Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_Le havre_Rodrigue Beaubois
Actualités Autour du parquet

Autour du parquet

Rodrigue Beaubois et la SIG ont fait le buzz cette semaine. En Euroleague et en ProA. Tour d’horizon de ce qui se dit et ce qui se fait…

QUATRE. – Après cinq journées, la ProA ne compte plus que quatre leaders. L’ASVEL, Chalon, Monaco et la SIG. Les trois derniers cités ont la particularité d’avoir entamé la saison par une défaite avant d’enchaîner quatre succès d’affilée.

BUZZER. – C’est au buzzer que Limoges a cédé à Chalon (67-65). Culpepper avait fait le dur pour arracher la prolongation en enquillant un tir énorme, à trois points, à 4/10 de seconde du gong, répondant au « primé » de Brownlee. Mais Ali Traoré a laissé filer Devin Booker dans son dos. Un alley-oop synonyme de victoire qui a mis le feu au Colisée !

BEAUBOIS N°1. – Après cinq journées, Rodrigue Beaubois vient de prendre la tête du classement des scoreurs de ProA. L’arrière strasbourgeois totalise 18,8pts de moyenne et a dépassé Jeremy Hazell et Ron Lewis (18). MVP de la journée précédente avec son record à 37 points à Pau, Beaubois figure à nouveau dans le Cinq All Star de la 5e journée. Il a aussi fait un bon dans la hiérarchie à l’évaluation (6e avec 17,4 de moyenne) dans un classement mené par Drew Gordon (Châlons/Reims) avec 19. Enfin, l’ex-joueur de Dallas est le plus adroit de la ProA à deux points avec… 80% de réussite (28 paniers sur 35 tirs) !

CINQUIÈME. – On a déjà répété que l’équipe 2015/2016 de la SIG ne ressemblait pas à sa devancière. Si Diot, Toupane, Dobbins and C° avaient écrasé la saison régulière de ProA grâce à la défense, l’équipe actuelle n’est que 5e avec 70,6pts encaissés. Il est vrai que le premier match contre Villeurbanne (87 points encaissés), leader défensif avec 65,6pts devant Limoges (66), le décevant Paris-Levallois (68) et Antibes (70). Dans les quatre matches qui ont suivi l’entame ratée, la SIG n’a plus encaissé que 66,5pts…

SOLIDE.  Si on fait exception du 99 d'évaluation concédé à Villeurbanne, la SIG ne "donne" que 57,25 d'évaluation à ses adversaires. Au total, avec 67,4 pour ses vis-à-vis, elle se montre tout de même solide et est la deuxième équipe de ProA la moins permissive. Devant, toujours l'ASVEL (66,2), puis Limoges (69,2). Les cadors en quelque sorte.

TOUPANE. – Axel Toupane ne sera pas le premier joueur formé à la SIG à jouer en NBA. Le jeune Mulhousien qui n’avait joué que deux matches de pré-saison, sans marquer, n’a pas été conservé par les Toronto Raptors, comme quatre autres candidats à un contrat garanti. Il va maintenant relancer sa carrière d’une autre manière. Mais on peut faire confiance à ce talent qui a porté les couleurs strasbourgeoises pendant sept ans.

Un Fenerbahçe – Real explosif

SIX. – C’est assez rare pour être souligné. Après deux journées, les six équipes de la poule A sont à égalité, séparées par le panier average ! Le Real mène la danse (+13), la SIG occupe la si convoitée quatrième place (-1) juste derrière le Bayern (+3). Lanterne rouge ? Le Fenerbahçe (-14) qui paie au prix fort sa déroute au Rhenus. Autant dire que le choc entre Istanbul et le Real, vendredi à 18h, promet beaucoup…

QUATRE. – Quatre équipes seulement sur les 24 de l’Euroleague n’ont pas encore perdu après deux journées. C’est dire l’intensité et l’indécision de l’épreuve. Efes Pilsen Istanbul (groupe B), Kuban (groupe C), le CSKA Moscou et Malaga (groupe D) sont les heureux invaincus. A l’inverse, Zagreb, Zielona Gora, Sassari et, plus surprenant, le Maccabi Tel Aviv courent encore après leur premier succès.

