Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
coupe de France Cadets bercy3
Actualités Coupe : les cadets ont remis ça !

Coupe : les cadets ont remis ça !

Olivier Weissler, directeur du centre de formation, Abdel Loucif, le coach des cadets et son adjoint, Julien Lenne, ont le sourire (à gauche). Louis Rucklin, qui brandit le trophée, Maxime Abah, Hugo Danner, Antoine Marx, Maël Muller, Hugo Sanchez, Maxime Hmae, Brice Gobe, Théo Gauthier et Gaël Marmillod sont aux anges !

Portés par un Louis Rucklin exceptionnel (31 points, 44 d’évaluation !) les cadets de la SIG ont remporté la coupe de France U17 pour la deuxième année consécutive en battant Antibes (86-75). Cela n’était plus arrivé en France depuis 22 ans !

Rucklin

Avec 31 points et 44 d'évaluation, Louis Rucklin a porté les cadets de la SIG vers un deuxième trophée de Coupe de France U17.

Ils l’ont fait. Bien que favori, Antibes, lauréat en 2014, n’a pas résisté en deuxième mi-temps à la furia d’une équipe alsacienne solide en défense et euphorique en attaque. Un succès long à se dessiner, en raison essentiellement des 14 balles perdues dans les 20 premières minutes qui valurent 18 points à leurs adversaires !

Les deux équipes jouaient à un haut niveau, les Azuréens profitaient de leur avantage de taille pour prendre la tête (3-10, 4e’) et mener 18-22 après dix minutes. Mais petit à petit, Louis Rucklin, international U16 comme son vis-à-vis Wiscart-Goetz, donnait le tempo. Contre, passes, paniers, le Strasbourgeois était partout entraînant ses partenaires dans son sillage. Et avec son compère Maxime Abah, ils totalisaient 33 des 34 d’évaluation de la SIG à la pause (14 pts, 5 rebonds, 2 passes pour Rucklin, 10 points et 5 rebonds pour Abah) ! Mais Antibes restait en tête d'une courte tête (33-35).

La SIG prend le large

La seconde mi-temps commence par… deux contre d’Abah, la SIG prend les commandes (46-41, 24e’) et sur un panier à trois point de Hugo Sanchez, l’écart grimpe à dix points d’avance : 59-49 (29e’). Maël Muller ne se fait pas prier et sur un panier derrière l’arc au buzzer assomme Antibes : 62-52.

Antibes jettera toutes ses forces dans la bataille, reviendra à 70-62, puis 79-72 à quelques minutes de la fin. Malgré la fatigue de ses cadres, la SIG reste lucide, Rucklin continue son festival et ajoute 11 points dans le dernier quart pour décrocher un deuxième trophée de suite (86-75) ! Enorme… Avec 31 points et 44 d’évaluation (10 sur 15 aux tirs dont 3 sur 4 à trois points, 7 rebonds, 3 passes, 4 interceptions), Louis Rucklin a survolé la finale… « Retenez-bien ce nom » titrait la FFBB sur son site internet…

Un formidable exploit collectif que seul Evreux avait réussi il y a 22 ans. Conserver le trophée alors qu'il n'y avait dans l'équipe de la SIG que quatre rescapés de l'épopée 2015 !

Le match en vitesse

SIG – OLYMPIQUE D’ANTIBES 86-75. AccorHotels Arena de Paris-Bercy.

Les périodes : 18-22, 15-13 (mi-temps : 33-35), 29-17 (62-52), 24-23.

Les statistiques

La réaction d'Abdel Loucif

« Les joueurs ont parfaitement adhéré à ce qu’on avait préparé au plan tactique. Il fallait préserver les joueurs majeurs des fautes pour qu’ils soient sur le terrain quand le match se joue. Ils ont défendu sans trop se livrer et cela nous a permis d’aller jusqu’au bout. Les remplaçants ont été efficaces et m’ont permis de faire souffler les cadres. Une fois encore, les gars ont fait preuve d’un mental énorme. Ils avaient tellement envie de gagner. Louis Rucklin, qui a été énorme a tiré les leçons de la saison dernière. Il s’est mué en leader offensif ».