Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Rodrigue Beaubois_Louis Campbell_2bis
Actualités Rodrigue Beaubois : « L’objectif ? Rejouer à mon meilleur niveau »

Rodrigue Beaubois : « L’objectif ? Rejouer à mon meilleur niveau »

Il était l’un des joueurs français les plus courtisés cet été. Rodrigue Beaubois a finalement choisi la SIG comme nouvelle destination durant l’intersaison. Vingt-quatre heures après la reprise officielle, il se prête gentiment au jeu des traditionnelles questions d’avant saison.

C’est assurément un joli coup qu’a réussi le staff de la SIG en signant Rodrigue pour la saison à venir. Formidable shooteur, il est capable de « cartons » hors norme dont le plus célèbre est bien évidemment les 40 points inscrits en NBA avec Dallas durant son année de rookie, agrémenté d’un étincelant 9/11 à trois points!

Etincelant comme le surnom que beaucoup lui donneront : le diamant, en référence à son talent… Talent stoppé net par les blessures qui l’obligèrent à mettre entre parenthèses ses rêves de NBA. Revenu en Europe, Charleroi puis Le Mans, il s’est reconstruit sportivement et physiquement à la recherche de son meilleur niveau ; ce qui ne fut pas loin d’être le cas la saison dernière (13,7 points, 2,4 rebonds, 2,7 passes et 12,4 d’évaluation). A l’heure de remettre la machine en route, il répond ouvertement aux questions sur son physique, son avenir, ses ambitions et à propos de la saison à venir.

Rodrigue Beaubois_0011

Rodrigue Beaubois: un shooteur racé

Franklin Tellier : Tu es arrivé lundi de Dallas. Tu y étais en vacances ou tu as travaillé ?
Rodrigue Beaubois : C’était un mix des deux. Principalement parce que j’ai une maison là-bas et j’y suis allé pour en profiter un peu. Mais j’ai fait du travail physique et de la rééducation du genou qui m’avait embêté la saison dernière.

F.T : Qu’est-ce qui a motivé ta signature à la SIG ?
R.B : Pas mal de choses. Déjà, depuis plusieurs années, la SIG est une équipe qui montre beaucoup d’ambition, qui est tout le temps présente et qui passe très prêt du titre chaque année. Il y a aussi le fait que l’on va jouer l’Euroleague et, qu’on le veuille ou non, c’est clair que Vincent Collet est un des meilleurs coaches d’Europe… Tous ces éléments m’ont donné envie de venir ici.

F.T : Le parallèle est souvent fait entre toi et tes problèmes physiques. La saison dernière tu as eu quelques soucis au tendon rotulien en pré-saison et au genou fin janvier, mais globalement tu viens de boucler une saison complète pour la 1ère fois depuis longtemps. Où en es-tu physiquement?
R.B : C’est clair que ça faisait plaisir de pouvoir jouer autant de matches. J’ai bien enchaîné, c’était un point positif. Pour ça la saison dernière m’a bien aidée. Je partais de loin car je sortais d’une saison quasi blanche. Maintenant je suis bien ; j’ai pu me reposer, faire de la rééducation pour mon genou. Mais l’avant saison sera très importante pour moi car il y a encore du travail. Je vais devoir bien bosser pour être prêt quand la saison débutera.

F.T : Est-ce que tu as prévu du travail spécifique avec Terrick ?
R.B : Oui bien sûr ! Il va falloir que je me rajoute du travail, j’en ai conscience. Si je veux être prêt pour le début de la saison, je dois profiter au mieux de la pré-saison.

F.T : Tu as décliné l’offre de Washington de participer à la summer league cet été. La NBA fait-elle toujours partie de tes objectifs ?
R.B : Ca reste dans un coin de ma tête mais le plus important est de retrouver mon niveau. L’un n’ira pas sans l’autre. Je ne pourrai pas espérer retourner là-bas si je ne suis pas au meilleur de ma forme. Le plus important c’est avant tout le travail à faire sur moi.

"CETTE EQUIPE VA ÊTRE INTERESSANTE"

F.T : Et l’équipe de France ?
R.B : Oui également ! Qui ne veut pas porter le maillot de l’équipe de France ?! Mais on a la chance d’avoir de très bons joueurs et une très grosse équipe, ce qui rend la compétition féroce à chaque poste pour avoir une place. Une chose est certaine, si le staff fait appel à moi, je serai intéressé.