DÉROUTE. – Contre Ljubljana, l’Étoile Rouge de Belgrade n’a pas seulement perdu ses trois années d’invincibilité à domicile en Ligue Adriatique. Les Serbes ont aussi perdu pour de longs mois leur jeune capitaine, Luka Mitrovic, gravement touché au genou gauche. Quelques jours plus tard, ils ont subi une énorme déroute à Madrid, menés 19-2 après quelques minutes, puis de 46 points (!) au bout de 30 minutes (76-30). Pas sûr que le dernier quart, remporté 16-30, ou les 9 passes de Jovic, aient adouci l’addition !

vladimir-stimac-srbija-3

Vladimir Stimac revient à l'Étoile Rouge de Belgrade pour renforcer la raquette.

STIMAC. – Les décisions n’ont pas tardé dans la capitale serbe. L’Étoile Rouge a embauché Vladimir Stimac, l’ancien du Bayern, qui n’avait disputé que trois matches avec Estudiantes, pour remplacer Mitrovic. Mais il semblerait surtout que les jours de Sofoklis Schortsanitis, absent dans la victoire contre Metalac Valjevo (62-68) soient comptés pour insuffisance de performance...

143. – Avec 134 d’évaluation, les Madrilènes ont effacé la meilleure marque de la journée 1 du CSKA Moscou (132). Jaycee Carroll (19pts), Gustavo Ayon (16pts et 7 rebonds) et Sergio Rodriguez (11 passes) y ont largement contribué. Mais les Moscovites, victorieux à Sassari (78-107) ont fait mieux, portés par un Nando De Colo (18pts, 24 d’évaluation) de feu : 143 ! Pour une moyenne de 137,5 après deux rencontres. Sans commentaire…

SOLIDE BAYERN. – Cueilli dans le dernier quart à Istanbul (22-8) après avoir mené de 15 points, le Bayern a cette fois tenu la distance. Khimki Moscou, distancé de 17 longueurs dans la 3e période en a fait les frais (69-60). Djedovic (16pts), K.C. Rivers (15), Renfroe, le meneur (10pts mais… 11 rebonds et 5 passes) ont remis ça dimanche en championnat contre Bayreuth (94-65), écrasé en 2e mi-temps (54-31) par l’armada bavaroise (5 joueurs entre 11 et 14 points).

44. – Après avoir raté Adrian Uter cet été, la SIG était à deux doigts de signer Ioannis Bourousis, puis Ian Vougioukas. Les deux pivots grecs sont partis en Euroleague pour la saison entière, le premier à Vitoria, le second à Kaunas. La semaine passée, Bourousis s’est offert un joli 44 d’évaluation (28pts, 12 rebonds), le second (22pts à 10 sur 13, 20 d’évaluation) a égalisé à 74 partout à 12 secondes de la fin avant que l’Espagnol Victor Claver ne donne le succès à Kuban Krasnodar sur deux lancers-francs.

11,5. – C’est la moyenne de passes décisives de Thomas Heurtel, le meilleur dans l’exercice en Euroleague. Après les 15 passes distillées à Limoges, l’international tricolore en a offert 8 en 24 minutes à ses équipiers dans le succès d’Efes Pilsen contre Milan.

40. – La SIG mène toujours le bal des balles perdues… Avec 40 en deux matches, elle devance… Limoges (34) dans ce classement peu reluisant. A l’autre bout du classement, Barcelone (20 seulement), derrière Malaga (21) et le CSKA Moscou (22), les moins dispendieux.

QUATRIEME. – La SIG occupe en revanche deux jolies 4e places (sur 24 équipes) dans les statistiques européennes. Dans la réussite à trois points, avec 41,46%, où elle n’est devancée que par Efes Pilsen (54,90%), Limoges (47,73) et Kuban (45,95). Dernier de la classe, le Bayern Munich, son prochain adversaire avec 21,95% seulement. Dans la réussite à deux points, avec 60,27%, les Strasbourgeois sont placés au même rang. Seuls Bamberg (65,71%), le CSKA Moscou (64,84) et Malaga (61,33) ont fait mieux. Au dernier rang, le Fenerbahçe Istanbul avec 40% de réussite seulement.

48. – C’est le nombre de sièges que les supporters turcs ont abîmé ou cassé au Rhenus vendredi soir ! Dans un avant-match plutôt chaud, où ils s’étaient déjà manifesté place Kléber, ils ont sauté à pieds joints sur les banquettes jaunes. Avant d’être éteints au fil des minutes par la performance exceptionnelle de la SIG.

J.C.F.