Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
nobel-boungou-colo-limoges-csp-eb15
Actualités Autour du parquet : premiers bilans

Autour du parquet : premiers bilans

Finie l’Euroleague, place à l’Eurocup. En ProA, cap sur la Leaders Cup. Bilans, chiffres et potins…

pau

Will Yeguete et Pau sont venus à bout de Payne, Daniels et Boungou colo dans le 98e clasico.

CLASICO. – L’Euroleague est une lessiveuse. Limoges s’en est aperçue dimanche soir à Pau, lors du 98e clasico en craquant sur la fin (66-61), 48h après sa victoire à Milan, pour encaisser sa 7e défaite en 13 matches. Le CSP était privé, il est vrai, de Léo Westermann et d’Ali Traoré. Qui retrouveront le terrain mercredi contre… la SIG !

GROS MATCHES. – D’ici la fin des matches aller – date couperet pour désigner les huit qualifiés pour la Leaders Cup, la ProA offrira de sacrées affiches : Limoges – SIG, Dijon –Monaco, Nanterre – Le Mans (14e journée), Le Mans – Dijon, Monaco – ASVEL (15e journée), Dijon – Chalon, Limoges – Gravelines, Nanterre – SIG (16e journée) et enfin, Gravelines – ASVEL, Chalon – Nanterre, SIG – Dijon et Monaco – Limoges (17e et dernière journée aller) !

TROIS. – Derrière le Havrais Vassallo, plus que jamais meilleur marqueur de ProA avec 18,5pts de moyenne, trois joueurs ont inscrit le même nombre de points : 223. Il s’agit de Rodrigue Beaubois, qui a perdu du terrain contre Paris-Levallois en n’inscrivant que deux points en raison d’une blessure, de Ron Lewis (Rouen) et de Tim Blue (Antibes).

PROTÉGÉS. – On entend souvent dire que la SIG est protégée par les arbitres… Un seul chiffre peut suffire à faire taire les mauvaises langues. En ProA, elle a été sanctionnée de 294 fautes depuis le début de saison. Seul Monaco (295) en a récolté davantage !

Les records du Real Madrid

QUATRE. – Avec un joli bilan de trois victoires et trois défaites, la SIG était bien placée (3ème) après six journées. Mais en terminant par quatre défaites dont deux à domicile, sur un écart moyen de 17,8pts, le rêve d’un Top 16 s’est envolé.

103. – C’est l’écart, négatif hélas, entre les points marqués et les points encaissés par la SIG en 10 matches d’Euroleague. Seuls Limoges (- 125) et Sassari (- 149) qui a perdu ses dix rencontres, ont fait moins bien.

143. – Avec une évaluation exceptionnelle, le Real a égalé la performance du CSKA Moscou (143 à Sassari), mais est restée derrière Vitoria (149 à Limoges) ! Les Madrilènes ont d’ailleurs réussi trois des sept meilleures performances de la saison ce qui explique leur deuxième place, parmi les 24 équipes, avec 101,9 d’évaluation moyenne. Seul le CSKA a fait mieux : 110,1. La SIG est 19e avec 73,2 en moyenne.

36. – Les champions en titre ont battu jeudi le record de l’histoire de l’Euroleague en nombre de passes sur un match. Leur total (36), dépasse le précédent (33) qu’ils détenaient conjointement avec le CSKA Moscou. Six joueurs ont donné quatre passes ou plus. Jolie démonstration collective. L'une d'entre elles, celle du jeune Doncic (7 au total), figure dans le Top 10 de la semaine.

DÉRAPAGES. – Longtemps raisonnablement positionnée dans les catégories statistiques, la SIG a glissé vers le bas lors du dernier match. 18e attaque, 22e défense (81,4pts encaissés), juste devant Limoges (82,3), 18e aux rebonds, 22e aux balles perdues (15,3) où Limoges ferme la marche (17,6), 23e aux lancers-francs tentés, 24e aux lancers marqués, elle se place toutefois 9e aux passes décisives (17,8).

EXTRÊMES. – La SIG est celle des 24 équipes qui a tenté le plus de tirs à deux points en 10 matches (433), loin devant Kaunas (419) avec une réussite qui a baissé sur la fin pour se situer à 48,96% (18e). Elle est en revanche… 23e au nombre de tirs à trois points tentés (186) devant… Kaunas (167) avec une réussite moyenne (33,33%, 18e), la même que le Real !

NIVEAU. – Révélateurs du niveau général et de la qualité de la défense, certains chiffres font mal. La SIG est 23e à l’évaluation de ses adversaires (96,2) et 24e au nombre de passes décisives de ses vis-à-vis (21).

D'or Fischer

Avec Bamberg et Kazan, D'Or Fischer a déjà croisé la route de la SIG. Cette fois, ce sera avec Jérusalem.

YOYO. – Le Bayern jouait son ticket pour le Top 16 à Belgrade. Menés de 13 points dans le premier quart, ils ont passé un 2-12 aux Serbes qui les a remis en selle pour mener de 11 points dans le 3e quart. Mais Jovic (13 passes), Guduric (19pts, record en carrière), Quincy Miller et… le Bavarois Zirbes (31 d’évaluation) leur ont passé un 29-11 décisif dans le dernier quart.

SEPT. – Le nombre de victoires à l’extérieur (sur 12 matches) lors de la dernière journée. Celle du Maccabi à Istanbul (66-70) a cependant été inutile puisqu’il fallait aux Israéliens s’imposer de 12 points au moins pour rejoindre le Top16 auxquels ils échappent pour la première fois de leur histoire.

MVP. – Deuxième Français de la saison à décrocher le titre de MVP de la semaine après Nando De Colo, Nobel Boungou Colo a affolé les compteurs à Milan : 21 points (4 sur 5 à trois points), 8 rebonds, 3 passes, pour 34 d’évaluation. Mieux que le jeune espoir polonais Ponitka (32), Fabien Causeur et Maik Zirbes (31).

TROIS. – Ils seront trois clubs… d’Istanbul (Fenerbahçe, Efes Pilsen et Darussafaka) dans la même poule du Top16. Vous avez dit derby ? Dans l’autre poule, trois Espagnols (Real, Barça et Vitoria) et deux clubs moscovites (Khimki et le CSKA).

PÉRIPLES. – La poule d’Eurocup de la SIG n’est pas seulement sévère en raison du niveau des adversaires. Elle l’est aussi par les déplacements, les plus longs qu’on puisse imaginer. Il faudra faire 17 406 kilomètres (aller-retour à vol d’oiseau) pour rejoindre Las Palmas (3020), Jérusalem (2963) et Saratov (2720) ! A titre de comparaison, Limoges se rendra à Valence (720km), Oldenbourg (955) et Thessalonique (1842).

J.C.F.