Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
jaycee-carroll-real-madrid-eb15
Actualités Autour du parquet : le chef d’œuvre du Real

Autour du parquet : le chef d’œuvre du Real

Beaucoup d’émotions dans la 4e journée d’Euroligue. Mais la ProA n’est pas en reste…

SEULE. – 7e journée et la ProA ne compte plus qu’un seul leader, l’ASVEL. Battus lors de la 2e journée par Cholet, prochain adversaire de la SIG, les Lyonnais sont sur une série de cinq succès de suite. Et surtout, ils ont profité du faux-pas des Strasbourgeois à Orléans qui les attendra de pied ferme samedi prochain !

VALSE. – Auteur de 18 points au Mans, le Palois Michaël Thompson a pris les commandes du classement des scoreurs de ProA (130), succédant à Ron Lewis (129), bien tenu à Nanterre (15pts à 5 sur 13) et à Rodrigue Beaubois (128). Meilleur marqueur de la SIG dans le Loiret (19pts à 8 sur 13), l’arrière guadeloupéen a raté à l’occasion son premier lancer-franc de la saison (14 sur 15), tout en restant un des joueurs les plus adroits du championnat (75% à deux points, 45,16% à trois points).

Benjamin sene

Benjamin Sene, le jeune meneur de Nancy, a contribué à faire chuter Limoges.

ÉNORME. – Pendant que Randy Culpepper se plaignait sur le banc de touche, via Twitter, de ne pas entrer en jeu, Limoges trébuchait à Nancy (58-54) qui remportait son premier match, porté par un super Benjamin Sene (17 pts, 6 passes). Les Lorrains qui avaient encaissé plus de 90 points par match et affichait... la meilleure équipe tout en n'ayant pas gagné un seul match, ont réussi une grosse performance. Le retour de Randal Falker, alors que McCrea s'est blessé, a correspondu aux deux premiers succès (contre Charleroi en Eurocup et à Gentilly face au champion de France)...

NUMBER 1. – Même battue, la SIG reste numéro 1 à l’évaluation. Sa moyenne est tombée à… 96,43 par match alors qu’elle dépassait la centaine avant la 7e journée. A Orléans, elle a obtenu son plus faible total de la saison (70).

GORDON. – On attendait Drew Gordon (Châlons/Reims) comme l’une des attractions de la ProA. L’Américain ne déçoit pas. Décisif dans la victoire des Champenois à Cholet, il est désormais le meilleur à l’évaluation (20 de moyenne) et le meilleur rebondeur (9,86 de moyenne). Un vrai joueur d’impact.

TÊTE D’AFFICHE. – Même à la peine, la SIG reste performante dans bien des domaines statistiques. Deuxièmes à l’adresse, à… un centième d’Antibes (51,43 contre 51,44%) malgré une 14e place aux lancers-francs (67,29%), les Strasbourgeois sont aussi troisièmes au rebond défensif mais 16e au rebond offensif. Meilleurs contreurs, grâce notamment à Fofana et Howard, les joueurs de la SIG sont parmi les tout meilleurs passeurs (18,57 de moyenne), juste derrière Limoges. Une constante dans le jeu des équipes de Vincent Collet.

« L’ŒIL DU TIGRE ». – C’est le titre de l’émission sportive de France Inter qui consacrera dimanche prochain, à 18h, un reportage à Romeo Travis. Xavier Monferran est venu à la rencontre du remplaçant de Matt Howard à Orléans, samedi, pour qu’il raconte son parcours étonnant, notamment au côté de Lebron James. Et comme d’habitude, le poste de 4 de la SIG a été très disponible, se livrant sans détour. Comme sur le parquet. A ne pas manquer…

D-LEAGUE POUR TOUPANE. – S’il n’a pas franchi le cap du contrat garanti, Axel Toupane n’a pas pour autant abandonner son rêve de NBA. Il est toujours au Canada et a rejoint l’équipe partenaire des Raptors, les Raptors 905 et largement contribué au premier succès, en amical de sa formation : 20 points, 8 rebonds, 6 passes. A suivre…

LE RETOUR DE DIOT. – Blessé peu avant l’Euro et contraint de quitter l’équipe de France avant le début de la compétition, Antoine Diot rongeait son frein depuis quelque temps. Il est enfin revenu à l’entraînement avec son nouveau club, Valence, une des trois équipes invaincues en Eurocoupe. Retour à Vitoria ?

Jaycee Carroll fait chavirer le Palacio Deportes

TUEUR. – Ce fut l’un des plus grands moments de ce début de saison d’Euroleague. Le match entre le Real et le Bayern a atteint des sommets ce jeudi. Les Bavarois, menés 33-20 après 10 minutes, ont passé la bagatelle de… 61 points aux Madrilènes dans les deux périodes suivantes, grâce notamment à un intenable Djedovic (22pts). Et ils menaient encore de huit points (88-96) à moins de trois minutes de la fin. Le temps d’un 10-0, Reyes (MVP de la 4e journée avec 20pts, 11 rebonds et 30 d’évaluation) avait placé le Real en tête à 25’’ de la fin : 98-96. Pas de quoi refroidir Renfroe (21 points à 8 sur 10) qui relançait le Bayern (98-99). Temps mort de Pablo Laso, extra-passe de Rodriguez et Jaycee Carroll « tuait » le match derrière l’arc, malgré Deon Thompson, à trois secondes du gong : 101-99 ! Énorme.

