Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG-RealMadrid_louis-campbell
Actualités Un premier test relevé

Un premier test relevé

C’est aux Canaries que la SIG entame ce mercredi (19h30 en direct sur Alsace20) son parcours en Eurocup, chez le favori de la poule, Las Palmas. Un gros morceau d’emblée qu’il faudra aborder avec beaucoup de conviction pour, au moins, limiter la casse.

Les déplacements européens de la SIG ne sont décidément pas une sinécure cette saison. Non contents d’avoir les voyages les plus longs possibles dans son groupe du Last32 (près de 18 000 km prévus), les basketteurs strasbourgeois ont été victimes lundi soir, lors de l’aller vers Las Palmas, du retard conséquent de l’avion d’Ibéria de Strasbourg vers Madrid. Ils ont ainsi atterri dans la capitale ibérique quand leur vol pour les Canaries était déjà parti depuis 40 minutes ! Résultat : une nuit improvisée à l’aéroport de Madrid et un voyage vers le Grand Sud décalé au lendemain. De quoi retarder aussi la séance d’entraînement prévue par Vincent Collet, finalement repoussée en soirée dans l’arène canarienne. « Heureusement, nous avions anticipé en partant l’avant-veille du match ! » s’est exclamé le coach.

Un danger… collectif
brad-newley-herbalife-gran-canaria-las-palmas-ec15-photo-gran-canaria

Brad Newley, l'Australien, joueur à tout faire.

Ce mercredi soir, elle entrera dans le vif du sujet, comme elle l’avait fait il y a deux ans à l’ALBA Berlin, après l’élimination en Euroleague. Un match un peu similaire chez le favori, particulièrement bien armé. « C’est une équipe consistante, qui joue avec beaucoup d’intensité, de la variété défensive et des prises de risques », indique Collet qui a visionné nombre de rencontres dont les deux victoires espagnoles contre Le Mans lors de la première phase. « Il y a des similitudes avec la façon de jouer de Fenerbahçe, car ils occupent bien les espaces et il faudra qu’on soit aussi bon que face à l’équipe turque ». Autour de l’excellent meneur canadien, rookie de Gonzaga, Kevin Pangos, de l’Australien Brad Newley et du Finlandais Sasu Salin, tous deux vus au Rhenus l’été avec leur équipe nationale contre les Bleus de… Collet, avec le très solide Sénégalais Savané, « un faux Pietrus » dixit le coach, le Domini

kevin-pangos-herbalife-gran-canaria-las-palmas-ec15-photo-gran-canaria

Kevin Pangos, un rookie talentueux à la mène des Canariens.

cain Baez au pivot, « un tank », Aguilar et le géant slovène Omic t(2,16m et des kilos), Gran Canaria est équipé. D’autant que les doublures, le Lituanien Galdakis (2,18m), le meneur vétéran Oliver ou l’Américain Seeley, ne doivent rien à personne.

Pourtant, bien plus que les individualités de ce calibre du championnat espagnol, Vincent Collet redoute le collectif marqué par la patte d’Aito Garcia Reneses, une légende du basket ibérique. Quelques chiffres des 10 matches d’Eurocup de Gran Canaria parlent d’eux-mêmes : 68,2 d’évaluation moyenne laissés à l’adversaire, la 3e performance des 32 équipes derrière… Bilbao et Valence. De quoi situer les forces du basket espagnol sur la scène continentale. Les choses se corsent même sérieusement à domicile où l’adversaire de Gran Canaria est cantonné à 56,8 d’évaluation collective. Alors que les 94,1 d’évaluation moyenne d’Herbalife (7e) deviennent 103,6 lorsqu’ils évoluent chez eux! Avec 12,1 passes autorisées, et un rebond parfaitement maîtrisé, c’est l’équipe la moins permissive également de toute l’Eurocup. Alors, qu’elle soit 6e attaque seulement (83,9pts marqués) et 8e défense (75,2 encaissés) importe peu. Rien ne sera facile sur l’île de Gran Canaria !

Un petit espoir
SIG_SLUCNancy_Kyle Weems

Le regain de forme de Weems sera précieux à Gran Canaria.

Pourtant, en championnat espagnol, l’équipe locale affichait un joli bilan et une 5e place prometteuse derrière les caïds (Valence, Barça, Real) avant de céder deux fois de suite, à Andorre, après prolongation, et surtout à Fuenlabrada ce dimanche (92-72). « Nous avons très mal défendu, a souligné Kevin Pangos. Il faudra être beaucoup plus dur contre Strasbourg qui a de très bons joueurs comme Beaubois ou Howard ». Encore à hauteur à la pause (41-41), les Canariens ont subi une déroute dans la banlieue madrilène (30-14 dans le dernier quart temps) et payé au prix fort un faible 9 sur 32 à 3 pts malgré le joli 5/10 de son meneur canadien.

« C’est une nouvelle aventure, poursuit Collet. Et c’est une chance de commencer à l’extérieur après notre petit break, qui devrait nous avoir redonné de la fraîcheur. J’ai retrouvé un groupe enthousiaste, même si la maladie de Paul Lacombe et la blessure au pied de Matt Howard, qui seront toutefois opérationnels, nous ont un peu contrariés ».

Reste à savoir comment la SIG va retrouver le rythme alors que son adversaire du jour ne s’est pas arrêté pendant les fêtes. Dans une Espagne qui fêtera l’Epiphanie bien plus que Noël ce mercredi – en raison du jour férié le match aura lieu à 18h30 locales –, les Strasbourgeois pourraient s’offrir un cadeau de rois…

Jean-Claude Frey

GRAN CANARIA - SIG EN CHIFFRES

Infographie_Gran Canaria-SIG_Le match en statistiques