Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Chalon
Actualités L’ASVEL, Chalon et Monaco en demies

L’ASVEL, Chalon et Monaco en demies

John Roberson et Chalon ont créé a surprise en sortant Le Mans (Photo LNB)

En attendant le choc entre Gravelines et la SIG, dernier des quatre quarts de la Leaders Cup 2016 à Disneyland Paris, les trois premières rencontres ont désigné les trois premiers demi-finalistes. L’ASVEL, victorieuse de Dijon (76-69), Chalon, vainqueur du Mans (76-87) et Monaco qui a coiffé Nanterre (70-68) sont encore en course…

L’ASVEL reprend confiance

Avant de jouer une partie de sa saison mardi à Anvers dans un match retour de FIBA Cup périlleux, l’ASVEL voulait surtout soigner… sa tête après cinq défaites de suite. Bien partis (22-15, 10e’), les Lyonnais encaissaient un sévère 3-19 (25-34) par un 0-13 (22-28) pour se retrouver menés 31-34 à la pause.

Mais peu à peu, Meacham (19 pts), Jean-Charles (11 rbds) et Lighty imposaient leur puissance à des Dijonnais tout de même limités (59-51, 30e’) avant de dérouler dans la dernière période.

LYON-VILLEURBANNE – DIJON 76-69

Chalon, l’épouvantail

Face à la solide défense mancelle, on se demandait si l’Élan Chalon allait continuer sur sa lancée infernale. A la peine pendant une mi-temps, malgré la performance de Booker (38-32 pour le MSB) et cantonnée à un petit 3 sur 9 à trois points, l’équipe de Jean-Denys Choulet allait se déchaîner dans le 3e quart (6 sur 7 derrière l’arc !), lancée par Hazell, Roberson et Evtimov. Mais les Manceaux contrôlaient le tempo jusqu’à 69-67 (32e’) avant de subir la « folie » bourguignonne. Hazell dégainait d’abord, puis Booker enfonçait le clou avant deux flèches d’Evtimov et la première de Kalinovski. Résultat : un 0-14 assassin qui pliait le match (69-81, 37e’)… Avec 55 points marqués en seconde période et un énorme 10 sur 14 à trois points, Chalon avait fait… du Chalon !

LE MANS – CHALON 79-87

Monaco d’un souffle

Nanterre avait fait une bonne entame (7-12, 5e’) avant de subir la puissance au rebond de Uter, Ouattara ou Aka et encaisser un 19-0 à cheval sur les deux premières périodes : 26-12 (12e’). Hugo Invernizzi stoppait la mauvaise série après 7’30’’ de disette mais Nanterre courra longtemps après le score. La JSF se rapprochait à la mi-temps (40-32) puis davantage encore dans le 3e quart (57-54) avant de passer en tête à 3’38’’ de la fin : 65-66. Mais Uter aux lancers-francs et un excellent Cooper exploitait la maladresse des Nantérriens aux lancers-francs (20 sur 29) : 70-68.

MONACO – NANTERRE 70-68