Rodrigue Beaubois_Louis Campbell_1bis

Rodrigue Beaubois et Louis Campbell: une association prometteuse

F.T : Parlons maintenant plus de la saison à venir. Que penses-tu de l’équipe qui se constitue ?
R.B : Je fais confiance à Vincent. Il prouve chaque année qu’il sait ce qu’il fait, qu’il arrive à faire ressortir le meilleur de ses joueurs. En plus, les joueurs, qui ont signé, sont vraiment pas mal. Bien sûr, il faut attendre de voir quand tout le monde jouera ensemble pour la cohésion; mais je fais confiance à Vincent. Je pense vraiment que cette équipe va être intéressante.

F.T : Quel sera ton rôle dans cette équipe et ton association avec Lou’, Mardy, Paul et Frank sur les postes 1 et 2 ?
R.B : Vincent sait ce qu’il attend de moi. On en reparlera ensemble et avec les autres joueurs pour que tout se mette bien en place. Mais je pense que notre complémentarité va être très intéressante. Je ne connais pas personnellement Mardy, mais j’ai entendu beaucoup de choses à son sujet et apparemment c’est un excellent joueur. Je suis forcément excité à l’idée qu’il nous aide. Louis prouve chaque année que c’est un joueur très solide, qui peut faire beaucoup de choses sur un terrain. Frank, j’ai beaucoup entendu parler de lui, beaucoup de bonnes choses, comme tout le monde! On a le même agent, il m’a parlé aussi de lui. Paul est polyvalent… C’est le point fort que je nous vois : chacun d’entre nous peut s’adapter, est polyvalent et peut jouer sur les postes 1 et 2. Comme je l’ai dit Vincent sait très bien ce qu’il fait. S’il a construit cette équipe, c’est qu’il a un plan en tête. Je suis sûr que le résultat sera très intéressant!

F.T : Quels sont tes objectifs cette saison ?
R.B : Pour le moment, je suis vraiment concentré sur la pré-saison et travailler dur pour être prêt. L’objectif est réellement de rejouer à mon meilleur niveau.

"EN EUROLEAGUE, PERSONNE NE NOUS ATTEND"

Rodrigue Beaubois_0001bis

Rodrigue, concentré sur ses objectifs

F.T : Quel rôle pour la SIG dans cette poule d’Euroleague très relevée ?
R.B : Comme tout le monde semble le penser, apparemment, on n’a aucune chance de passer… C’est très intéressant ça ; à nous d’en profiter. On n’a aucune pression. Personne ne nous attend, à nous de nous servir de ce statut pour en profiter. On jouera chaque match à fond et on verra où ça nous mène. Tout peut aller très vite et on ne peut pas savoir à l’avance ce qui va se passer.

F.T : Pour finir, deux questions plus personnelles : Quelle personne es-tu lorsque tu ne joues pas au basket ?
R.B : Je suis quelqu’un d’assez simple. J’aime beaucoup le cinéma. J’ai entendu qu’il y avait de très bons cinémas ici donc je suis impatient de découvrir. J’aime aussi le bowling. Je ne suis pas le meilleur mais j’aime y jouer. Comme beaucoup de joueurs, il y a aussi la console vidéo et apparemment ici il y a un bon groupe aussi pour ça…

F.T : Tu as été champion NBA avec Dallas aux cotés de Nowitzki, qui vient bientôt avec l’équipe d’Allemagne au Rhenus. Es-tu toujours en contact avec lui ?
R.B : Oui on est toujours en contact. On s’est parlé il y a 10 jours. Quand je jouais à Dallas, on parlait beaucoup de football car c’est un passionné. Il m’a envoyé des sms il n’y a pas longtemps pour parler de Benzema qui irait ou non à Arsenal… Mais après, on a enchaîné sur le basket et il m’a dit qu’il allait rejoindre l’équipe nationale. Mais j’avoue ne pas avoir fait attention que le France/Allemagne aurait lieu ici. C’est sûr qu’on va essayer de se voir et de faire quelque chose ensemble. C’est quelqu’un avec qui je me suis toujours très bien entendu : ce sera sympa de le revoir !

Interview réalisée par Franklin Tellier