TOP 10. – Pas étonnant que le dernier panier madrilène figure en tête du Top 10 de la journée. On y voit aussi le alley-oop de Shved, parti dans le dos de Campbellet servi par Koponen, lors de la nette victoire du Khimki contre la SIG (88-62).

UNE. – Après quatre journées, le Fenerbahçe partage la première place du groupe A avec Khimki et n’a subi qu’une seule défaite. Où ? Tout le monde s’en souvient, c’était au Rhenus… En s’imposant à Belgrade vendredi (60-74) après un 0-13 décisif dans le premier quart, les Turcs ont obtenu la première victoire à l’extérieur de la poule, en 12 rencontres !

PANA DANS LA PANADE. – Plusieurs fois vainqueur du trophée, habitué du Final Four, le Panathonaïkos d’Athènes occupe la dernière place de sa poule. Il a même permis aux Polonais de Zielona Gora, l’ancien club de Mardy Collins, d’engranger leur première victoire (71-68) en saison régulière.

10 – C’est le nombre de victoires consécutives du Barça en Euroleague à Kaunas depuis 1999.  Au total, les Catalans ont gagné 19 matches au Zalgiris contre une défaite ! Vendredi, Ante Tomic a porté les « Blaugrana » au succès (78-85).

felipe-reyes-real-madrid-eb15

Meilleur rebondeur de l'histoire de l'Euroleague avec... 1372 prises, Felipe Reyes est le MVP de la 4e journée.

CONSTANT. – Avec 29 d’évaluation (18pts, 11rbds), Ioannis Bourousis accumule les matches de mammouth. Avec Vitoria, mené de 11 points dans le dernier quart par Efes Pilsen, il a contribué au retour (+4 à 19’’ de la fin), une claquette de Derrick Brown arrachant la prolongation pour les Turcs. Malgré Heurtel (26pts, meilleur marqueur de la 4e journée, toujours meilleur passeur de la compétition), les Stambouliotes ont perdu (92-90). Derrière Bourousis, qui a encore frôlé le titre de MVP de la journée, Teodosic (CSKA) et Patric Young (5 contres face à Limoges avec l’Olympiacos), 28 d’évaluation chacun, et Heurtel (27 d’éval) ont été les plus en vue.

DEUX. – Sèchement battu chez lui par Limoges, le Cedevita Zagreb s’est bien refait la cerise. Les Croates viennent d’enchaîner deux victoires de suite, à Efes Pilsen et à Milan où, encore à égalité dans le final (61-61) ils ont terminé par un 2-13 ! Excusez du peu… Pas rassurant pour le CSP, qui jouera sa qualification contre ces deux équipes. En tête à la pause au Pirée, (28-29) les Limougeauds ont encaissé un 18-0 par l’Olympiacos, orchestré par Spanoulis (10 passes).

TROIS. – CSKA Moscou, Malaga et Krasnodar Kuban : voilà les trois équipes qui n’ont toujours pas perdu. Des deux premières, l’une va céder cette semaine puisque les deux co-leaders du groupe D seront face à face dans un choc qui promet…

YOYO. – Bamberg avait assuré à la mi-temps contre le Maccabi Tel Aviv (41-35). Mais les Allemands n’en menaient pas large dans le dernier quart (51-59) avant d’entamer un renversement spectaculaire sur la base d’un 12-0 auquel Nicolo Melli (10 passes) l’ailier fort italien, n’était pas étranger. Au terme d’un joli match en yoyo, Bamberg remporte un deuxième succès après celui enregistré contre Darussafaka Istanbul et la très belle résistance au CSKA. Qualification en vue ? Côté israélien, la défaite a coûté son poste au coach Guy Goodes, remplacé par son adjoint, en attendant l'embauche d'un nouvel entraîneur...

GÂCHETTE. – Alessandro Gentile est toujours aussi efficace. Le Milanais (77pts) est meilleur marqueur de l’Euroleague, juste devant Nando De Colo (76), Malcolm Delaney (75) et Nihad Djedovic (74), le Munichois, top scoreur de la poule A. Avec 18,5pts de moyenne, le Bosnien devance Mike Zirbes (Etoile Rouge), 14,5pts, Sergio Llull (Real Madrid), 13,5pts et Alexyi Shved (Khimki) 13,25pts.

HÉGÉMONIE. – Des cinq premières équipes à l’évaluation, trois sont espagnoles, deux russes. Le CSKA Moscou (116,25) précède ainsi Vitoria, Malaga et le Real Madrid, Khimki se classant cinquième. La SIG est 19e avec 71 de moyenne, devant le CSP Limoges (21e avec 66,25) et l’Étoile Rouge de Belgrade ferme la marche. Si l’on excepte le 94 d’évaluation des Serbes contre la SIG lors de l’ouverture, ils n’affichent que 46,3 de moyenne sur les trois rencontres suivantes.

TOP 10 BIS. – La SIG figure dans les 10 meilleures performances collectives des quatre premières journées grâce au 112 d’évaluation obtenu contre le Fenerbahçe. Trois équipes figurent deux fois dans ce top 10 : Vitoria avec des performances de… 149 (record à Limoges) et 117, le Real (134 et 131) et le CSKA Moscou (143 et 132).

RETOUR SUR TERRE. – Passés tout près d'un retentissant exploit à Madrid, le Bayern est tombé de haut en s'inclinant à Francfort dimanche pour le compte de la Bundesliga (74-69). Avec... zéro point de Renfroe ! Le Real a été plus heureux chez son voisin de l'Estudiantes (75-80) alors que Khimki a écrasé les Estoniens de Kalev Tallinn (84-54) en VTB League.

J.C.F.