Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Monaco_Vincent Collet
Actualités Collet : « Les gens ne se rendent pas compte de la différence entre l’Euroleague et le championnat »

Collet : « Les gens ne se rendent pas compte de la différence entre l’Euroleague et le championnat »

Les visages étaient plus détendus, côté strasbourgeois, que vendredi soir. La SIG a fait ce qu’il fallait mais les choses étaient aussi beaucoup plus faciles qu’elles ne le furent à Munich. Pour Vincent Collet, « Monaco a été surpris par l’agressivité qu’on a déployée, sur les écrans jusqu’au milieu du terrain. Ils ont pris 33 tirs à trois points et on sait ce que ça veut dire… Défensivement, on a fait des choses intéressantes. C’est une performance dans l’intensité collective, et tout le monde a été utile. L’agressivité offensive a aussi été très importante et nous en avions beaucoup parlé ce matin. Il faudra le maintenir car c’est un axe de progression important. Le seul secteur où on a été moins bon, c’est le rebond défensif. Les gens ne se rendent pas compte de la différence entre l’Euroleague et le championnat. En Euroleague, on est gêné aux quatre coins du terrain. Et quand on met cette intensité, on fait la différence en ProA. Ces confrontations nous aident à devenir meilleurs nous-mêmes ».

Paul Lacombe était bien sûr satisfait lui aussi de la tournure des événements : « On a senti beaucoup de frustration après le match de vendredi. Le match de ce soir a montré que le message est passé. C’est la plus belle réaction qu’on pouvait avoir parce qu’il n’y a pas eu de match. Le collectif a fait la différence, tous les joueurs ont apporté quelque chose à leur manière, comme Jérémy qui n’a pas marqué mais beaucoup apporté défensivement. Tout au long de la saison, et plus encore avec l’Euroleague, il faudra s’en souvenir ».

SIG_Monaco_Zvezdan MitrovicLa déception était vive dans le camp monégasque qui s’attendaient sans doute à mieux résister. Le coach, Zvezdan Mitrovic estimait que « Strasbourg avait montré le niveau d’une équipe d’Euroleague, qui a montré beaucoup de fraîcheur deux jours seulement après un match difficile, particulièrement en défense, où on n’a rien pu faire notamment face à leur zone. On avait l’impression que nous avions joué hier et eux il y a une semaine. Au bout de 15 minutes, le match était joué. C’est une bonne leçon pour nous qui nous montre le chemin qu’il reste à parcourir pour se hisser en play-offs, notre objectif pour cette première saison ».

SIG_Monaco_Johnatan AkaJonathan Aka confirmait ce sentiment : « C’est une grosse défaite pour nous, mais Strasbourg est une grosse équipe. On se construit petit à petit et on n’a pas eu de réussite. Strasbourg nous a remis à notre place. A nous de travailler pour prouver qu’on a ce niveau. Ils trouvaient à chaque fois la bonne solution, le bon joueur sur les ‘’miss match’’. On n’a pas montré notre vrai visage. On a abusé du tir à trois points et pas assez joué à l’intérieur. On a été surpassé dans tous les secteurs du jeu ».

La SIG avait, il est vrai, fait ce qu’il fallait pour perturber le jeu de son adversaire…

J.C.F.