Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Souffelweyersheim_Rodrigue Beaubois
Actualités Sérieux et prometteur

Sérieux et prometteur

S'il ne faut jamais s'emballer d'une victoire dans match de reprise, tout comme il ne faut pas s'alarmer prématurément en cas de défaite, la SIG aura montré un autre visage à Souffel que lors des ouvertures précédentes face au même adversaire. Impériale, déjà bien rodée et (presque) au complet, elle a dominé des "banlieusards" vite débordés par l'armada strasbourgeoise malgré leur évidente bonne volonté : 62-90.

Le classico d’avant-saison, entre les deux ténors du basket alsacien, avait rempli jusqu’aux cintres le « vieux » gymnase des « 7-Arpents », qui retrouvera la ProB à l’automne, relooké pour la circonstance. Poussés par la curiosité, les fans des deux camps voulaient voir les nouveaux visages, en particulier celui de la SIG puisque le BCS avait déjà disputé un match amical 48h auparavant.

Fofana s'envole
SIG_Souffelweyersheim_bangaly Fofana

Fofana s'est régalé...

Avec Beaubois à la mène et Collins à son côté, trois « anciens » pour compléter le cinq, la SIG attaquait pied au plancher : 0-8 après 2’30’’. Deux alley-oop pour Fofana, une claquette de Howard, une interception de Leloup et tour était joué. Il est vrai que Souffel avait déjà perdu… dix ballons après une période et largement contribué à l’envolée strasbourgeoise (3-13 après le premier « primé » de Beaubois). Le temps mort de Stéphane Eberlin recadrait le BCS mais la défense de la SIG résistait malgré l’adresse de Gibson et Tschamber qui ramenaient le score à 13-17 (10e’).

Lacombe puis Duport creusaient un nouvel écart au début du deuxième quart (17-28) mais le jeu s’était stabilisé. Chacun cherchait à travailler sur la durée des possessions avec les inévitables déchets liés à la période de rodage. Grâce à… Cédric Bah et encore Gibson à trois points, ou à la puissance de Curier, les sociétaires de la ProB ne se laissaient pas distancer (25-31, 17e’) obligeant Pierre Tavano à prendre un temps mort, même si à la pause, la SIG avait repris un peu d’air grâce notamment à Jérémy Leloup : 29-39.

Beaubois régale

Dans le troisième quart, la SIG montait encore d’un cran, servie par un Rodrigue Beaubois déjà très en jambes. La « perle » strasbourgeoise montrait quelques facettes de son talent, en drive, à trois points et à la passe et avec 11pts en quatre minutes, il contribuait largement au 2-14 pour la SIG, et provoquait le break définitif : 31-53 (25e’). Avec un premier match à 29 points et 28 d'évaluation...

Le BCS, fidèle à son habitude, ne lâchait rien, se battait sur chaque ballon, trouvait dans le prometteur Matthew Gibson (20 points), un facteur X de circonstance mais la SIG était incontestablement un ton au-dessus et faisait respecter, cette fois, la hiérarchie. De 45-67 à la fin de la troisième période, marquée par un panier du milieu du terrain au buzzer de... Beaubois, la SIG continuait jusqu'à 50-81 avant de finir en roue libre avec les jeunes Ekembe et Kwedi.  Le ratio passes/balles perdues était intéressant (26/11), à l'inverse de celui du BCS (14/27), tout comme la performance d'ensemble des Strasbourgeois ou celles d'un Fofana (17pts à 100%, 25 d'évaluation) ou d'un Howard en double double (14pts, 11 rebonds, 8 fautes provoquées). Largement de quoi satisfaire Pierre Tavano sur le banc ou Vincent Collet, très attentif dans les tribunes...

J.C.F.

Le match en vitesse

BC SOUFFELWEYERSHEIM – SIG 62-90. Gymnase des 7-Arpents archi-comble. Arbitres : MM. Mortz, Alouahabi et Halim.

Les quarts-temps : 13-19, 16-20 (mi-temps : 29-39), 16-28 (45-67), 17-23.

les statistiques

STatistiques Souffelweyersheim_SIG

La réaction de Pierre Tavano

« La première satisfaction, c’est qu’on joue les matches amicaux pour les gagner. Il faut relativiser, on joue contre une équipe de ProB renouvelée, dont l’effectif se met en place et à qui il faut du temps. Notre défense les a empêchés de jouer. C’est un bon match de préparation mais on ne va se focaliser là-dessus. Dès demain, je travaillerai sur la vidéo pour voir ce qui est bien et ce qui l’est moins. Je leur avais demandé d’avoir du jeu rapide et de la contre-attaque et nous l’avons très bien fait ce soir. On a eu pas mal de situations avec des paniers faciles. Enfin, j’avais souhaité qu’on ait un collectif en place et avec 26 passes, c’est très positif et on ne perd que 11 ballons ».