Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Antibes_espoirs_Lauriane Dolt_Marc Kwedi
Actualités ESPOIRS : "un match sans" face à Monaco

ESPOIRS : "un match sans" face à Monaco

Dans le cadre de la sixième journée du championnat espoirs, les SIGmen accueillaient, samedi après-midi, Monaco. La Roca-team ne comptait aucune victoire avant ce match. Pourtant, ce sont bien les visiteurs qui sont venus jouer un bien mauvais tour à l’équipe de Frank Ntilikina en s’imposant 57-59.

Cinq matches, cinq défaites et quarante points encaissés en moyenne: c’était le bilan des espoirs de Monaco avant de se déplacer en Alsace. Et comme, à l’inverse, les jeunes SIGmen avaient montré de bonnes choses depuis le début du championnat, il aurait été facile de penser que ce match s’apparenterait à une formalité. Mais dans le sport rien n’est jamais acquis et les protégés de Lauriane Dolt l’ont, une nouvelle fois, appris à leur dépens. Après un début de match catastrophique, durant lequel les SIGmen ont laissé les Monégasques installer leur jeu, le score à la fin du premier quart-temps n’était déjà pas du tout du goût de la coach; Fin du premier quart temps 9-12. « Dès l’entame du match on les a laissés installer leur jeu. On a été incapable de les stopper, et comme nous n’étions pas capables de marquer sur nos attaques… Au début on tenait plus ou moins, mais au final ils avaient quand même toujours l’ascendant » commentait-elle. La suite n’arrangeait rien et le score à la mi-temps n’avait pas fière allure, même si les SIGmen venaient de remporter, poussivement, d’un point, le deuxième quart-temps: mi-temps : 23-25.

SIG_Antibes_espoirs_Kostja Mushidi

Un match à oublier pour Kostja Mushidi et ses coéquipiers...

Après avoir repris à l’ordre ses joueurs durant la pause afin de leur rappeler que rien ne leur sera offert, la coach espérait une réaction de ses protégés. Hélas, lors d’un troisième quart légèrement de meilleure facture, une action venait doucher le moral de son équipe : « Ils ont mis un panier qui nous a fait mal moralement dans le troisième quart. Ce bras roulé désespéré, à trois points, avec la planche, au buzzer… Ca nous a remis la tête sous l’eau. Et comme il n’y a jamais eu de révolte de notre côté…. On n’a pas d’excuse à se chercher, nous avons totalement déjoué c’est tout! ». Fin du troisième quart-temps 40-42. Plus inquiétant encore dans ce match la faillite des cadres qui ne se sont pas révélés à la hauteur des attentes placées en eux. Avec une adresse en berne chez son capitaine, Frank Ntilikina (3/12 au final), Olivier Cortale moins présent que lors de ses dernières sorties (6 d’évaluation) ou encore Kostja Mushidi qui, malgré ses 17pts, n’a jamais réussi à trouver la mire à longue distance (1/6 à 3pts) et s’est montré trop dispendieux (6 balles perdues), la SIG ne pouvait pas espérer l’emporter. Ainsi à l’issue d’un dernier quart temps à l’image des précédents les jeunes SIGmen s’inclinaient pour la troisième fois de la saison sur le score final de 57-59 (statistiques ici).

Après une telle défaite Lauriane Dolt ne mâchait pas ses mots quant à la contre-performance de son équipe: « On n’a pas été bon des deux côtés du terrain. C’est un match sans... Nos joueurs cadres n’étaient pas vraiment dans le coup et les autres n’étaient pas mieux… J’espère que l’on saura tirer profit de ce match pour la suite. Un match n’est jamais gagné d’avance. Ce n’est pas parce qu’ils ont eu de très mauvais résultats avant de venir qu’il faut penser que le match sera facile. Est-ce qu’on a pris ce match à la légère?... Il y a peut-être un peu de ça… Défensivement on encaisse 59pts. Ce n’est pas si catastrophique mais au final Monaco a toujours su trouver la brèche pour marquer. Ils ont eu trop de positions où ils étaient seuls. Maintenant, le plus important est de rebondir très vite. Il va y avoir du travail vidéo par rapport à ce match. Il ne faut pas que ce genre de chose nous arrive une seconde fois. Jusqu’à présent nos résultats étaient logiques, sauf celui-là…».

Samedi prochain les jeunes SIGmen se déplaceront à Orléans, autre équipe qui, pour le moment, n’a pas connu la moindre victoire. Apprendre et rebondir ? Voilà un match à venir qui sera à coup sûr un bon indicateur pour cette jeune équipe.

Franklin Tellier