Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
trente flag
Actualités Pleins feux sur Trente

Pleins feux sur Trente

A peine qualifiée après avoir passé l’étape Novgorod, la SIG disputera sa demi-finale aller d'Eurocup mardi prochain. Face à l’équipe surprise de ce dernier carré, les SIGmen devront être sérieux pour espérer approcher d'un peu plus près leur rêve de finale européenne… Mais avant de se projeter, chacun doit se concentrer sur les Italiens de Trente. A 48h du coup d’envoi, présentation de l’adversaire.

L’HISTOIRE

Le club de Trente a été fondé en 1995. Situé au nord de l’Italie, dans la vallée de l'Adige, la petite ville de 117 000 habitants est plus connue pour son équipe de volley-ball, multiple championne d’Europe. Mais depuis deux ans, le basket y creuse sa place petit à petit. Promu en 3ème division en 2000 puis en 2ème division en 2005 ‘‘Aquila Basket Trento’’ accède une première fois à la série A en 2009. Après avoir fait l’ascenseur, les noirs et blancs ont fait leur retour dans l’élite la saison dernière. Portée par le dunkeur fou Tony Mitchell, qui sera élu MVP de Lega A, Trente bouclait la saison à la quatrième place, avant d’être éliminé dès les quarts de finale de playoffs par le futur champion, Sassari. Qu’importe, Trente se voyait offrir un ticket pour participer cette saison à la première coupe d‘Europe de son histoire… Et met un point d’honneur à y faire bonne figure. Deuxième de sa poule au premier tour (7V/3D) en battant deux fois Nanterre, puis premier du groupe G au last 32 (4V/2D), les Italiens ont éliminé Saragosse en huitième puis Milan en quart de finale. Un nouvel adversaire à prendre très au sérieux…

TRENTE CETTE SAISON

julian-wright-dolomiti-energia-trento-ec15-photo-dolomiti-energia-trento

Julian Wright sera l'homme à canaliser en priorité.

Au delà du cinq majeur, l’équipe du coach Maurizio Buscaglia s’organise autour de cinq joueurs d’impact majeur. A leur tête,  l’intérieur Julian Wright est un élément indéboulonnable. Ce poste 5/4 passé par la NBA (246 matches) est un athlète explosif, mobile, fort rebondeur et est l’option numéro une en attaque. Même s’il apprécie s’écarter et tenter sa chance à trois points ce n’est pas là qu’il est réellement dangereux mais bel est bien dans la peinture où il est dominant. Son point faible se situe sur la ligne des lancers-francs où il y est peu à l’aise avec un triste 52% de réussite (35/67). A noter qu’il a déjà affronté Mardy Collins à de nombreuses reprises : en NBA et en Israël mais aussi Rodrigue Beaubois lorsqu’il jouait à Dallas. La deuxième pièce maîtresse de cette équipe est son compère dans la peinture, le poste 4/3 Davide Pascolo. Le jeune Italien de 25 ans, double All star de Lega A (2014 et 2015), est le joueur le plus utilisé par le coach. Très important dans le jeu sans ballon, il est très mobile. Il est capable de prendre des tirs ouverts derrière l’arc mais aussi d’être très efficace dans le jeu en pénétration. Meilleur marqueur (14,8pts) et rebondeur (5,7rbs) de l’équipe en Eurocup, il sera un élément à tenir pour enrayer la machine italienne. A l’extérieur, l’Américain Trent Locket occupe le poste 3. Après une saison en D-League, il est arrivé en Europe l’année dernière en Allemagne, à Braunschweig. Pour sa première saison en coupe d’Europe, il montre qu'il est complet, polyvalent et qu'il n’a pas peur de se mêler à la bataille du rebond. Catalogué comme shooter, il est malgré tout souvent sur courant alternatif à trois points. Autre joueur, qui lui a été très en vue contre Milan, désigné MVP des matches retour des quarts de finale : Dominique Sutton. Champion de D-league la saison dernière, il sort d’un énorme match (20pts, 8rbs, 7pds et 34 d’évaluation) mais n’évolue pas à ce niveau le reste du temps. Quoi qu’il en soit, il profite de son puissant physique (1,96m et 96kg) pour être un très fort défenseur et excellent rebondeur… à défaut d’être un scoreur régulier. Le dernier élément du cinq majeur est le plus ancien du club : le meneur italo-argentin Andrés Forray. Meneur discret, il est le capitaine de l’équipe. Capable de réels coups d’éclats, il distille le jeu de Trente avec justesse et est le parfait relais du coach sur le terrain. Même s’il ne tourne qu’à 7,3pts en Eurocup, il tire avec une réussite particulièrement intéressante et devra être canalisé par Louis Campbell.

giuseppe Poeta

Giuseppe Poeta apporte toute son expérience en sortie de banc...

En back-up de ces cinq-là, nous trouvons en premier lieu sur le banc, l’expérimenté meneur italien Giuseppe Poeta. Plus gestionnaire que Forray, l’ancien international n’est pas la menace numéro une en attaque même s’il sort de deux gros matches face à Milan. Le combo Jamarr Sanders est incertain pour le match aller car légèrement blessé. Mais c’est lui aussi un joueur complet qui noircit la feuille de match. Joueur athlétique, il profite souvent de son avantage physique pour faire la différence et tire autant à deux qu’à trois points. Il ne faut pas non plus oublier deux purs produits du basket italien ; le pivot Filippo Baldi Rossi (ndlr : incertain lui aussi pour le match aller), longiligne, bon rebondeur et pouvant s’écarter, et le jeune arrière shooteur Diego Flaccadori (20ans) qui est un taulier des équipes nationales de jeunes. Le premier est très efficace sur les courtes séquences où il est sollicité (9,1 d’évaluation en 18min) et le second est un joueur d’équipe se donnant à 150% et qui n’a pas peur de tirer dès qu’il a le moindre espace libre. On le voit, cette équipe italienne est constituée de joueurs de devoir. Il ne tient qu’aux SIGmen de mettre le même sérieux que lors des tours précédents pour parvenir à dompter la surprise de ce dernier carré d’Eurocup.

Franklin Tellier