Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
conf-sport-cf728
Actualités Martial Bellon participe à la Grande conférence sur le sport professionnel

Martial Bellon participe à la Grande conférence sur le sport professionnel

Une cinquantaine de personnalités du sport français participent depuis mercredi à la « Grande conférence du sport professionnel », lancée à l’initiative du Ministère. Parmi elles, le président de la SIG, Martial Bellon.

Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Thierry Braillard, secrétaire d’État aux sports ont donné le coup d’envoi, ce mercredi à Paris, d’une conférence pluridisciplinaire qui, pendant les six prochains mois et à travers un groupe de pilotage et six groupes de travail, planchera sur la situation actuelle des sept sports professionnels en France (football, rugby, basket-ball, handball, volley-ball, hockey-sur-glace et cyclisme). Les relations entre fédérations et ligues professionnelles, la régulation juridique et éthique, la compétitivité du sport français en Europe, l’exploitation des infrastructures, le développement du sport professionnel féminin et la régulation financière, autant de sujets épineux sur lesquels les experts réunis pour la circonstance vont se pencher .

Parmi eux, Martial Bellon, le président de la SIG, qui va œuvrer au sein de la commission sur la compétitivité du sport français en Europe, présidée par Frédéric de Saint-Sernin, ancien secrétaire d’État à l’Aménagement du Territoire et ancien président des footballeurs du Stade Rennais. « J’avais rencontré Thierry Braillard à Lyon, lors du Match des champions. Appuyé par Alain Béral, président de la LNB, je m’étais porté volontaire pour participer à ces travaux. Le lendemain, le cabinet du Ministère me conformait ma participation », a déclaré le président strasbourgeois qui aurait tout aussi bien pu siéger dans la commission en charge de l’exploitation des enceintes sportives.

Martial Bellon a été retenu comme d’autres dirigeants sportifs, Frédéric Thiriez et Noël Le Graët (football), Pierre Camou (rugby), Daniel Costantini (handball), Alain Béral (basket-ball), d’anciens sportifs comme Fabien Pelous (rugby), Didier Gadou, Yannick Souvré, Audrey Sauret (basket-ball), Sylvain Kastendeuch (football).

Des « états généraux » qui devront bien entendu être suivis, après ces travaux passionnants, d’actes pour améliorer la situation, l’attractivité et la compétitivité du sport professionnel français. En attendant, Martial Bellon, dont les compétences mises au service de la SIG sont ainsi reconnues au plan national – rappelons qu’il est déjà, depuis juin, vice-président de la LNB – a l’occasion de côtoyer des dirigeants de haut rang, comme Eric de Cromières, président du club de rugby de Clermont. « En plaisantant, nous avons échangé sur les finales perdues par nos deux clubs, en espérant bien sûr interrompre la série… », s’amuse le président de la SIG. Clermont-Auvergne a en effet décroché le Bouclier de Brennus en 2010 après… dix finales perdues !

J.C.F.