Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Lille SIG_Jeremy Leloup
Actualités La SIG Strasbourg cueillie à Lille !

La SIG Strasbourg cueillie à Lille !

Première désillusion pour la SIG Strasbourg battue d’un point à Lille (87-86) et éliminée dès son entrée en Coupe de France pour avoir concédé… 22 rebonds offensifs à son adversaire de ProB ! Car dans tous les autres domaines du jeu, les Strasbourgeois ont nettement dominé.

Il aura donc fallu attendre le premier match officiel pour voir la SIG Strasbourg enfin au complet ! Avec l’arrivée à Lille d’A.J. Slaughter, le retour de Howard et Jaiteh, on attendait donc que l’équipe de Dettmann passe aisément ce 16e de finale de Coupe de France. C’était sans compter avec une équipe nordiste pour le moins coriace qui exploitait toutes les opportunités et qui, après 20 minutes de jeu était toujours dans le sillage des Alsaciens : 45-47.

Lille SIG_AJ Slaughter2

A.J. Slaughter a eu beau apporter sa contribution pour sa première rencontre avec la SIG (15 points à 6 sur 10) et décrocher la meilleure évaluation (18), il n'a pu empêcher l'élimination de la SIG en Coupe ! (Photos Christophe Delrue - LMBC)

La SIG Strasbourg était pourtant bien partie, avec Murphy notamment (4-7, 4e’) puis même 13-20 (7e’), après l’entrée de Jaiteh que l’on disait incertain, et surtout de Slaughter venu au relais de Walker. Mais la défense relâchait son étreinte et surtout, Lille dominait copieusement le rebond. Car si l’adresse était clairement strasbourgeoise (70,4% à la pause avec un joli 19 sur 27 dont 5 sur 9 à trois points contre 50% avec 18 sur 36 dont 3 sur 10 pour le LMBC), le rebond péchait sérieusement : 17 prises en 20 minutes côté lillois, 12 côté strasbourgeois et 10 rebonds offensifs contre 10 défensifs sous le cercle alsacien !

Lille profitait largement de ces secondes chances pour revenir à hauteur (24-24) puis prendre les devants après l’entrée de Burton qui composait une sacrée paire US avec Jones : 37-32 et 42-36 (17e’). Lassi Tuovi avait demandé un temps mort et le staff alsacien multipliait les changements pour trouver une solution. C’est l’adresse derrière l’arc qui la lui offrit avec deux réussites consécutives pour Leloup et Slaughter qui s’ajoutaient à l’énergie déployée par Lacombe (10 points à la pause). Jaiteh pesait sous le cercle (42-44) mais Jones égalisait encore après un loupé facile de Leloup : 45-45. C’était compter aussi sans le talent de Slaughter (10 pts déjà et 13 d’évaluation en 10 minutes) qui permettait à la SIG Strasbourg de virer en tête.

Un invraisemblable échec

On attendait bien sûr davantage d’intensité en défense et ce fut le cas. Mais trop peu longtemps... Avec l’adresse en plus, de Leloup notamment (4 sur 5 à trois points), la SIG pensait faire l’essentiel (52-59, 26e’). Mais le 13e et le 14e rebond offensif lillois – ils en prendront 22 au total sous le cercle strasbourgeois ! – permettaient à l’improbable pivot danois, Kevin Larsen et DeQuan Jones de se gaver : 60-61 (29e’). Dettmann appelait un temps mort mais un primé de Burton plaçait Lille en tête à la fin de la 3e période : 66-65.

Le festival offensif de Larsen se poursuivait (72-67, 32e’) dès l’entame du dernier quart, avant que Murphy et Slaughter ne scorent derrière l’arc (72-73). Les carences alsaciennes creuseront cependant leur tombe et de 77-78, on passera à… 84-78 à 2’20’’ du gong. Burton avait raté ses deux lancers mais marqué à trois points sur… rebond offensif ! Lacombe (8 points de rang) aurait pu provoquer un miracle, égalisant à 84 et rectifiant à 87-86, mais il gâchera la dernière occasion à trois secondes du terme. Et Lille pouvait jubiler. Pour la SIG Strasbourg, il s’agit de vite se concentrer sur l’ouverture de la ProA, dimanche au Mans. Réaction attendue...

J.C.F.

Le match en vitesse

LILLE METROPOLE BC (ProB) – SIG STRASBOURG (ProA) 87-86. Palais Saint-Sauveur.

Les périodes : 20-22, 25-25 (mi-temps : 45-47), 21-18 (66-65), 21-21.

Les statistiques