Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
SIG_2015_Martial bellon_Vincent Collet
Actualités La SIG veut progresser encore et toujours

La SIG veut progresser encore et toujours

Premier rendez-vous media de la saison ce mardi matin pour la SIG. L’occasion pour Martial Bellon et Vincent Collet de faire le point à l’orée d’un exercice plein d’espoirs, de présenter l’équipe 2015/2016 et de répondre aux questions des journalistes.

C’est désormais un rituel bien établi. Profitant de la présence à Strasbourg de Vincent Collet, qui respire à nouveau l’air alsacien pendant quelques jours, en attendant de reprendre sa casaque de coach de l’équipe de France dès jeudi, le staff de la SIG a rencontré la presse écrite et audio-visuelle pour un petit point de rentrée très informel et convivial.

Un pivot attendu… sans urgence
SIG_2015_Martial Bellon_Vincent Collet (2)

Premier rendez-vous de la saison avec les médias.

Le président Bellon a pu ainsi commenter les deux derniers mois consacrés au recrutement et évoquer en particulier les pistes (manquées) d’Adrian Uter et de Scottie Wilbekin. « Uter a failli venir, c’est vrai. Nous avions l’accord verbal de son agent mais après l’offre de surenchère faite par Monaco, nous n’avons pas suivi. Quant à Scottie Wilbekin, il a signé en NBA quelques heures avant l’expiration de l’offre que nous lui avions faite ». Insistant sur la discrétion avec laquelle le club mène son recrutement, Martial Bellon a balayé toutes les autres rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Reste qu’il manque encore un joueur à l’effectif qui débute ce mardi soir à Souffelweyersheim. « Nous avons décidé, en accord avec Vincent Collet, de chercher prioritairement un joueur solide pour les quatre mois à venir, incluant le premier tour d’Euroleague. Il est encore tôt pour avancer des noms mais je tiens à dire que c’est ma 6e campagne de recrutement et que c’est celle qui s’est le mieux passée ».

L’entraîneur de la SIG a donné un peu plus de précisions quant au profil recherché. « L’équipe est déjà opérationnelle telle qu’elle est pour la ProA. Mais l’Euroleague est exigeante et il nous faut un joueur dans le cadre de l’enveloppe dont on dispose. Il faut qu’il soit complémentaire de Bangaly (Fofana) et de Romain (Duport), qu’il sache jouer le post-up et soit solide au sol ». Mais Collet avait d’abord précisé, un sourire en coin : « Il n’y a pas d’urgence. Il faut qu’il soit là pour le premier match officiel, de préférence ! »

Les commentaires avisés du « maître »
SIG_2015_Vincent Collet (2)

Vincent Collet a présenté les nouveaux joueurs.

Vincent Collet a ensuite été sollicité pour commenter les qualités des recrues. Morceaux choisis… « Rodrigue Beaubois, on connaît ses qualités de scoreur et de joueur de un contre un. Il vient relancer sa carrière comme il l’a déjà fait au Mans avec la volonté de progresser dans la gestion. Il sera un de nos scoreurs mais on a la volonté partagée d’en faire un vrai combo ». « Kyle Weems a fait une très bonne saison avec Nanterre, il a été la révélation de la ProA au poste 4. Nous avions déjà un poste 4 fort, Matt Howard, qu’on a pu garder. On voulait lui adjoindre un joueur complémentaire avec un bon shoot extérieur. Kyle va nous apporter de la surface de jeu. Il a plus de valeur athlétique, est meilleur rebondeur et a plus de régularité sur le tir que Tadija Dragićević ». « Mardy Collins est un joueur polyvalent. On voulait d’abord un fort scoreur mais nous avons basculé sur ce profil après les signatures de Weems et Beaubois. Collins pénètre, drive, fait des passes. Il est très complémentaire des autres joueurs de l’équipe ». Quant aux deux jeunes qui rejoignent le groupe, Frank Ntilikina et Kostja Mushidi, « ils sont désormais des partenaires d’entraînement et doivent progresser pour devenir des joueurs à part entière la saison prochaine ».

Euroleague : faire le mieux possible

Vincent Collet a fort justement expliqué que « le club a progressé tous les ans depuis quatre ans. Même si nous sommes les premiers meurtris de ne pas avoir décroché le titre. Mais après avoir été deuxième de la saison régulière, puis premier avec 20 victoires sur 30 matches, on a bouclé la ProA avec 30 succès en 34 matches et un bon parcours en Eurocup. Tout en remportant la Leaders Cup et la Coupe de France. Et puis, je veux insister sur l’atmosphère du Rhenus pendant les play-offs, un élément incontestable de cette progression. Il faut pérenniser tout cela » a conclu le coach.

Enfin, Collet a été interrogé sur les ambitions de l’équipe en Euroleague. « Faire le mieux possible. Tout autre ambition serait une prétention inutile. Il y a deux épouvantails dans la poule, le Real et Fenerbahçe, qui font pour moi partie des quatre meilleures équipes en Europe, le Khimki Moscou qui sera très fort. Quant au Bayern et à l’Etoile Rouge, ils sont également mieux pourvus sur le papier. Il faudra tout donner, avec de la fraîcheur et de l’enthousiasme mais ne pas mentir aux gens. On sera clairement l’équipe la plus faible mais ce n’est pas forcément elle qui finira dernière »…

Vers les 1500 abonnés…

Martial Bellon a relevé avec satisfaction que dans la progression constante de la SIG figure aussi le nombre croissant d’abonnés. « Nous sommes passés de 700 il y a trois ans à plus de 1000 la saison dernière. Et nous en avons déjà 1300 pour la saison à venir à plus d’un mois du coup d’envoi, en n’ayant proposé qu’une formule incluant le championnat et l’Euroleague ». Quant au budget, « annoncé à 5,9 millions d’euros en début de saison, il est passé à 6,7 après les play-offs, et est fixé à 6,2 millions en prévisionnel. Ce qui nous permettrait d’atteindre les 7 millions en cas de nouvelle finale… »

Autant de raisons d’espérer franchir un nouveau cap. Alors qu’à l’horizon, en coulisses, le projet d’Arena prend forme lui aussi.

Jean-Claude Frey