Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
_DSC6250
Actualités Ain Star Game : Troisième défaite pour la SIG Strasbourg

Ain Star Game : Troisième défaite pour la SIG Strasbourg

Mam Jaiteh a plutôt bien tenu tête à Adrian Uter. Photo Jacques Cormarèche

Tenante du trophée, remporté en 2015, la SIG Strasbourg n’a pas remporté un seul match au cours de l’édition 2016, s’inclinant 80-87 face à Villeurbanne. Il est vrai qu’il lui manque toujours deux éléments majeurs, Erik Murphy et A.J. Slaughter alors que l’ASVEL était au complet et, surtout, que Henrik Dettmann avait choisi ces rencontres pour travailler le collectif…

De ce dernier match à Bourg-en-Bresse contre l’ASVEL, pour éviter la cuiller de bois de l’Ain Star Game, la SIG Strasbourg pourra sans doute retenir la très belle prestation de Mahammadou Jaiteh (22 points à 8 sur 11, 6 rebonds, mais aussi 6 fautes provoquées, 3 interceptions et 5 passes pour 27 d’évaluation), la montée en régime de Paul Lacombe (13 points, 5 rebonds) et l’implication de tous les jeunes, sollicités pour compléter le groupe et apporter la preuve de leur potentiel. Mais quand, déjà diminuée, l’équipe doit compter avec un Erving Walker pas encore en jambes (0 d’évaluation après 30 minutes), un Matt Howard pas en pleine possession de ses moyens et un collectif qui se cherche encore, elle peut rivaliser avec ses adversaires mais lâche dans le money time. A l’image de cette domination « verte » au rebond (34 à 23) ou plus encore à l’évaluation (78 à 111).

Après un premier quart plutôt correct, ce match qui n’avait rien d’une réplique de la finale du printemps (seuls quatre rescapés de chaque côté dont les jeunes Ntilikina et Noua), est resté serré pendant longtemps. La SIG Strasbourg avait mené jusqu’à 14-13 (6e’) avant d’être dépassée (14-17) et de renverser la tendance par Ntilikina et Walker : 21-19.

_DSC6254

Jérémy Leloup pris dans la nasse par Nicolas Lang. Photo Jacques Cormarèche.

La seconde période se jouera plutôt à l’extérieur avec les réussites à trois points de Vaughn, Lang et Dragovic d’une part, Lacombe et Walker de l’autre, et à la pause, les deux formations ne s’étaient pas lâchées d’un pouce : 39-39. Le troisième quart, en revanche, ressemblera à une lutte pour la domination intérieure. Jaiteh inscrivit les dix premiers points de la SIG Strasbourg, Uter répliquait et les deux équipes passaient beaucoup de temps sur la ligne de réparation. Mais après une bonne période (51-46, 56-52, 26e’), les Strasbourgeois lâchaient à nouveau prise, Walker forçait (6 sur 17 dont 2 sur 9 à trois points) et Meacham, bien aidé par Hodge, en profitait : 59-61 et 61-65 à l’entame du dernier quart.

Lacombe d’abord, puis Sy qui s’était davantage montré après la pause, relanceront la SIG Strasbourg (69-71, 34e’) mais l’ASVEL était plus en jambes et trouvait les solutions face à la défense adverse : 73-80. Le dernier sursaut (77-80) sera repoussé par un « primé » de Nikola Dragovic et la SIG s’inclinait finalement 80-87. Elle pourra mesurer mercredi à Nancy, cette fois avec Erik Murphy, si elle sur la bonne voie…

J.C.F.

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – LYON-VILLEURBANNE 80-87. Ekinox de Bourg-en-Bresse.

Les périodes : 21-19, 18-20 (mi-temps : 39-39), 22-26 (61-65), 19-22.

Les statistiques