Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
LEMANS_SIG_MATCH3_145_060415
Actualités Stopper la mauvaise série à l’extérieur

Stopper la mauvaise série à l’extérieur

Sans victoire à l’extérieur depuis deux mois, la SIG poursuivra deux objectifs au Mans (lundi soir à 20h, live score en direct sur sigstrasbourg.fr) : rester au contact des meilleurs et se rapprocher de la qualification pour la Leaders Cup.

C’était le 19 octobre dernier. La SIG s’était imposée à Pau-Orthez portée par les 37 points de Rodrigue Beaubois. Mais depuis cette date, soit près de deux mois, elle a enchaîné six revers de suite à l’extérieur, toutes compétitions confondues ! « J’espère qu’on a franchi un cap contre Gravelines et Khimki, cette semaine. Mais c’était deux matches à domicile et il faut maintenant être capable de faire la même chose à l’extérieur ». Vincent Collet, qui est monté dans le TGV avec ses joueurs en fin d’après-midi pour un road trip de six jours qui les mènera dans la Sarthe puis à Madrid, défendre jeudi face au Real leur dernière chance de se hisser dans le Top16, connaît l’ampleur de la tâche qui attend son équipe.

Le Mans, un cinq très fort
SIG_Bayern_Munich_Rodrigue Beaubois

Rodrigue Beaubois, qui tente de se faufiler sous le géant du Bayern, John Bryant, retrouvera le parquet d'Antarès...

Après quatre rencontres consécutives à domicile, c’est à l’extérieur qu’il veut voir ces progrès se concrétiser. « Les deux équipes, Le Mans et nous, ont le même bilan, mais l’écart à l’évaluation est impressionnant », relève-t-il en consultant les statistiques. La SIG, plus efficace de ProA avec 97,5 d’évaluation collective, devance largement les Manceaux (80,2). Le décryptage des chiffres permet de mettre en avant la plus grande adresse de la SIG (2e avec 51,07% contre la 16e place avec 41,93%) ou le plus grand nombre de passes des Alsaciens (1ère avec 20,2 alors que Le Mans est… 18e avec 12,55). « A l’inverse, Le Mans cadenasse le rebond – première équipe de ProA, un domaine où la SIG est 6e, alors qu’on reste sur une contre-performance notoire dans ce domaine », ajoute le coach (voir le chiffre ci-dessous).

Avec Mouphtaou Yarou, Petr Cornelie, Robert Dozier, Mike Gelabale, des noms sont avancés. Bien plus performant depuis qu’il a rééquilibré son effectif – Robert Dozier et Chris Lofton ont remplacé fin octobre Damion James et Jason Westrol, le MSB s’est plutôt bien refait. « Ils ont perdu de très peu à Monaco, battu Gravelines, réussi une belle perf à Berlin en Eurocup et sont plus solides que l’an dernier. Leur cinq majeur est très homogène avec Tywain McKee à la mène, Lofton et Gelabale aux ailes, Dozier et Yarou à l’intérieur. Il y a du danger partout. Et de plus, Le Mans défend très bien », commente Collet.

Le coach de la SIG ne veut pas perdre de temps. Pour rallier la Leaders Cup, il reste six matches et il faudra probablement en gagner trois au moins, voire quatre. Donc, il est impératif d’en remporter encore un à l’extérieur. « Comme nous devrons aller à Limoges et Nanterre, recevoir Paris, Nancy et Dijon, il faudra gagner un match à l’extérieur. Autant le prendre de suite … », explique Vincent Collet. Dans un match particulier pour Rodrigue Beaubois qui s'était relancé au MSB la saison dernière, pour Jérémy Leloup, formé dans la Sarthe ou pour... Collet qui a coaché quatre saisons au Mans après y avoir aussi joué quatre saisons !

La SIG espère trouver un peu de stabilité et de constance, indispensable pour viser le top 4 de ProA. « Bien sûr en maintenant notre adresse, qui reste exceptionnelle mais aussi en étant plus régulier en défense. Les (mauvaises) expériences d’Orléans, Chalon et Rouen doivent nous servir ».

Il sera bien temps, ensuite, de songer à un exploit énormissime à Madrid…

Jean-Claude Frey

Le chiffre

Le chiffre Le Mans-SIG… comme le nombre de rebonds captés en moyenne par Le Mans en ProA. Les joueurs d’Erman Kunter sont les plus performants du championnat dans cette statistique pendant que les SIGmen pointent au 6ème rang avec 34,8 prises par match. Après la débâcle dans ce secteur face à Moscou (31 à 47 en faveur des Russes), un nouveau défi  se dresse sur la route de la SIG. Car il n’est pas dit que le challenge sera plus simple face aux Manceaux. En effet, deux joueurs du MSB figurent dans le top 4 des meilleurs rebondeurs de ProA : Mouphtaou Yarou (9,9rbs) et Robert Dozier (8,8rbs). Pire, les trois premiers aspirateurs à rebonds de cette équipe mancelle captent tous plus de ballons que le meilleur rebondeur de la SIG en ProA. En effet, avec 5,3 prises par match Petr Cornelie devance également le meilleur rebondeur de la SIG, Kyle Weems (5,2). Le contrôle du rebond sera un élément décisif pour espérer ramener un bon résultat de la Sarthe… 

                                                                                         Franklin Tellier