Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG_Cholet_Mardy Collins
Actualités Rouen, ballon d'essai pour Nizhny Novgorod

Rouen, ballon d'essai pour Nizhny Novgorod

Face au 17e de la ProA, la SIG qui vient d’en prendre les commandes, n’a pas grand chose à redouter (samedi 20h au Rhenus). Mais il faudra déjà être dans la bonne attitude, celle dont les Strasbourgeois auront besoin à Nizhny Novgorod, en Eurocup, mercredi. Un match qui est déjà dans toutes les têtes…

SIG_Jerusalem_Romain Duport

Romain Duport sera précieux, en l'absence de Matt Howard.

La recette paraît assez simple. Du sérieux, de l’engagement, pas de calcul, et tout se passera bien. « Le respect de l’adversaire, c’est le premier pas vers la victoire », dit Collet. Avant d’ajouter : « Respecter l’adversaire et nous respecter nous-mêmes ». C’est à ce prix qu’elle fera ce que tout le monde, et en particulier un Rhenus plein, attendra d’eux : gagner. « Il faut prendre ce match avec le même sérieux qu’à Cholet où nous étions déjà en mode ‘’Oldenbourg’’. Avoir la bonne attitude. Là, c’est le quart de finale aller d’Eurocup qui est déjà dans toutes les têtes, c’est évident, mais pour gagner, le meilleur moyen c’est d’élever le niveau, d’avoir le bon rythme », estime le coach strasbourgeois.

Les Normands, qui n’ont gagné que deux fois (l’aller et le retour contre Le Havre) lors des 12 dernières rencontres, n’ont que cinq victoires à leur actif, en 22 rencontres. « Ils n’ont pas gagné souvent, mais ils ont battu la SIG à l’aller, se rappelle Collet. Et il faudrait éviter que cela se produise une deuxième fois ! Surtout avec ce qui nous attend derrière, un déplacement à Antibes, la venue de Chalon, Nanterre et Le Mans, trois gros morceaux à la suite… »

Faire sans Matt Howard

La SIG n’a pas bataillé pour prendre la première place, au prix de superbes performances à l’extérieur pour céder chez elle face à un mal classé, qui plus est très diminué. « Il faudra faire sans Matt (Howard) et ce sera difficile, mais malgré cela, on aura plus de joueurs qu’eux », souligne l’entraîneur de la SIG. Olivier Cortale et Kostja Mushidi complèteront l’effectif à 11, mais en face, Rouen Métropole ne disposera que de sept professionnels, après la blessure d’Abdou N’Diaye. Kerron Johnson était parti à la trêve, Chris Crawford a quitté le navire en tout début d’année et la venue du Géorgien George Tsintsadze, passé par Gravelines, n’a pas tout compensé. « Il reste tout de même Ron Lewis et Solo Diabaté à presque 14 d’évaluation moyenne, Guerschon Yabusele qui nous avait mal à l’aller à près de 13, Alain Koffi ou Jean-Michel Mipoka, de bons intérieurs, à plus de 10 ». Et Ron Lewis, 5e scoreur de ProA tire à 40% à trois points.

Sans doute pas de quoi effrayer le solide roster d’une SIG dans la bonne dynamique. Qui comptera sur Bangaly Fofana et Romain Duport, davantage sollicités après la blessure de Matt Howard, mais aussi sur un retour de la confiance chez Kyle Weems et sur la confirmation de la forme de Collins, Campbell, Beaubois, Leloup, Lacombe et même Ntilikina, de plus en plus sollicité.

Le match pourrait même servir de ballon d’essai pour tenter des stratégies utiles contre Nizhny Novgorod. « Ne pas y aller les mains en haut du guidon » conclut Collet qui aime à utiliser la métaphore cycliste. En revanche, en faire une côte d’approche avant de gravir le col de 1ère catégorie qui les attend en Russie la semaine prochaine.

Jean-Claude Frey