Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Centre_de_formation_SIG_0014
Actualités Centre de formation : nouvelle saison, nouvelles ambitions

Centre de formation : nouvelle saison, nouvelles ambitions

Après l’année exceptionnelle qu’il a vécue, le Centre de formation de la SIG ouvre un cycle nouveau. Mais pas sans ambition…

2014/2015 aura été, de loin, la plus belle des saisons depuis que le Centre de formation de la SIG existe. Champion de France espoirs, Antony Labanca et Lauriane Dolt élus respectivement meilleur joueur et meilleur entraîneur, demi-finaliste du Trophée du Futur, victorieux de la Coupe de France cadets à Paris, en lever de rideau des pros et qualifié pour le Final Four, le club a cumulé les récompenses et les titres. Et il sera bien évidemment difficile, pour ne pas dire impossible, de faire mieux !

Pourtant, à l’orée de la saison nouvelle, Olivier Weissler, son directeur, plante le décor. « On commence à prendre notre rythme de croisière, avec de la continuité dans le rajeunissement des équipes. Les espoirs sont beaucoup plus jeunes puisque les six plus âgés, champions l’an dernier, sont partis. De plus, plusieurs d’entre eux s’entraînent avec les professionnels ce qui complique l’organisation des entraînements spécifiques. Cela dit, le projet est très intéressant pour les prochaines deux ou trois années et pour continuer à faire progresser les jeunes qui nous sont confiés ».

Ntilikina et Mushidi en chefs de file
Centre_de_formation_SIG_Lauriane Dolt

Les espoirs sont à l'écoute de Lauriane Dolt.

Depuis le 10 août, les espoirs ont repris le chemin du Tivoli, même si Frank Ntilikina et Kostja Mushidi, la nouvelle recrue, ont bénéficié d’une semaine de repos supplémentaire au retour de l’Euro U18. « Le programme d’avant-saison sera assez simple, souligne Lauriane Dolt confortée dans son rôle de coach. Ils ne sont que six joueurs nés en 1997 et 1998 dont plusieurs s’entraînent avec les pros, que Frank Ntilikina et Kostja Mushidi ont intégré à temps plein. Marc Kwedi joue notamment souvent le rôle du poste 5 que l’équipe de Pierre Tavano attend encore… Il faut donc que les cadets viennent en renfort pour assurer un effectif qui permet d’assurer un entraînement digne de ce nom. D’autant que Lauriane Dolt assiste également Pierre Tavano à tous les entraînements des pros.

« Cinq éléments de l’an passé (NDLR : Antony Labanca et Cédric Bah, passés au BCS, Damien Bouquet à Charleville, Tanguy Nicolas et Xavier-Robert François) ont passé la limite d’âge et passent dans les rangs seniors, alors que Luidgy Laporal est parti tenter sa chance aux Etats-Unis », commente Lauriane Dolt, qui bénéficiera du concours de Loic Beyhurst comme assistant. Au côté des prometteurs Ntilikina et Mushidi, qui pourraient bien faire partie des meilleures individualités du championnat espoirs, la SIG pourra compter sur Marc Kwedi, Samuel Eber, David Ekembe et Olivier Cortal, qui vient de rejoindre le club en provenance du Centre fédéral. Plusieurs cadets (Louis Rucklin et Maxime Abah, qui ont joué l’Euro U16 avec l’équipe de France, renforceront régulièrement l’équipe espoir que d’autres, comme Xavier Flick, pourraient aussi rejoindre en fonction de la qualité de leur progression.

Centre_de_formation_SIG_Lauriane Dolet et Abdel Loucif

Abdel Loucif et Lauriane Dolt, un duo d'entraîneurs efficace et... complice.

Pas de match de préparation en vue, compte tenu de ces circonstances, avant la reprise en ProA face à Villeurbanne, un des gros morceaux de la saison à venir. « On visera tout de même une place dans les huit premiers pour disputer le Trophée du Futur, insiste Lauriane Dolt. Mais il faudra être patient en début de saison, car l’effectif est renouvelé en grande partie et n’aura que peu d’expérience à ce niveau. Chalon, l’ASVEL, Le Mans ou Le Havre sont mes favoris ».

Une belle ossature pour les cadets
Centre_de_formation_SIG_0013

Les nouveaux arrivés chez les cadets et les espoirs : Hugo Sanchez, Brice Gobé, Maël Muller, Olivier Cortal et Kostja Mushidi. Manque : Quentin Goulmy.

Du côté des cadets, Abdel Loucif gardera son noyau dur, même si Frank Ntilikina n’évoluera plus avec les cadets même s’il en a encore la possibilité réglementaire. Louis Rucklin et Maxime Abah, dont le coach attend un changement de statut après leur été en bleu, Clément Kunckler, Hugo Danner, Antoine Marx et Xavier Flick, tous vainqueurs de la Coupe de France, seront les chefs de file. Seul pépin, le départ juste avant la reprise d’André Touré. Quentin Goulmy, l’autre nouveau en provenance du CF, vice-champion d'Europe de 3x3 à Minsk, en Biélorussie, il y a quelques semaines, a été recruté à l'intersaison. Enfin, Maël Muller monte du pôle espoirs des minimes, alors que Maxime Hmaé (double licence avec Gries), Hugo Sanchez (Besançon AC) et Brice Gobé (Union Strasbourg), rejoignent également le groupe des cadets.

Les objectifs sont clairs pour Abdel Loucif qui a mis en place une vraie préparation après une semaine de mise au vert à la Broque. « Nous allons affronter plusieurs équipes seniors de prénationale, « Saint-Jo » notamment, participer au tournoi d’Eguisheim les 5 et 6 septembre, afin d’être prêts pour la reprise contre Nancy le 27 septembre ».

Mais cette saison devrait aussi permettre à certains de franchir un palier. « Il faut que certains jeunes prennent la température et s’inscrivent dans la philosophie du club. Mais d’autres devront prendre le relais de Frank Ntilikina dans le leadership, et jouer le rôle de cadre. Car nous n’aurons plus le facteur X qui faisait gagner les matches… » ajoute le coach.

Il y aura tout de même de quoi viser la poule haute en championnat de France cadets et de tenter d’aller le plus loin possible en Coupe. Pour être digne d’un Centre de formation qui figure désormais parmi les plus performants de l’hexagone…

Jean-Claude Frey