Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
tony-taylor-pge-turow-bayern14
Actualités Tony Taylor rejoint la SIG

Tony Taylor rejoint la SIG

Le renfort évoqué depuis quelques semaines arrive à la SIG dans les prochaines heures. Le staff alsacien a finalement opté pour un meneur américain, Tony Taylor (26 ans, 1,85m, 85kg) qui évoluait en Sibérie, à Krasnoïarsk et qui vient de disputer le Final Four de la FIBA Europe Cup à Chalon.

Afin d’apporter un plus à son équipe dans la perspective des playoffs, et davantage encore, comme le soulignait le président Martial Bellon, pour anticiper une éventuelle blessure lors des phases finales, Vincent Collet a porté son choix sur un meneur créateur, Tony Taylor.

Coéquipier de Mardy Collins à Turow
ceremony-of-intercharge-of-balls-pge-turow-vs-fenerbahce-ulker-eb14

Tony Taylor et Mardy Collins côte à côte sous le maillot de Turow Zgorzelec.

S’il a évolué cette saison à Enisey Krasnoïarsk, compilant 12,5 points à 52,6%, 3,3 passes et 2,8 rebonds en 19 matches de FIBA Europe Cup, qualifiant au passage son équipe pour le Final Four de Chalon – elle a perdu en demi-finale contre Francfort (59-56) puis contre l’Élan (103-72) pour la 3e place ce dimanche – le New-Yorkais, sorti de l’Université de George Washington en 2012, a d’abord évolué une saison aux Tulsa 66ers, l’équipe de NBDL d’Oklahoma City. Puis, il a porté lors de ses deux premières saisons en Europe, le maillot de Turow Zgorzelec, en Pologne, au côté d’un certain… Mardy Collins ! Champion de Pologne en 2013/2014, Tony Taylor a joué 10 matches d’Euroleague la saison dernière (10,5 points, 13,6 d’évaluation, 2,7 rebonds, 3,8 passes en près de 30 minutes avec des pointes de 22 d’évaluation contre Fenerbahçe, 17 points contre Barcelone) avant d’être reversé en Eurocup. Il y aura affronté notamment A.J. Slaughter et Diamantidis (Panathinaïkos), Andrew Goudelock (Fenerbahçe), Marcelinho Huertas ou Tomas Satoransky (Barcelone), Nihad Djedovic et… Heiko Schaffartzik (Bayern), ou encore Joe Ragland (Milan).

En Eurocup, l’équipe polonaise terminera première du Last 32 (5 victoires, 1 défaite) avant d’être éliminée par le Paris-Levallois de Blake Schilb en 8e de finale. En huit rencontres, il cumulera 7 points en moyenne à 53,1%, 2 rebonds et 3,5 passes.

Cette saison, c’est à Krasnoïarsk qu’on le retrouve, une équipe qui se classera 10e en VTB League et qui n’atteindra pas les playoffs. Ce qui a rendu le meneur de jeu disponible pour une pige de quelques semaines en France. En 30 rencontres de championnat, il a compilé 9,8 points, 3,8 passes et 3 rebonds pour 10,7 d’évaluation.

Tony Taylor arrivera à Strasbourg samedi et ne sera qualifié que pour le premier tour des playoffs, samedi 14 mai, sous réserve de satisfaire à la visite médicale et d’obtenir la lettre de sortie du club russe.

Tony Taylor en vidéo

Tony Taylor en images