Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
RomeoTravis2
Actualités Romeo Travis : "Je veux aider l'équipe"

Romeo Travis : "Je veux aider l'équipe"

Arrivé hier en Alsace, Romeo Travis a très rapidement pris ses marques dans le vestiaire et sur le terrain. Lui qui était encore en famille, avec ses fils, dans l’Ohio, en début de semaine, n’a pas hésité lorsque la SIG lui a proposé un contrat de six semaines pour pallier l’absence de Matt Howard.

Baskets neuves, maillot fraîchement floqué du numéro 19 et à son nom, l’ailier fort par intérim de la SIG est venu dès son deuxième jour à Strasbourg fouler le parquet du Rhenus. Histoire de se dégourdir les jambes et faire quelques tirs avant tout mais également pour répondre gentiment, et avec le sourire, à quelques questions. Lui qui a vécu sa dernière soirée à Akron mercredi en compagnie de ses amis, chez son pote Lebron James, a conscience que le temps est compté et qu’il n’y aura pas de place pour l’attentisme…

RomeoTravis7

Romeo Travis sous ses nouvelles couleurs

Franklin Tellier : Comment cela se fait-il que tu n’avais pas de club et pourquoi avoir choisi la SIG?
Romeo Travis : J’ai enchaîné le championnat des Philippines après la saison en Russie. Onze mois consécutifs c’est usant pour le corps et c’est pour cela que j’avais décidé de faire une pause plus longue. Mais maintenant je suis bien. J’ai eu pas mal de propositions mais très clairement Strasbourg était la meilleure option pour moi. On ne fait pas mieux que l’Euroleague en Europe, la France a l’un des meilleurs championnats en Europe et Strasbourg est au top depuis trois saisons dans ce championnat. C’est forcément une grande opportunité !

F.T : Et justement que connais-tu du championnat français ?
R.T : Deux équipes en Euroleague, trois en Eurocup et Nanterre qui a gagné l’Eurochallenge l’année dernière. Rien que cela montre que le niveau en France est bon ! Je vais découvrir, ce sera un nouveau challenge pour moi mais je vais tout donner pour en tirer la meilleure expérience possible.

F.T : Que connais-tu de la SIG ?
R.T : Je connais l’entraîneur ! Il est venu coacher les Cleveland Cavaliers en Summer league il y a quelques années (NDLR : en 2007) et je faisais partie de l’équipe. C’est là que nous nous sommes rencontrés pour la première fois. Nous avions fait connaissance. S’il est venu me chercher, je suppose que c’est parce qu’il m’apprécie donc je ne veux pas le décevoir.

F.T : Tu as peu de temps pour être prêt. Où en es-tu physiquement?
R.T : Je n’ai pas fait d’opposition cinq contre cinq mais je me suis beaucoup entraîné avec mon coach. C’est différent que de jouer vraiment, faire une vraie pré-saison et avoir de vraies oppositions. Mais physiquement je me sens très bien.

F.T : Chaque été tu t’entraînes avec tes anciens coéquipiers à Akron. Ce n’est pas tout le monde qui peut s’entretenir physiquement avec Lebron James….
R.T : Cet été le championnat des Philippines a fini tard donc je ne l’ai pas fait autant que les autres années. Mais oui, chaque été on se retrouve à Akron pour partager ce que chacun a vécu durant l’année écoulée et pour s’entraîner tous ensemble. Ma maison est là-bas, Dru Joyce aussi, pareil pour Lebron... J’ai d’ailleurs passé mon dernier jour chez lui avant de venir. Il sait que j’ai signé ici. Avant de partir on se retrouve toujours ensemble, on est une famille !

F.T : Est-ce que tu as vu le match hier contre Belgrade ?
R.T : Je ne l’ai pas vu. Je me reposais à cause du décalage horaire. J’ai juste regardé les stats. L’équipe a perdu un joueur clef, c’est toujours difficile aussi près du début de la compétition. Peut-être que si Matt Howard avait joué Maik Zirbes n’aurait pas joué aussi bien, mais personne ne peut le savoir. Cette défaite n’est pas un indicateur de la valeur de l’équipe ! Perdre son meilleur défenseur deux jours avant a faussé la donne et a sûrement déstabilisé l’équipe. Ce n’était que le pemier match. Il faut regarder devant maintenant.

F.T : Quels sont tes objectifs en signant un contrat si court ?
R.T : Je veux aider au mieux l’équipe. Je vais apporter mon énergie. Je suis quelqu’un qui s’intègre facilement. Je dois défendre dur ? Ok ! Je dois scorer ? Ok, je ferai de mon mieux ! Je m’ajusterai à ce que le coach attendra de moi pour aider l’équipe à gagner lors de chaque match… peu importe l’adversaire.

Interview réalisée par Franklin Tellier

Romeo Travis en images