Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Vincent Collet et Louis Campbell
Actualités Collet : « On ira avec cet état d’esprit à Istanbul »

Collet : « On ira avec cet état d’esprit à Istanbul »

La SIG a remporté la première manche de la finale de l’Eurocup (66-62) dans une ambiance de folie. Il faudra résister à Istanbul mais en attendant, les acteurs ont voulu goûter ce succès qui leur laisse tous les espoirs…

Vincent Collet a rapidement fait taire ceux qui voulaient parler d’une surprise, à propos de la victoire de la SIG : « On n’a pas joué pour perdre ! J’avais dit avant le match qu’ils étaient favoris mais nous espérions bien remporter le premier match, chez nous, pour les ‘’challenger’’. Ils sont les grands favoris de l’Eurocup mais nous savions aussi qu’avec une grosse défense on pouvait les perturber. Et on a réussi à le faire pendant tout le match, particulièrement bien en première mi-temps. Mais on n’a pas été bon en attaque pendant les 25 premières minutes. Heureusement, quand nous avons eu huit points de retard, on a trouvé du rythme et ça a changé le match. Je regrette évidemment les deux derniers rebonds offensifs qu’on a laissés à Lasme mais on sait combien il est fort dans ce secteur de jeu et c’est à cause de ces deux ballons échappés qu’on n’ira pas avec 6 ou 8 points d’avance à Istanbul. Quatre points d’avance, ce n’est pas rien, même s’ils restent les grands favoris. De grandes équipes comme le Bayern ou Gran Canaria n’ont pas résisté dans leur antre mais on va essayer. Croyez-moi, on va essayer ! L’état d’esprit qui nous a animés ce soir et qu’on avait déjà eu cette saison, sera avec nous en Turquie ».

Le coach a particulièrement apprécié les efforts défensifs de ses joueurs, et notamment de Rodrigue Beaubois et de Kyle Weems, pas forcément réputés pour leurs qualités de ce côté du terrain. « Leurs grands joueurs sont sortis de leur boîte en seconde mi-temps, ont mis des tirs exceptionnels, que ce soient McCollum, Micov ou Schilb et malgré cela on ne leur donne que 38 points. C’est une performance surtout après n’en avoir laissé que 24 en première mi-temps ».

Collet pouvait regretter « la fébrilité des premières minutes, les quelques lay-ups manqués lors de l’entame, puis la façon de jouer, sans rythme, face à leur défense, certes gênante, qui « switchait » beaucoup. On a trop cherché les solutions directes alors qu’il fallait choisir les solutions indirectes et là, il faut rendre grâce à Louis Campbell qui a initié le changement de mode de jeu en servant Jérémy Leloup notamment ». Dans la perspective du match retour, il estime « qu’il faudra trouver un moyen de jouer encore mieux dans la fournaise. Ça reste un terrain de basket et il faudra qu’on invente le chemin qui mène à ce trophée ».

Campbell : « On a mérité cette victoire »

Louis Campbell, héros du soir avec 16 points et 26 d’évaluation, ne voulait pas parler de déception : « On a fait ce qu’on voulait faire en défense en cherchant à les sortir de leur rythme. On voulait mettre beaucoup d’énergie et on l’a fait également, et on a gagné. C’était notre but et on a fait le job. On a fait des efforts énormes, on y a mis énormément d’énergie mais ce n’est que le premier match et je l’ai dit aux gars dans les vestiaires. Pour moi, ce match était énorme ! Les joueurs ont beaucoup travaillé pour en arriver là, on a fait des sacrifices et on a été récompensé. On n’était pas favori mais on mérite largement ce succès. Ce sera une énorme motivation pour aller à Istanbul ».

Ataman : « Strasbourg est désormais favori ! »
SIG_Galatasaray_coach

Ergin Ataman a beau gesticuler, c'est la SIG qui l'a emporté !

Le coach turc, Ergin Ataman, n’était pas vraiment content. « Mes joueurs n’ont pas été à la hauteur de cette finale. Le match a plutôt ressemblé à un match de handball en première mi-temps. Notre stratégie défensive a été couronnée de succès pour stopper Collins ou Beaubois. Mais on attaque on a été pathétique et c’est la première fois que cela nous arrive en Eurocup. On a mieux débuté la seconde mi-temps, on mettant la balle à l’intérieur, au poste bas. Mais quand on a eu des problèmes de fautes avec nos grands, j’ai dû en sortir un et Strasbourg en a profité. C’était un match étrange car Strasbourg n’a pas trouvé ses scoreurs habituels, mais Leloup, Howard puis Campbell ont assuré la marque… De même, chez nous, McCollum, MVP de l’Eurocup, ou Güler, capitaine de l’équipe nationale, ont raté leur match ».

Il a eu du mal à cacher un sourire lorsque, interrogé sur l’issue de cette finale, et sur un 50/50 pour les deux équipes, il a estimé que la donne s’était inversée : « Strasbourg a gagné et désormais c’est Strasbourg qui en est le favori. A 60/40… Il y aura 12 000 fans pour nous soutenir, les mêmes qu’au football et on dit que c’est un des publics les plus chauds d’Europe. J’espère surtout que mon équipe fera un bien meilleur match ».

Voilà la SIG prévenue…

Les réactions en vidéo