Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
SIG_Vincent Collet_0001
Actualités Vincent Collet : « On a été impatient »

Vincent Collet : « On a été impatient »

A l’issue d’un match longtemps serré, que la SIG a finalement perdu de 11 points (68-79), la conférence de presse a beaucoup tourné autour de la dernière balle que les Strasbourgeois n’ont pas jouée.

Vincent Collet n’y est pas allé par quatre chemins pour expliquer : « Tant qu’on a pu gagner, nous étions mobilisés pour le faire, parce qu’on voulait cette première place, à coup sûr. Quand on a vu, dans les 30 dernières secondes, qu’on ne pouvait plus gagner et qu’on savait contre qui on jouerait… Cela dit, il n’y a de toute façon que des équipes fortes à ce stade. Oldenbourg est solide, puisqu’il a battu Limoges. Dommage que nous n’ayons pas été meilleurs avant les dernières minutes. On a été impatient, moins lucide qu’eux. On est allé s’enferrer alors qu’ils ont parfaitement protégé leur cercle. On a percuté mais avec beaucoup de déchets. On s’est longtemps accroché, on les a longtemps gêné, mais on a raté beaucoup de paniers près du cercle, souvent en raison de leur rideau défensif. Et comme ils ont été beaucoup plus adroits à trois points, l’écart est abyssal… »

Le coach alsacien ne cachait pas que la situation resterait sans doute figée dans le groupe après la dernière journée même si, mathématiquement, il reste une hypothèse pour finir à la première place : « On sait qui est notre adversaire et c’est bien qu’on puisse anticiper parce que dans la semaine qui précède on sera davantage préoccupé par la Leaders Cup ».

Auparavant, Jérémy Leloup ne s’était pas caché du choix fait par son équipe : « On connaissait les résultats des autres matches et c’était peut-être mieux de perdre pour avoir Oldenbourg en huitièmes. C’est une stratégie… On a fait attention au point average jusqu’à la dernière minute. Ça fait partie du jeu. Ça s’est vu déjà lors de championnats d’Europe. On a essayé de gagner, mais à la fin, c’était de la stratégie et on l’assume. Ce soir, les défenses ont été à la hauteur. Gran Canaria a été revanchard par rapport au premier match. Ils ont été agressifs et ont mis leurs shoots. On a répondu présent et c’est dommage qu’il y ait eu cet écart final de 10 points ».

Aitò Garcia Reneses : « L’important, c’est de gagner… l’Eurocup »

Aitò Garcia Reneses, le coach espagnol, lui aussi interrogé sur la dernière possession strasbourgeoise, non jouée, ne cachait pas ses sentiments : « Ce n’est pas mon problème. Mon souci c’est de gagner chaque match. Si je dois perdre parce que ce serait mieux de rencontrer une autre équipe, ce n’est pas mon style. L’important, c’est de gagner l’Eurocup et pour nous, c’est très, très difficile. Pendant le match, les deux équipes ont voulu gagner le match et nous sommes heureux qu’il ait basculé en notre faveur. La SIG avait fait un match fantastique à l’aller en mettant des paniers incroyables et ce soir on a été meilleurs, tactiquement, en défense, notamment sur Collins. Newley a mieux défendu sur lui. Et on a mieux joué aussi en attaque. Nous allons probablement terminer premiers de cette poule, c’était notre objectif et c’est formidable pour nous ».