Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Chalon
Actualités L’ASVEL, Chalon et Monaco en demies

L’ASVEL, Chalon et Monaco en demies

John Roberson et Chalon ont créé a surprise en sortant Le Mans (Photo LNB)

En attendant le choc entre Gravelines et la SIG, dernier des quatre quarts de la Leaders Cup 2016 à Disneyland Paris, les trois premières rencontres ont désigné les trois premiers demi-finalistes. L’ASVEL, victorieuse de Dijon (76-69), Chalon, vainqueur du Mans (76-87) et Monaco qui a coiffé Nanterre (70-68) sont encore en course…

L’ASVEL reprend confiance

Avant de jouer une partie de sa saison mardi à Anvers dans un match retour de FIBA Cup périlleux, l’ASVEL voulait surtout soigner… sa tête après cinq défaites de suite. Bien partis (22-15, 10e’), les Lyonnais encaissaient un sévère 3-19 (25-34) par un 0-13 (22-28) pour se retrouver menés 31-34 à la pause.

Mais peu à peu, Meacham (19 pts), Jean-Charles (11 rbds) et Lighty imposaient leur puissance à des Dijonnais tout de même limités (59-51, 30e’) avant de dérouler dans la dernière période.

LYON-VILLEURBANNE – DIJON 76-69

Chalon, l’épouvantail

Face à la solide défense mancelle, on se demandait si l’Élan Chalon allait continuer sur sa lancée infernale. A la peine pendant une mi-temps, malgré la performance de Booker (38-32 pour le MSB) et cantonnée à un petit 3 sur 9 à trois points, l’équipe de Jean-Denys Choulet allait se déchaîner dans le 3e quart (6 sur 7 derrière l’arc !), lancée par Hazell, Roberson et Evtimov. Mais les Manceaux contrôlaient le tempo jusqu’à 69-67 (32e’) avant de subir la « folie » bourguignonne. Hazell dégainait d’abord, puis Booker enfonçait le clou avant deux flèches d’Evtimov et la première de Kalinovski. Résultat : un 0-14 assassin qui pliait le match (69-81, 37e’)… Avec 55 points marqués en seconde période et un énorme 10 sur 14 à trois points, Chalon avait fait… du Chalon !

LE MANS – CHALON 79-87

Monaco d’un souffle

Nanterre avait fait une bonne entame (7-12, 5e’) avant de subir la puissance au rebond de Uter, Ouattara ou Aka et encaisser un 19-0 à cheval sur les deux premières périodes : 26-12 (12e’). Hugo Invernizzi stoppait la mauvaise série après 7’30’’ de disette mais Nanterre courra longtemps après le score. La JSF se rapprochait à la mi-temps (40-32) puis davantage encore dans le 3e quart (57-54) avant de passer en tête à 3’38’’ de la fin : 65-66. Mais Uter aux lancers-francs et un excellent Cooper exploitait la maladresse des Nantérriens aux lancers-francs (20 sur 29) : 70-68.

MONACO – NANTERRE 70-68