Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Vincent Collet
Actualités Vincent Collet: "une victoire construite ensemble"

Vincent Collet: "une victoire construite ensemble"

Heureux et soulagé d’avoir passé le cut, le coach de la SIG est apparu avec un grand sourire en conférence de presse.

Vincent Collet ne cachait pas sa joie à l’issue de cette qualification: « Dans le vestiaire, j’ai juste dit merci aux joueurs et ajouté que ça ne devait pas les empêcher de continuer. Ils ont été très respectueux des consignes. Ce qui m’a marqué, c’est l’engagement et la concentration jusqu’au bout, sans relâche, à l’image de cette entrée magnifique du petit Frank qui a fini par deux actions d’éclat. Cette volonté a été partagée tout le match par tout le monde. Bangaly vomissait cet après-midi, était prostré sur le banc dans le vestiaire, mais est sorti de sa boite à huit heures et demi. Ça traduit l’envie et l’énergie. C’est une victoire qu’on a construite ensemble et qui fait très plaisir».

Il a tenu aussi à souligner l’investissement défensif de son équipe qui a parfaitement respecté les ajustements que le coach de la SIG espérait : « On a beaucoup mieux exploité leur défense, on leur a enlevé le rythme de l’autre côté, les ajustements qu’on a fait les ont obligés à dribbler, à se perdre dans des actions de percussion dans lesquelles ils ne sont pas très à l’aise. Nos joueurs cadres ont été remarquables, Mardy a été excellent, Rodrigue a été formidable. Kyle a accepté de défendre d’abord, avant d’éteindre la lumière avec ses trois paniers. Louis a été le général de la défense ».

Mais quoiqu’il en soit, il garde les pieds sur terre et regarde déjà plus loin en sachant très bien que la prochaine étape ne sera pas un long fleuve tranquille: « A cinq minutes de la fin, je n’étais pas encore totalement rassuré. Tant que ça n’était pas fait, je n’étais pas pleinement rassuré, je ne voulais pas du scénario catastrophe. Mais on a été sérieux et continué à jouer jusqu’au bout. Il ne faut pas se regarder le nombril, mais déjà se projeter sur le prochain tour. Novgorod, c’est l’équipe qui a sorti le Maccabi. C’était au top-16 l’an passé. Tu arrives dans les huit meilleurs. Là, on a fait un petit match et un grand match. La prochaine fois, il faudra faire à nouveau un grand match et a minima un moyen bon ». A bon entendeur…

Mardy Collins_Oldenbourg-SIG

Mardy Collins a survolé ce match

De son côté Mardy Collins, auteur d'un match complet (16pts, 7pds et 23 d'évaluation) avouait qu'il se sentait de mieux en mieux au sein de l'équipe dessinée par Vincent Collet: «Je suis fier du match que notre équipe a fait, et heureux de cette qualification. Ce soir on est meilleur qu’Oldenbourg parce qu’on joue collectivement. J’ai enfin trouvé ma place dans l’équipe. Je le dois à la patience du coach, de mes coéquipiers et au travail effectué pour trouver ma place dans ce collectif. Là, j’ai trouvé mon rôle, et je peux aider l’équipe, créer pour les autres, passer, scorer. Ça me plaît!»

Franklin Tellier