Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_RealMadrid_Vincent Collet
Actualités Vincent Collet : « Une grande différence »

Vincent Collet : « Une grande différence »

Vincent Collet avait, forcément, la tête des mauvais jours : «  Je pense qu’il n’y a pas grand chose à dire. Il y avait une grande différence entre le Real et nous. Il fallait vraiment bien le commencer pour avoir la moindre chance. Malheureusement les quelques opportunités initiales ont été gâchées soit par des balles perdues soit par des tirs ratés qui paraissaient pourtant faciles. Et quand Rodriguez et Llull ont trouvé la mire à trois points, leur niveau de jeu n’avait plus rien à voir avec celui qu’ils avaient lors du match aller. On a galéré pour trouver des solutions et aussi pour essayer de les arrêter quelquefois. On a mieux défendu avec la zone dans le deuxième quart mais on n’a jamais pu jouer à leur vitesse. La façon dont ils ont bougé la balle, avec 36 passes, était tout simplement fantastique. Même si on était parfois un peu responsable, la qualité de jeu du Real était exceptionnelle ».

Plutôt inquiet du niveau de jeu affiché par son équipe depuis quelque temps, surtout à l’extérieur, l’entraîneur de la SIG aurait voulu se réjouir des matches d’Eurocup qui attendent son équipe au début de l’année. Mais il préfère aller à l’essentiel : « On a d’abord trois matches à jouer d’ici la fin de l’année et il faut en gagner deux. C’est le minimum syndical pour espérer voir la Leaders Cup ».

Quant à la suite de l’aventure européenne, il espère bien y figurer : « Je le pensais il y a encore pas longtemps, mais il faut qu’on s’améliore. De plus, on tombe dans une poule très difficile avec le finaliste de l’an dernier, Gran Canaria, l’école espagnole… Jérusalem a un roster solide, alors que je connais moins Saratov ».

 Laso : « On a encore des choses à prouver »

Pablo Laso était bien sûr satisfait de la tournure des événements et du niveau de jeu de son équipe : « On a fait un très bon match contre une équipe qui a réussi une belle saison d’Euroleague et qui était encore en course avant le match de ce soir. On a dû batailler pour décrocher ce Top16 mais même en perdant des matches, on a fait progresser l’équipe, ce que les gens ont parfois du mal à comprendre. On ne peut pas être totalement satisfait de ce qu’on a fait jusqu’ici mais on a encore des choses à prouver en rencontrant désormais les meilleures équipes d’Europe ».