Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Matt Howard2
Actualités Matt Howard : « Je retrouve du rythme et des sensations »

Matt Howard : « Je retrouve du rythme et des sensations »

En s’imposant face à Pau-Orthez (68-62), la SIG a repris un bol d’air dans la perspective des playoffs.

Vincent Collet n’était pas mécontent du succès de son équipe : « Nous sommes encore montés d’un cran par rapport à samedi et c’était l’objectif, même si en première mi-temps on a manqué d’enthousiasme et de réussite. On a eu un bon passage en deuxième mi-temps et le 3e quart temps a été très intéressant. Mais il faudra être capable de jouer à ce niveau plus longtemps vendredi… »

Sur la bonne période de son équipe, l’entraîneur a noté « qu’[on] était bien en place défensivement, [on] a durci le ton et trouvé du rythme en attaque. On l’a malheureusement perdu au début du quatrième et je le comprends. On sait ce qui se profile. Mais c’était un jeu dangereux… »

Collet a aussi apprécié que « le retour de Matt se confirme et cela doit faire longtemps qu’on n’a pas dominé le rebond (NDLR : 38 à 26). Il a aussi mis quelques points près du cercle et donné de bons ballons à ses coéquipiers. L’adresse retrouvée de Rodrigue et Jérémy nous a fait du bien également ».

Sur la performance de l’équipe paloise, qui a tenu tête jusqu’au bout, il a reconnu « que Thompson avait été mis sous clé en première mi-temps mais Harris les a tenu dans le match en marquant 21 points sur 31. Ensuite, ils ont trouvé Thompson et Yeguete près du panier. Ils n’ont pas fait le parcours qu’on connaît par hasard… »

Matt Howard (11 points, 8 rebonds, 18 d’évaluation) était satisfaisant de sa soirée et de celle de son équipe : « C’est une victoire précieuse. On a dominé le rebond et on a fait la défense dont nous avions besoin dans le troisième quart temps. Pau n’a rien rendu facile au début, était très présent sur tous les ballons. C’est une bonne équipe. Pour nous, c’est une bonne préparation pour le match contre Galatasaray, un bon test, car ce sera aussi une équipe très athlétique. Il faudra qu’on termine mieux le match que ce soir, car nous aurions dû le plier plus tôt. Vendredi ce sera vraiment très important de ne pas rater la fin. Personnellement, j’avais vraiment besoin de ces rencontres. Deux ou trois entraînements en six semaines, vous imaginez ? Mes débuts, ma reprise, n’étaient pas bons. Mais j’ai retrouvé du rythme ce soir et j’ai aussi retrouvé des sensations. On a eu plus de vitesse et de rythme dans le 3e quart temps ce qui nous a permis de décrocher Pau. Ils ont eu quelques tirs ouverts et ils les ont manqué mais surtout, on leur a compliqué la tâche avec notre défense ».

Eric Bartecheky, le coach palois, estimait que « ce qui [nous] a fait mal c’est le 3e quart temps. Strasbourg a durci son jeu et le 27-12 de la période a plié le match. On a eu le mérite de se battre pour revenir mais il ne fallait pas avoir ce trou-là. On savait qu’ils reviendraient plus forts à la sortie des vestiaires mais entre le savoir et être capable de faire face à une grosse défense, à une attaque qui appuie plus… Et la réussite est venue de leur côté à ce moment-là aussi. Heureusement que Harris a été en réussite en première mi-temps parce que ‘’Juice’’ Thompson était handicapé par les fautes et très maladroit. Nous sommes lucides sur notre situation. Il reste quatre matches et on n’est pas sûr d’être dans les huit… Dijon a le goal-average sur nous et il faudra être attentif. On souhaite bonne chance à Strasbourg pour la finale et on est à fond derrière eux pour porter les couleurs du basket français ».