Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG-Saratov_Mardy Collins
Actualités Mardy Collins : « Finir le Last 32 invaincus à domicile »

Mardy Collins : « Finir le Last 32 invaincus à domicile »

Déjà qualifiés à deux journées de la fin du Last 32, les SIGmen accueillent Gran Canaria, leur dauphin au classement. Plus que le prestige, une victoire assurerait définitivement la première place du groupe H à la SIG. A 48h de ce match contre le finaliste de la dernière Eurocup, Mardy Collins se confie sur la saison et confirme que le but de l’équipe est de gagner et ainsi conserver son invincibilité dans la compétition.

Franklin Tellier : Après un début de saison difficile, tu sembles retrouver petit à petit ton niveau depuis un mois…
Mardy Collins : Le principal c’est la santé et le physique. Durant la pré-saison tout allait bien. Je me sentais de mieux en mieux au fil de la préparation. Physiquement ça allait, je m’entraînais bien et je jouais bien. Mais deux jours avant la reprise je me suis blessé aux adducteurs… Et je me suis refais mal juste avant de jouer contre Belgrade. Donc j’ai eu plusieurs blessures qui m’ont gêné en début de saison. Je ne pouvais pas vraiment bien bouger. En plus, quand je suis venu ici je savais que l’équipe venait de jouer trois finales de suite. Il y avait une grosse attente et donc j’ai essayé de m’intégrer au mieux. La clef c’est d’être agressif dès le début mais quand tu t’intègres ce n’est pas toujours facile. Mais ça va de mieux en mieux. Le coach et moi avons eu une longue conversation il y a quelques semaines. On aurait peut être dû parler plus tôt, mais il m’a bien fait comprendre qu’il fallait que j’augmente encore mon niveau d’agressivité et que je devais jouer encore plus dur…

F.T : Quelle est ton opinion sur la saison d’Eurocup ?
M.C : Je pense que nous avons de bonnes chances en Eurocup. Nos matches en Euroleague, contre des adversaires qui visent plus que le top 16, nous ont bien préparés pour l’Eurocup. Jouer chaque semaine des matches difficiles et intenses nous a apporté une vraie expérience pour la suite de la saison et les gros matches qui nous attendent… Et notamment à l’extérieur. On le voit en ce moment en ProA et en Eurocup. L’équipe a progressé et progresse encore.

SIG_Jerusalem_Mardy Collins

Mardy Collins est en forme durant ce Last 32 d'Eurocup

F.T : Parlons de Gran Canaria. L’équipe avait été très solide lors du match aller durant lequel tu avais été le MVP. Quels souvenirs gardes-tu de l’adversaire ?
M.C :
Je pense qu’il faut oublier le premier match. La vérité d’un match n’est jamais celle du suivant. On était vraiment bien préparé pour le match aller. Le coach nous avait montré beaucoup de vidéos et nous étions vraiment très bien préparés. En plus on revenait à peine de la pause de Noël, nous étions frais et surtout motivés pour aller chercher cette première victoire à l’extérieur. Mais le match de mercredi sera forcément différent. Ils viendront ici avec l’envie d’effacer la défaite du match aller. Mais nous préparons ce match sérieusement et nous serons prêts.

F.T : Justement, les deux équipes sont déjà qualifiées mais l’enjeu est la première place du groupe. Comment abordez-vous ce match ?
M.C : Notre but est de finir premier. Nous allons jouer dur car notre seul objectif est de gagner ce match ! Bien sûr, si nous perdons nous serions quand même qualifiés mais nous ne pensons pas à ça. Comme le coach m’a dit il y a quelques semaines, qu’on gagne ou qu’on perdre, il faut continuer à jouer dur et à progresser pour la suite. Si on gagne c’est bien, si on perd c’est dommage mais il faudra en tirer les leçons pour la suite. Mais une nouvelle fois, je le répète, le but est de gagner ce match et de finir premier.

F.T : Quelles seront les clefs de ce match ?
M.C : Je pense que ce sera une combinaison entre l’énergie et la défense. On le voit depuis une dizaine de matches, nous mettons plus d’énergie en défense. Nous sommes vraiment mieux et surtout nous défendons en équipe. Nous devons continuer dans cette voie. En attaque la balle circule beaucoup mieux aussi. Plus nous jouerons en équipe, comme nous le montrons en ce moment, et plus nous aurons de chances de gagner des matches. Et surtout, peu importe l’adversaire que l’on aura en huitième de finale, ce match contre Gran Canaria est un bon test pour la suite. C’est important de finir ce Last 32 en étant invaincus à domicile.

Interview réalisée par Franklin Tellier

LE PROGRAMME

programme & classement J5 Eurocup