Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_Monaco_Leaders cup_Matt Howard
Actualités Collet : « Une mauvaise soirée »

Collet : « Une mauvaise soirée »

Matt Howard, qui tente de contrôler Jonathan Aka, s'est blessé à la cheville. Coup dur...

Sévèrement battue par Monaco (82-65), la SIG a perdu plus qu’un match… Car elle sera privée de Paul Lacombe contre Oldenbourg et peut-être de Matt Howard. Ce que Vincent Collet et Martial Bellon pouvaient redouter s’est hélas produit…

Vincent Collet était déçu que « [son] équipe n’ait pas montré ses valeurs. J’avais parlé dans les vestiaires de la capacité de Monaco à jouer 24 secondes. Il fallait défendre sur la longueur de la possession. On a vu ensuite le mauvais côté de Strasbourg, qui a voulu rattraper par trop de précipitation les erreurs défensives. La deuxième mi-temps m’a rasséréné jusqu’à la 36e minute. On a eu deux ou trois ballons pour revenir à moins de cinq points. Après, la fin de match n’avait plus d’importance. Le pire ce sont les deux blessés. Paul Lacombe ne pourra pas jouer mercredi et on a un petit espoir pour Matt Howard. Si les deux seront absents, c’aura été vraiment une mauvaise soirée… »

Monaco-SIG : les réactions

Les réactions de Jérémy Leloup et Rodrigue Beaubois après l'élimination de la #LeadersCup

Posté par SIG Strasbourg sur samedi 20 février 2016

Romain Duport (12 points, 5 rebonds, 15 d’évaluation) regrettait que la SIG « n’ait pas joué la première mi-temps où on a encaissé trop de points. Ils ont été patients en attaque, ils ont pris des rebonds et on n’a pas su passer sous la barre des cinq points. Avec tous les efforts qu’on avait fait pour revenir, on n’avait plus d’énergie. Tout le monde était déterminé à défendre ce titre et personne, je pense, ne voulait se préserver. On avait une belle opportunité et c’était un beau challenge de pouvoir jouer Chalon demain, l’équipe en forme du moment ».

En face, Zvezdan Mitrovic était particulièrement content de sa défense. « On a joué de façon très concentrée, avec un minimum d’erreurs, et on a dominé le rebond (NDLR : 41 à 26). C’était essentiel pour la victoire. Chalon est exceptionnel en ce moment, en particulier en attaque. On se connaît bien mais on sait qu’ils peuvent mettre des tirs à trois points de partout ! Alors savoir si on va pouvoir les arrêter… On fera le maximum et on reste les outsiders ».

Amara Sy estimait que « contrairement à d’autres équipes, et notamment Strasbourg, on est arrivé ici sans pression. Cela dit, on n’a encore rien fait. Le plus dur ce sera demain avec la finale. On a déjà joué Chalon plusieurs fois cette saison et ça ne s’est pas bien passé ! (NDLR : nette victoire à domicile mais cuisante défaite il y a deux semaines en Bourgogne). Jusqu’ici, on n’avait jamais joué deux matches dans un aussi court délai et on l’a bien négocié. Ouattara me surprend tous les jours et ce soir, on lui doit beaucoup. Il a montré des qualités physiques, techniques et surtout mentales ».