Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Fenerbahce_Paul Lacombe_Bangaly Fofana
Actualités En ordre de bataille ?

En ordre de bataille ?

 

Face au leader de la poule, Fenerbahçe Istanbul, qui n’a perdu qu’une seule fois en Euroleague, au… Rhenus, la SIG aura fort à faire ce jeudi (19h à l’Ulker Arena, en direct sur beIN Sports Max4) pour espérer un résultat positif. Mais elle devra surtout afficher une attitude bien plus conquérante que lors de ses trois premières sorties pour viser le Top16.

Dans sa longue carrière de 54 matches en Euroleague, Vincent Collet n’a remporté que quatre succès à l’extérieur, avec trois équipes différentes. Sous les couleurs de la SIG (15 défaites de suite en trois campagnes), aucun. Et de ces quatre victoires, deux ont été obtenues à Istanbul, avec Le Mans contre Anadolu Efes en 2006, puis avec Villeurbanne en 2009 au… Fenerbahçe. Pour ce dernier succès du coach alsacien loin de ses bases, le 9 décembre 2009, Collet et l’ASVEL alignaient Aymeric Jeanneau et Ali Traoré, mais aussi Paul Lacombe, Bangaly Fofana et… Bobby Dixon !

Fenerbahçe veut effacer la gifle de l’aller
SIG_Fenerbahce_mardy Collins

Le rôle de Mardy Collins (ici face à Bogdanovic) sera essentiel. (Photo Banque images SIG - Philippe Gigon)

Peut-on y voir un signe ? Peut-être pas… Car les temps ont bien changé. Même depuis le match aller et ce succès historique (91-70) et totalement inespéré. « Ils sont très consistants depuis un moment et n’ont pas perdu depuis… », s’inquiète Vincent Collet. « De plus, pour avoir revu le match aller, notre succès était tout de même improbable car on a mis des tirs extrêmement difficiles et clairement joué au-dessus de notre niveau ».

L’histoire ne pourrait-elle pas se répéter ? « Si, bien sûr, si on l’a déjà fait on ne sait jamais. Mais il faudra être à notre meilleur niveau, en particulier dans l’état d’esprit ».

La SIG pourrait être refroidie par les 10 succès consécutifs du Fenerbahçe à domicile dans la reine des compétitions européennes (voir le tableau ci-dessous). Elle peut en revanche s’accrocher aux performances contrastées de Pero Antic – 11,7pts et 50% à trois points, 13 d’évaluation à l’extérieur, seulement 3,7pts, 16,7% à trois points (1 sur 6) et 6 d’évaluation à domicile – ou à l’absence possible de Kostas Sloukas, par exemple. « Ils vont vouloir nous rendre la monnaie de la pièce et ils en ont plus que les moyens », continue Collet.

Au-delà des joueurs, c’est le coach, le mythique Zeljko Obradovic qui n’a pas digéré la gifle du Rhenus.

« Le meilleur laboratoire… »

Il faudra donc une SIG vaillante, combattante pour espérer un tant soit peu. « Il faut profiter de cette occasion pour élever notre niveau, sans savoir où cela va nous mener. A nous d’être plus conquérant, de montrer davantage de solidarité, d’abnégation, pour résister à l’ouragan. Ce sera utile à tout point de vue, et notamment en championnat. Et on ne peut pas trouver meilleur laboratoire que le Fener chez lui pour progresser dans ce domaine… Car nous ne sommes pas encore une équipe solide, même si elle a prouvé qu’elle était capable de battre de grandes équipes », souligne le coach.

Le retour de Matt Howard

Vincent Collet sait que la SIG devra être « au top, car eux seront meilleurs qu’à l’aller et ça réduit nos chances ». Pour se présenter en ordre de bataille à la Ulker Arena, la SIG pourra compter sur son meilleur guerrier, Matt Howard. Elle alignera donc, pour la première fois de son histoire, six joueurs étrangers, puisque le contrat de Romeo Travis ne se termine que lundi soir… « L’état d’esprit, ce n’est pas un truc qui flotte au-dessus de la salle. C’est la somme des individualités », estime l’entraîneur de la SIG. Et avec Howard, ils auront tous le meilleur exemple possible, en terme d’engagement, de ce qu’il faut laisser de gomme sur le parquet pour espérer un résultat positif.

Reste à savoir si cela sera suffisant face à l’armada que représentent Bobby Dixon – en augmentation constante de points depuis quatre matches, où il est progressivement passé de 6 à… 25 la semaine dernière –, Luigi Datome (la meilleure évaluation stambouliote en Euroleague), Bogdan Bogdanovic, de retour après une courte absence, de Pero Antic, Nikola Kalinic, Jan Vesely ou Ekpe Udoh…

Jean-Claude Frey

FENERBAHÇE - STRASBOURG EN CHIFFRES

infographie Fenerbahce-SIG