Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
LES PLAYOFFS AU RHENUS
SIG Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez lundi 22 mai à 20h30
sofoklis-schortsanitis-maccabi-electra-tel-aviv-eb14-5qhmmjo9gj3no8wj
Actualités Euroleague : des rosters qui effraient

Euroleague : des rosters qui effraient

Au fur et à mesure que l’échéance approche – premier match le 15 octobre à Belgrade –, les adversaires de la SIG fourbissent leurs armes en Euroleague. Les renforts continuent d’affluer et nombre d’entre eux seront en première ligne, lors de l’Euro qui débute ce samedi. Petit tour d’horizon…

  • 25 À L’EURO. – Des six équipes de la poule A d'Euroleague, celle des Strasbourgeois, la SIG est la seule qui n’a aucun joueur présent à l’Euro qui débute en fin de semaine. Bien sûr, Vincent Collet qui dirige l’équipe de France, est suppléé dans son club par Pierre Tavano, mais de joueur, point. Alors qu’il y a deux ans, Alexis Ajinça et Antoine Diot, qui a dû renoncer ce mercredi à sa sélection en raison d’une blessure, faisaient partie des Bleus. Ils sont toutefois 25 joueurs de l’effectif des cinq adversaires de la SIG, répartis dans 14 sélections différentes, à disputer l’Euro (voir en bas de page) ! L’Espagne tient la corde, via le Real, avec cinq sélectionnés, devant la Serbie (quatre), la Russie et la Turquie (trois chacune). Du côté des clubs, c’est le Fenerbahçe Istanbul qui a la préparation la plus contrariée avec 8 joueurs à l’Euro, dans six équipes différentes, devant le Real (6), Khimki Moscou (5), l’Etoile Rouge de Belgrade (3), le Bayern (3). La liste aurait même pu être plus longue mais Maik Zirbes (Etoile Rouge / Allemagne) s’est blessé il y a une semaine, alors qu’Alexi Shved (Khimki / Russie) a préféré rester au repos.
La NBA aime l’Euroleague
  • SEPT JOUEURS DE NBA PRÉFÈRENT L’EUROLEAGUE. – La plupart des joueurs européens rêvent un jour de jouer en NBA. Lors de cette intersaison, pas moins de sept joueurs de la poule A ont fait le chemin inverse ! Attirés par des clubs aux gros moyens qui, s’ils ne leur proposent pas les sommes équivalentes – Shved a tout de même signé au Khimki pour 11 millions de dollars sur trois ans ! – leur donnent la garantie d’un temps de jeu supérieur à celui que leur offrait leur franchise NBA. Ainsi, la SIG croisera le chemin de Luigi Datome (58 matches avec Detroit et Boston), Pero Antic (135 matches avec Atlanta), Ekpe Udoh (138 matches avec les Golden State, Milwaukee et les Clippers), Gal Mekel (35 matches avec Dallas), Alexi Shved (182 matches avec Minnesota, Philadelphie, Houston et New York), Zoran Dragic (16 matches avec Phoenix et Miami) et Jeffery Taylor (132 matches avec Charlotte) qui viennent de quitter la NBA pour l'Euroleague.
  • LE RECORD POUR NOCIONI. – D’autres futurs adversaires de la SIG (19 au total) ont évolué dans la ligue américaine avant les sept précités. Ainsi, Andres Nocioni, l’Italo-Argentin du Real, MVP du dernier Final Four, compte la bagatelle de… 537 matches NBA pour Chicago, Sacramento, Toronto et Philadelphie. Par club, le Real et Khimki comptent six anciens NBAers chacun, le Fenerbahçe quatre, l’Etoile Rouge un et… la SIG deux (Mardy Collins et Rodrigue Beaubois, champion avec Dallas en 2011). Seul le Bayern Munich ne présente aucun ancien pro de la ligue US.
Sofoklis Schortsanitis un poids lourd au Rhenus
  • Gal Mekel

    Gal Mekel, l'Israélien, nouveau meneur de Belgrade.

