Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_Dijon_Jeremy Leloup-Romain Duport
Actualités Duport : « Mes tirs à deux points étaient trop longs, alors j’ai reculé »

Duport : « Mes tirs à deux points étaient trop longs, alors j’ai reculé »

Héros improbable du match, Romain Duport avait le sourire : « C’est une bonne victoire car c’est toujours compliqué contre Dijon, de plus avec un écart conséquent. Leur défense étouffe les attaques et on a lutté 36 minutes avant de les décrocher. On a aussi réussi à les contenir en défense, dans la continuité de la Coupe d’Europe. A titre personnel, les deux points ne rentraient pas, trop longs, et j’ai reculé… C’était aussi un clin d’œil pour la 200e de Lou… Mon évaluation ? Oui, cela faisait longtemps que je n’avais pas atteint ce niveau. (NDLR : depuis le match 4 de la finale contre Nanterre en juin 2013). Vincent me demande surtout de bien faire l’aide sur les meneurs et sur les extérieurs. Les rebonds, c’est de la concentration… Le travail que je fais avec Terrick sur le déplacement des pieds paie. Maintenant, il faut confirmer contre Jérusalem, un match très important. Il faut concrétiser parce que c’est sans doute la dernière chance pour eux… »

Vincent Collet était satisfait de l’attitude : « On aurait pu faire la différence avant, en première mi-temps notamment. On les avait laissé à 6 ou 7 paniers. On a eu un mauvais passage en début de troisième quart temps, et quand on n’a pas été sérieux, contre leur défense on a été à chaque fois rappelé à l’ordre. Mais on a fait 23 passes, eux 12… Et on leur a bien fermé la raquette. Je sais à quel point tu peux déjouer contre eux et là, ils sont sérieux, organisés, et on a été dans la bonne attitude. L’entrée de Paul Lacombe nous a stabilisés et ensuite, il y a eu beaucoup d’attaques construites. On termine la phase aller avec 11 victoires et avec la défaite du Mans hier, deux matches d’avance sur le huitième, on est bien placé. Mais notre calendrier à venir avec les déplacements à Villeurbanne, Gravelines et Monaco, est compliqué. De plus, l’objectif européen est dans toutes les têtes et il faut qu’il le soit ». Le coach a aussi apprécié les performances de son secteur intérieur, Romain Duport en tête : « J’y associerai Bangaly Fofana et même Matt Howard car tous les intérieurs ont eu beaucoup d’apport. Romain avait déjà fait un grand match à Gran Canaria. Notre secteur intérieur a été performant, alors qu’il y avait un client en face. Ce sont eux qui ont fait notre évaluation alors que la défense de Dijon ne s’y prêtait pas (NDLR : 58 sur 99) ».

Laurent Legname n’était pas trop déçu de la prestation de ses hommes : « Les joueurs ont fait un match valeureux, avec l’agressivité qui fait notre force et on s’est mis à leur niveau dans ce domaine en les mettant en difficultés sur certaines situations. En revanche, offensivement, on s’est créé beaucoup de shoots ouverts qu’on n’a pas mis. Et en revenant à 7 points en début de dernière période, on a manqué plusieurs contre-attaques en manquant de tête. Quand on laisse passer les occasions contre ces équipes-là, on est puni. 17 points d’écart, c’est sévère, 8 ou 10 points auraient mieux reflété le match. Avec un nouveau staff, une équipe changée à 90% et toujours la 14e masse salariale, un match perdu par pénalité, la qualification pour la Leaders Cup constituait une grosse cote en début de saison. Je suis donc très content de cette performance, qui récompense les joueurs mais aussi tout le club ».

Marc Judith avait la même explication que son coach : « Chez nous, c’est la défense qui prime. Ce soir on a laisse trop de tirs faciles. Et défensivement on n’a pas fini les actions qui se présentaient. Ils ont eu plus de réussite que nous en étant plus structurés. Il faudra que nous soyons plus réguliers offensivement. On a lâché en fin de match, pour la deuxième fois de suite (NDLR : Dijon avait craqué il y a une semaine contre Chalon), et ce n’est pas très professionnel. Il va falloir rectifier le tir. La Leaders Cup, c’est une belle récompense d’autant qu’on nous a enlevé une victoire sur tapis vert (*) ».

(*) La LNB a sanctionné la JDA Dijon pour irrégularités dans la déclaration des comptes.