Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG_Rouen_Vincent Collet
Actualités Vincent Collet : « La victoire, l'essentiel »

Vincent Collet : « La victoire, l'essentiel »

La SIG s’attendait sans doute à un succès plus facile mais outre le manque d’engagement et d’agressivité en première mi-temps, elle est aussi tombée sur une équipe de Rouen peut-être diminuée, mais courageuse et sans complexe.

Vincent Collet retenait surtout « la victoire, c’est l’essentiel. Avec la défaite de Chalon et du Mans, nous avons deux points d’avance sur ce tandem mais aussi sur Monaco puisqu’on dispose du panier-average. On a consolidé notre première place même si la victoire fut poussive. Il nous a manqué de la concentration défensive car nous étions servis par une adresse au-dessus de la moyenne. Si on avait mieux défendu, l’écart aurait pu être plus conséquent. Rouen a eu un bon passage, ils étaient en confiance et le match a plus duré que ce que l’on attendait. On a été dominé au rebond, surtout avant la mi-temps et c’est ce que je crains contre Novgorod. On est déjà une équipe moyenne dans ce domaine et sans Matt, qui prend la moitié de nos rebonds, c’est encore plus flagrant. L’équipe a réagi, Fofana d’abord, puis Duport. On a corrigé le tir dans ce domaine mais on a perdu un peu plus de ballons en deuxième mi-temps. Nos pensées sont en Russie, et ce n’est pas faire affront à Rouen, mais ce sera notre objectif majeur. De plus on sera diminué et cela n’enlèvera rien à notre motivation. Mais il faut être conscient que ce sera difficile ».

Romain Duport avouait qu’il avait manqué un peu de sérieux dans le jeu alsacien : « On a fait un match correct. On les a laissés jouer et on n’a pas bien défendu en première mi-temps. Finalement, on gagne et c’est une bonne préparation pour la Coupe d’Europe. On a manqué de sérieux au début, on les a laissés bouger le ballon et dans ces cas-là, tout le monde peut nous battre. On a encore fait 27 passes, on a gagné le rebond, ce n’est pas si mal… Il y a un match important qui arrive mais on n’a fait le job qu’en deuxième mi-temps. Il faudra qu’on soit plus agressif mercredi dès le début. Matt Howard nous a manqué au rebond et en défense, c’est évident. Mais tout le monde doit se concentrer sur son job. Il faudra tenir la raquette sans lui à Nizhny Novgorod ».

Les espoirs de Rémy Valin

Rémy Valin, le coach rouennais, s’est montré à la fois déçu mais plein d’espoir : « On a lutté avec nos armes, on a fait tout ce qu’on voulait, qu’on avait prévu avec cinq pros et deux espoirs seulement. Mais après, il y a eu de la fatigue... On espère l’arrivée d’un nouveau joueur très prochainement, car ça devient compliqué. Arriver à faire ce genre de match avec l’effectif qu’on a, le courage qu’ont démontré les joueurs, ça donne de l’espoir pour le maintien. Si on joue comme ça, avec cette énergie et un peu plus de rotations, pourquoi pas ? »

Les réactions en vidéo