    LE DOUBLE JACK-POT DE L’ÉTOILE ROUGE. – Des cinq adversaires des Strasbourgeois en compétition européenne, on pensait que les Serbes de l’Étoile Rouge seraient peut-être les plus abordables. On leur prédisait même des soucis financiers… Mais le « buy out » de Boban Marjanovic, cédé aux Spurs de San Antonio pour 650 000$ et, surtout, le transfert de Nikola Kalinic au Fenerbahçe pour… un million d’euros, ont sérieusement renfloué les caisses du club légendaire de Belgrade. Au point de lui permettre de s’offrir le meneur international israélien de Charlotte, Gal Mekel, et surtout, le pivot grec du Maccabi, l’énorme Sofoklis Schortsanitis (2,10m, 160kg) ! Du lourd dans la raquette. Ajoutez-y Ryan Thompson, l’arrière shooteur de Bamberg, et le jeune Stefan Nastic (2,11m), revenu au bercail après trois saisons à l’Université de Stanford, et vous aurez une équipe compétitive pour se mêler à la lutte pour le Top16.

  • CALME PLAT AU BAYERN. – Si le Bayern Munich a annoncé ne pas renouveler le contrat de son shooteur allemand, Heiko Schaffartzik, les Bavarois sont très calmes sur le marché du recrutement. Aucune annonce depuis un bon mois… Le calme avant l’effervescence ?
  • jeffery-taylor

    Jeffery Taylor : un rôle mineur pour le Suédois du Real ?

    IMPRESSIONNANT REAL. – Même si l’équipe d’Espagne le prive de ses cadres, le Real Madrid est déjà au complet. A sa pléiade de stars, il vient d’ajouter au roster le jeune Slovène Luka Doncic (2,11m) qui évoluait avec les U18 du club, et l’ailier… suédois Jeffery Taylor (2,02m), meilleur marqueur de l’Euro 2013 (21,3pts de moyenne) qui a disputé quelques matches avec Charlotte la saison dernière, avant de se blesser au tendon d’Achille. Mais il jouera sûrement un rôle mineur chez le tenant de l’Euroligue.

  • zoran-dragic-unicaja-malaga-eb13-54556

    Zoran Dragic, de l'énergie à revendre pour le Khimki !

    FENERBAHÇE ET KHIMKI, « OGRES » FINANCIERS. – Si le Real affiche depuis longtemps un budget (presque) sans limites, les Turcs du Fenerbahçe et les Russes du Khimki semblent se rapprocher des Madrilènes dans ce domaine. L’équipe de Zeljko Obradovic, vexée d’avoir laissé filer la demi-finale du Final Four à Madrid en mai contre le Real, ne s’arrête plus. A Antic, Datome, Udoh, Sloukas, Dixon et Hersek, elle vient d’ajouter Nikola Kalinic, le vice-champion du monde serbe ! Quant aux Russes, qui avaient déjà embauché Shved et le Monténégrin Marko Todorovic, ils se sont offerts le plus jeune des frères Dragic, Zoran (Miami Heat). Le meneur slovène leur apportera incontestablement de l’énergie supplémentaire. De quoi faire peur aux joueurs de la SIG…

  • LES « EUROPÉENS » DE LA POULE A. – Voici les 25 sélectionnés de la poule A qui disputent l’Euro avec, entre parenthèses, leur club d’appartenance. Bosnie : Alex Renfroe (Bayern Munich). Finlande : Petteri Kopponen (Khimki Moscou). Israël : Gal Mekel (Etoile Rouge Belgrade). Russie : Egor Vyaltsev, Sergey Monya, Ruslan Pateev (Khimki Moscou). Allemagne : Paul Zipser (Bayern Munich), Anton Gavel (Bayern Munich). Espagne : Sergio Rodriguez, Sergio Lllull, Rudy Fernandez, Felipe Reyes, Willy Hernangomez (Real). Italie : Luigi Datome (Fenerbahçe Istanbul). Serbie : Luka Mitrovic, Stefan Jovic (Etoile Rouge Belgrade), Bogdan Bogdanovic, Nikola Kalinic (Fenerbahçe). Turquie : Bobby Dixon, Mehli Mahmutoglu, Baris Hersek (Fenerbahçe). Grèce : Kostas Sloukas (Fenerbahçe). Macédoine : Pero Antic (Fenerbahçe). Slovénie : Zoran Dragic (Khimki Moscou). Lituanie : Jonas Maciulis (Real Madrid). Rép. Tchèque : Jan Vesely (Fenerbahçe).

Jean-Claude Frey