Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Conference de presse SIG
Actualités Un projet de Rhenus plus grand via la privatisation

Un projet de Rhenus plus grand via la privatisation

L’ambition de devenir un club de référence au plan européen passe nécessairement par le développement de ses ressources. Dans ce cadre, Martial Bellon a présenté ce matin au nom de la SIG un projet innovant qui propose à ses actionnaires majoritaires (Ville de Strasbourg, Eurométropole, Ville d’Illkirch) de privatiser le club et passer d’un Rhenus Sport de 6 200 places à une Arena moderne d’une jauge comprise entre 8 000 et 10 000 places dotée d’une offre d’espaces à destination des entreprises considérablement renforcée.

Ce projet Arena présente l’originalité d’être intégralement porté par la SIG avec un financement privé à hauteur de 20 à 25 M€ HT. Le Maire de Strasbourg, M. Roland Ries, a d’ailleurs salué cette orientation : « En règle générale, les clubs s’adressent aux collectivités locales pour le financement.  L’orientation prise par Martial Bellon est d’essayer de porter ce projet sans concours financier des collectivités. » Tout comme M. Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole, qui y voit : « une opération extrêmement originale et novatrice sur le plan des territoires, à échelle nationale en tous cas ».

Image11L’investissement financier du club passe nécessairement par l’arrivée d’un Namer – nom de la société associé au nom de l’Arena. Avec son équipe, Martial Bellon se donne jusqu’à la fin de l’été pour trouver les partenaires indispensables pour donner vie à ce projet de dimension européenne : « Si nous ne trouvons pas de financeurs nous n’agrandirons pas le Rhenus. Mais ma conviction c’est que nous allons le trouver  ».

Ce projet doit être un élément déclencheur permettant à la SIG d’atteindre une nouvelle dimension, c’est-à-dire un budget de 10 M€ en 2020. Martial Bellon rappelle aussi  que ce projet est un projet collectif qui permettra de faire rayonner le territoire. « Ce qui est proposé aujourd’hui, c’est un projet pour le territoire, dans la mesure où il est proposé de le faire à un endroit où la collectivité a un vaste projet des deux côtés, l’Ile aux Sports et le quartier d’affaires Wacken-Europe. Notre idée est que l’Arena soit un lieu de vie entre ces deux espaces ». Et le président de la SIG d’ajouter : « Nous sommes axés sur un équipement qui servira au monde économique en plus de notre public ».

Rhenus avant apres