Basket
bandeau_site_promo_livre.jpg
bandeau_site_promo_livre.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
SIG_Jerusalem_2_Romain Duport/Fisheret Janning
Actualités Romain Duport : « Ils auront à cœur de nous battre »

Romain Duport : « Ils auront à cœur de nous battre »

Invaincue à l’issue des matches aller, la SIG débute sa phase retour du Last 32 par un déplacement à Jérusalem. Si les hommes de Vincent Collet l'ont emporté la semaine dernière, ils avaient pu aussi se rendre compte que le club israélien valait mieux que sa dernière place. Obligé de vaincre sous peine d’élimination, Jérusalem accueillera la SIG avec le couteau entre les dents. A 48h de ce match, Romain Duport évoque le choc à venir.

Franklin Tellier : Avant tout, un petit mot sur ton début de saison…
Romain Duport: Pas terrible… La première partie de saison je n’ai pas beaucoup joué donc j’ai mis du temps à retrouver des sensations. Mais depuis la trêve je rejoue, j’ai des responsabilités et je retrouve petit à petit mon niveau. Je progresse des deux côtés du terrain, c’est ce qu’il faut... Mais il y a encore du boulot.

F.T : L’équipe est à 3/0. Quel bilan fais-tu des matches aller ?
R.D : Les trois ont été difficiles à gagner… Surtout le dernier. Car, jusqu’à la dernière seconde on n’avait pas la victoire de notre côté. C’est comme tous les matches, il faut batailler. Même chez nous on a vu que c’était comme ça. Heureusement que l’on est à 3/0 car, maintenant, nous avons deux déplacements difficiles et il va falloir en gagner un sur les deux. Car Gran Canaria est une grande équipe et on sait qu’ils peuvent nous battre chez nous. Donc, si on peut revenir de Jérusalem avec une quatrième victoire ce serait une bonne chose avant d'accueillir les Espagnols.

SIG_Jerusalem_Romain Duport

Romain Duport retrouve petit à petit son niveau...

F.T: Une semaine après avoir battu Jérusalem vous les rejouez. Quelles leçons avez-vous tiré du premier match?
R.D: On n’a pas du tout joué notre jeu en première mi-temps. On les a laissé faire ce qu’ils voulaient. Ils nous ont ralentis en jouant en marchant. On n’avait pas de rythme en défense. À la pause, on était énervé. On n’avait pas appliqué ce qu’on voulait faire, ni mis la même intensité que lors des matches précédents à la maison. Ce qui a fait la différence c’est qu’on a retrouvé tout ça en seconde mi-temps… mais même avec ça ils ont failli nous battre car ils ont des joueurs très talentueux.

F.T: Vous avez eu une semaine pour préparer ce match retour. C’est quelque chose de nouveau pour l’équipe. Qu’est-ce que cela change dans l’approche du match ?
R.D: J’aurai préféré jouer un match pour rester dans le rythme. Deux jours de repos, pour moi, ça fait beaucoup… Mais pour d’autres, ça leur fait du bien. Moi j’ai besoin de rester dans le rythme pour continuer à progresser. Il y a du pour et du contre, mais c’était sûrement le dernier week-end avant les grandes vacances, donc on prend… Mais j’espère que ça ne va pas nous perturber.

F.T: Quelles seront les clefs de ce match ?
R.D: Ils auront à cœur de nous battre. Chez nous, ils auraient pu faire le hold-up à la fin et ils vont se dire qu’en jouant comme en première mi-temps et dans les dernières minutes, ils pourront nous battre. Ce sera à nous de nous appuyer sur ce troisième quart-temps qui nous a vraiment relancés. Il faut que l’on joue notre jeu et ne pas les laisser imposer leur faux rythme. Sinon, après, on ne court pas, les shoots sont courts, on ne fait pas de contre-attaque… Ce n’est pas nous. Il faudra aussi défendre très dur et faire des efforts aux rebonds et on aura déjà une bonne base pour gagner.

Interview réalisée par Franklin Tellier

PROGRAMME DE LA QUATRIÈME JOURNÉE

programme J4 last32 Eurocup