Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_SLUCNancy_Kyle Weems
Actualités A Nanterre, sur la lancée

A Nanterre, sur la lancée

La SIG, qui reste sur quatre victoires de suite depuis son élimination au Real, s’en va défier Nanterre (dimanche 17h, en direct sur Ma Chaîne Sport) pour confirmer le redressement affiché, tant par les résultats que la manière depuis un petit mois.

Si les Strasbourgeois seront désormais officiellement à la Leaders Cup depuis la défaite d’Antibes vendredi soir, ce n’était pas vraiment un souci majeur pour Vincent Collet. « L’enjeu est ailleurs. Il faut continuer le redressement de la fin d’année et nous avons deux matches charnières qui arrivent, à Nanterre et contre Dijon. Soit on laisse revenir des adversaires directs, soit on déroule et on regarde vers le Top4 ».

« Une prise de conscience collective »

Ce « vrai mieux », comme le souligne l’entraîneur, couronné par un prometteur succès à Gran Canaria, il faut le confirmer. « Si on gagne, c’est vraiment un signe positif. La dynamique est bonne et quelque chose est en train de naître ».

Romain Duport SIG Nanterre 2015_ProA

Romain Duport, dans un match précédent contre Nanterre, est en net regain de forme. A confirmer...

Cette confirmation, Collet l’attend sur « la cohésion défensive, l’engagement, mais aussi sur le partage du ballon en attaque. On a gagné deux matches à l’extérieur consécutivement (NDLR : Limoges et Gran Canaria) et pour une équipe qui ne gagnait presque pas, loin de chez elle, c’est un signe ».

Vincent Collet attribue ce changement majeur à « une prise de conscience collective et des productions individuelles en hausse, comme celles de Jérémy Leloup, de Kyle Weems et de Mardy Collins. Mais c’est aussi une question d’investissement général ». Weems, désigné MVP de décembre par les fans de la SIG, sera particulièrement motivé pour jouer face à ses anciens équipiers dans un match qu'il a coché depuis cet été sur son agenda !

Malgré tous ces clignotants au vert, l’entraîneur de la SIG reste prudent. Il sait que le soufflé peut retomber très vite. Et puis en face, Nanterre est assez imprévisible. « Ils sont moins nanterriens qu’à l’accoutumée, mais restent capables de prendre feu en peu de temps ». Le coach a noté que les statistiques défensives des deux équipes sont équivalentes, mais que les Franciliens sont moins performants cette saison en attaque, notamment à trois points. Alors que son équipe pouvait sembler fragilisée par son jeu intérieur après le départ de Golubović et la blessure de Matt Howard, il sait aussi que la formation de Donnadieu est à la peine dans ce domaine, depuis le départ de Brian Greene et dans l’attente d’un renfort au poste 4. « La menace Jaiteh, leur joueur le plus performant à l’évaluation, est à prendre en considération. Et puis il leur reste Riley, Robinson, leur meilleur marqueur, Campbell, Invernizzi, souvent replacé en 4, et Nzeulie, qui a franchi un cap, ou Raposo, bien meilleur sur les cinq derniers matches qu’auparavant ». Surtout, Nanterre, mal parti (2 victoires, 4 défaites), est sur une série de 7 victoires en 9 matches. Mais n’a toutefois battu aucune équipe placée devant elle au classement.

Avec Matt Howard

Pour relever ce défi, la SIG va retrouver Matt Howard, qui a repris l’entraînement ce samedi. La douleur est revenue en fin de séance mais elle s’estompe globalement. L’IRM passée vendredi n’a rien révélé d’inquiétant. « Il pourra être utilisé en gérant sa douleur car il a aussi besoin de retrouver la compétition avant d’affronter Saratov mercredi où il sera indispensable », indique Collet.

En attendant, les progrès affichés récemment seront mis à l’épreuve de Nanterre. Un révélateur de choix. « Mais on y a avec humilité », finit l’entraîneur.

J.C.F.

le chiffre Nanterre SIG

 … comme le nombre d’interceptions de Mykal Ryley en moyenne cette saison en ProA. L’ailier de Nanterre est tout simplement le meilleur du championnat de France dans cette catégorie après 15 journées. Loin devant le premier joueur de la SIG, Matt Howard, 23e avec 1,2 interceptions, le chevelu de la JSF n’est pas qu’un redoutable shooteur et le prouve en étant un défenseur opportuniste. Toujours prêt à bondir ou à presser son vis-à-vis pour lui provoquer une perte de balle, le champion de France de ProB en 2011 avec les verts est clairement sur la pente ascendante. Sa première sélection au All Star Game dans le cinq majeur étranger est là pour le prouver. Joueur particulièrement complet avec 12,2 points, 4,9 rebonds, 2,5 passes, 2,2 interceptions pour une évaluation moyenne de 14,1, Mykal sera l’un des dangers à prendre très au sérieux pour espérer ramener un bon résultat de ce déplacement à Nanterre.

F.T.