égaliser et même de passer devant à la faveur d’un 14-4 (43-41, 25’30). Tout était à refaire! Le beau jeu déployé par la SIG lors du quart précédent était aux abonnés absents et, après un panier de Stéphane Gombault, Pierre Tavano était obligé de demander un temps mort car les blancs n’y arrivaient plus du tout (45-41, 28’). Avec une évaluation collective de trois en huit minutes le technicien alsacien essayait de trouvait le remède. Et la réaction attendue ne tardait pas à intervenir. Une plus grosse pression défensive et un jeu retrouvé permettait à la SIG de conclure la dernière minute avec un 6-2 pour revenir à un point de l’ASVEL à 10 minutes du terme. Fin du troisième quart-temps: 48-47.

SIG_Souffekweyesheim_Louis campbell

Louis Campbell a porté son équipe dans les dernières minutes.

Paul Lacombe et Louis Campbell avaient apporté de l’énergie et de l’envie en fin de 3ème quart et c’est eux aussi qui remettaient la SIG sur de bons rails en ce début de dernier quart. Un trois points de Paul Lacombe, une faute offensive provoquée suivi d’une passe décisive de Louis Campbell, permettaient aux blancs de reprendre les rènes du match (48-52, 32’)… et même de refaire un break par l’intermédiaire de Paul Lacombe encore servi par l’inévitable Louis Campbell (48-56, 34’). Il faudra attendre 4’20 pour voir l’ASVEL marquer mais le capitaine de la SIG, encore et toujours, scorait deux fois de suite à 3pts pour porter l’avance des siens à +12 à 4’30 du buzzer (50-62). Devant le blitz que l’ASVEL était entrain d’essuyer (2-15 en 5’), le coach rhodanien prenait un temps mort à quatre minutes de la fin. Mais avec Mardy Collins à la baguette (7 passes décisives), un Bangaly Fofana aérien et très efficace (12pts, 7rbs, 21 d’évaluation) et un Louis Campbell de grande classe (11pts, 7pds), la SIG maîtrisait la fin de match. Lors d’un quart temps durant lequel la défense de la SIG ne laissait que six points à l’ASVEL, les mêmes ultimes minutes permettaient même à Kostja Mushidi de scorer ses premiers points sous le maillot de la SIG avant de voir le score final se figer à 54-67.

Une deuxième victoire en deux matches pour Pierre Tavano et ses hommes. Lui qui avait annoncé en début de semaine jouer tous les matches pour les gagner voit son souhait réalisé pour le moment. Même si tout n’a pas été parfait, la SIG avance et va monter encore en régime jour après jour. Reste maintenant à savoir comment les SIGmen vont gérer le back-to-back qui les attend. En effet, ils retrouveront ce même parquet demain pour y jouer la finale du tournoi face à l’Elan Chalon vainqueur de la JL Bourg sur le score de 82 à 65.

Franklin Tellier

Le match en vitesse:

ASVEL – SIG 54-67. Spectateurs : environ 500. Salle : Ekinox. Arbitres : MM. Boury, Malegue et Pillet.

Les quarts temps : 20-18, 9-19 (mi-temps : 29-37), 19-10 (48-47), 6-20.

La réaction de Pierre Tavano:

"Je suis content de ce deuxième match. On confirme le résultat obtenu contre Souffel face à un adversaire plus fort. On fait 23 passes décisives pour seulement 14 balles perdues, contre une bonne défense c’est très positif. Si en plus on prend en compte nos 18 interceptions, je trouve que l’équipe a montré un bel investissement défensif et collectif. D’une façon générale, il y a une cohésion collective en attaque et en défense même si on a eu des hauts et des bas, notamment dans le 3ème quart temps où l’on était moins bien en attaque. Mais même à ce moment-là, les joueurs ont su réagir en équipe. Rodrigue Beaubois n’avait pas d’adresse mais il était présent en terme d’investissement, tout comme Mardy Collins, qui ne marque pas, mais s’est mis au service du collectif avec sept passes décisives. Chaque joueur a apporté à sa façon et tout le monde a joué collectif. Défensivement, laisser l’ASVEL à 56 points est une grosse performance. Mais ce n’est que notre deuxième match de préparation, il y a encore du travail."

Les statistiques:

Stats finales ASVEL SIG